Tout savoir sur la mise à la terre de vos panneaux solaires

Vous vous apprêtez à installer des panneaux solaires sur le toit de votre maison. Au cours de ce travail de raccordement de vos panneaux solaires, sachez qu’il est important de respecter scrupuleusement toutes les étapes. Et parmi elles, la mise à la terre de l'installation photovoltaïque n’est pas la moins importante. Dans ce guide pratique, je vais vous expliquer tous les enjeux autour de ce branchement à la terre.  

Voici les points que je vais aborder :

  • Qu’est-ce que la mise à la terre ?
  • Quels éléments de l’installation solaire faut-il mettre à la terre ?  
  • Peut-on faire cette installation soi-même ?

Commençons par définir et comprendre ce qu’est la mise à la terre. 

Qu’est-ce que la mise à la terre ? 

Pour votre sécurité et pour le respect des normes électriques en vigueur en France (NFC 15-100), la mise à la terre est aujourd'hui obligatoire pour tous les réseaux électriques. On remarquera d'ailleurs qu’il existe aussi une norme spécifique pour les installations photovoltaïques, il s'agit de la norme : UTE C15 712

Voyons donc en quoi consiste cette mise à la terre et pourquoi elle est si importante. 

Techniquement, à quoi sert la mise à la terre ? Eh bien, il s’agit en fait d’évacuer le courant vers la terre en cas de défaut d'isolement de l’un de vos appareils électriques. Le but est évidemment de vous protéger d’un risque d'électrocution. Cette évacuation du courant de fuite se fait grâce à un fil en cuivre relié à la terre. 

On notera que la mise à la terre est toujours couplée à un autre dispositif : l'installation d’un disjoncteur différentiel. De quoi parle-t-on ? C’est un dispositif de protection que vous installez sur votre tableau électrique. Il permet de couper l’alimentation électrique en cas d’anomalie. Ainsi, il vous protège et protège l'installation. 

Découvrons à présent les différents éléments de l'installation solaire qui doivent être reliés à la terre.  

Quels éléments de l’installation solaire faut-il mettre à la terre ? 

Beaucoup d’éléments de votre kit photovoltaïque doivent être reliés à la terre. Je vous propose de les passer en revue. 

Les panneaux solaires (et les fixations)

Tout d’abord, les panneaux solaires eux-mêmes et les fixations qui permettent d'amarrer les panneaux au toit doivent être reliés à la terre. Et comme il y a 2 sortes de fixations principales, la mise en terre diffère un peu :  

  • Si vos panneaux sont installés sur des rails de fixation alors il vous faut raccorder le câble de terre au rail de fixation. 

  • Si l'installation utilise des brides de fixation que l’on appelle aussi des terragrifs, c’est eux qu'il faut raccorder à la terre. 

On notera aussi que si votre installation photovoltaïque est sur une toiture plate ou au sol, la structure sera en plastique. Dans ce cas, il n’y a pas besoin de raccorder le mécanisme à la terre. En revanche, cela ne vous exonère pas de raccorder chaque panneau solaire à la terre. 

Les coffrets AC / DC

Je vous rappelle tout d’abord que le coffret AC (Courant Alternatif) se trouve entre l’onduleur et le tableau EDF. Le coffret DC (Courant Continu) se situe quant à lui entre les panneaux solaires et l’onduleur. 

Raccorder ces 2 coffrets de protection à la terre est assez simple car ils possèdent tous les 2 ce que l’on appelle un bornier, spécialement dédié à la mise en terre. Le bornier permet d’assurer la continuité de votre installation électrique. Il vous permet d’y insérer votre fil conducteur de cuivre.

Les onduleurs (ou les micro-onduleurs)

Petite précision, l’onduleur (il peut y en avoir plusieurs) permet de transformer le courant continu produit par vos panneaux solaires en courant alternatif qui vous permettra d'alimenter votre maison en électricité. 

Eux aussi doivent être raccordés à la terre. Une obligation qui vaut aussi bien pour l’onduleur central que les micro-onduleurs à proximité de chaque panneau solaire. On notera que l’onduleur central à lui aussi un bornier spécifiquement dédié à la mise à la terre.

Précisons aussi que si vous avez installé une batterie ou plusieurs batteries pour stocker votre électricité, celles-ci doivent aussi être protégées par une mise à la terre. Enfin, ce branchement à la terre des kits solaires peut se faire par le tableau électrique de votre résidence ou directement à la terre de la maison.

A présent, vous vous demandez sans doute si vous pouvez faire vous-même cette mise à la terre. Je vous réponds immédiatement. 

Peut-on faire soi-même cette mise à la terre des panneaux solaires ? 

Précisons tout d’abord que rien ne vous interdit de faire la mise à la terre du réseau électrique de votre kit solaire par vous-même. Seule restriction, la puissance électrique installée doit être inférieure à 3 kWc.

Pour autant, il s’agit d’une manipulation qui demande de la rigueur et aussi une vraie connaissance de l'électricité. C’est pourquoi je vous conseille de vous faire aider par un professionnel tout au long de ce travail minutieux. Inutile de vous mettre en danger. 

Et puis, rappelez-vous que pour obtenir les aides de l'Etat concernant le photovoltaïque, vous devez faire installer vos panneaux solaires par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l'Environnement). 

Passons au résumé de ce guide pratique.

Mise à la terre des panneaux solaires, en résumé

Voici ce qu’il faut retenir :

  • La mise à la terre est obligatoire pour tous les circuits électriques (NFC 15-100). 

  • Une norme spécifique existe pour les installations photovoltaïques : UTE C15 712. 

  • La mise à la terre permet d’évacuer le courant vers la terre en cas de défaut d'isolement de l’un de vos appareils électriques. 

  • La mise à la terre est toujours couplée à l'installation d’un disjoncteur différentiel.

  • Plusieurs éléments de votre installation photovoltaïque doivent être reliés à la terre : les panneaux solaires et leurs fixations, les coffrets AC (Courant Alternatif) et DC (Courant Continu) ainsi que les onduleurs.

  • Rien ne vous interdit de faire cette mise à la terre vous-même si la puissance électrique installée est inférieure à 3 kWc.

  • Pour autant, pour obtenir les aides de l'Etat, vous devez faire installer vos panneaux solaires par un professionnel RGE.

Grâce à ce guide pratique, j’ai souhaité vous sensibiliser à l’importance de la mise à la terre. Cela a peut-être fait surgir des questions ? Eh bien, n'hésitez pas à me les poser en commentaire. Je vous répondrai rapidement.

Sur notre site, vous pouvez aussi obtenir des devis. Pour cela, rien de plus simple, laissez-moi vos coordonnées ici. Notre équipe vous contactera dans les plus brefs délais afin de répondre à votre demande.

Cet article a été validé par
Damien
Responsable Technique
LinkedIn
YouTube
YouTube

Damien bénéficie de plus de 15 ans d'expérience dans le secteur du photovoltaïque. Il occupe le poste de Directeur Technique National et supervise tous les chantiers d'installation de panneaux solaires pour Nouvel'R Énergie.