Pourquoi investir dans une pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur ou PAC possède de nombreux avantages. C’est une technologie très complète qui permet à la fois de chauffer votre maison, de produire de l’eau chaude sanitaire et de rafraîchir votre logement en été en utilisant l’air extérieur.

Alors pourquoi ne pas la combiner avec une installation photovoltaïque ? L’avantage des panneaux solaires et des pompes à chaleur, est qu’ils vous permettront d’allier écologie et économie.

Si augmenter votre taux d’autoconsommation est important pour vous, alors c’est certainement la solution la plus pertinente. Mais revenons à la pompe à chaleur en elle-même.

Grâce à sa faible consommation d’énergie, elle permet de faire des économies sur vos factures.

La pompe à chaleur avec sa rapidité de chauffe et sa facilité d’utilisation, apporte beaucoup de confort chez vous.

Son prix peut varier considérablement en fonction de la marque, de sa qualité et de ses caractéristiques techniques.

En fonction de votre situation, vous pouvez bénéficier d’aides financières pour alléger cet investissement de départ. Je vous en parle un peu plus bas.

Allier panneaux photovoltaïque et pompe à chaleur

La première manière d’allier ces deux technologies est de coupler des panneaux photovoltaïques qui produisent de l’électricité à une pompe à chaleur.

Dans cette configuration, l’électricité produite par vos panneaux photovoltaïques sert à alimenter votre PAC.

Si une pompe à chaleur améliore la performance énergétique d’un logement, la combiner à des panneaux solaires renforce fortement cette performance.

Vous avez alors le choix :

  • Installer une puissance et un nombre de panneaux solaires adaptés à la consommation de votre PAC
  • Installer une puissance adaptée à la consommation énergétique de tout votre logement en optant pour de l’autoconsommation.

L’investissement sera supérieur mais vous pouvez réduire vos factures de près de 60% grâce à ce système.

L’avantage de cette solution est que vous augmentez considérablement votre taux d’autoconsommation car les pompes à chaleur sont capables de stocker l’énergie électrique en énergie thermique.

C’est-à-dire que si les panneaux produisent mais que la PAC ne produit ni chaleur, ni eau chaude, la production d’électricité servira à chauffer de l’eau. Elle sera ensuite stockée dans un ballon sanitaire d’environ 200 litres pour être utilisée ultérieurement.

Il est aussi possible que l’inverse se produise, notamment quand le ciel est très couvert. Les modules photovoltaïques ne sont pas en capacité de produire et la PAC doit alors être alimentée par l’électricité du réseau public.

Vous pouvez vous servir à moindres frais de votre pompe à chaleur pour l’eau chaude, le chauffage en hiver et la climatisation si celle-ci est réversible.

Les panneaux solaires peuvent être alliés à une pompe à chaleur.
Exemple de pompe à chaleur réversible.

Combiner panneau solaire thermique et pompe à chaleur

La deuxième solution est de coupler un chauffe-eau solaire ou panneau solaire thermique à une PAC et un ballon solaire.

Dans cette configuration, le chauffe-eau produit de l’eau chaude et la PAC vient en solution d’appoint lorsque la production solaire n’est pas suffisante.

Cela permet de limiter l’utilisation de la pompe à chaleur et la consommation d’électricité provenant du réseau public. Vous réduisez vos factures et prolongez la durée de vie de votre PAC.

Concernant le fonctionnement d’un chauffe-eau solaire, celui-ci utilise les rayons UV du soleil pour chauffer l’eau stockée dans un ballon d’eau chaude. Les capteurs sont composés de tubes remplis de fluide caloporteur. Ils transmettent la chaleur reçue au liquide souvent composé d’eau et d’antigel.

Ce fluide une fois chaud va passer dans un échangeur thermique pour transférer sa chaleur à l’eau se trouvant le ballon de stockage. On parle alors d’un transfert de calories solaires.

Une fois refroidi, il refait le même circuit en boucle.

La plupart des panneaux de ce genre sont vitrés. C’est-à-dire que le tube qui contient le fluide caloporteur se trouve entouré d’une vitre en verre. Cela permet un effet de serre qui participe à l’augmentation de la température du liquide et permet aussi de l’isoler pour limiter les pertes de chaleur.

Un panneau solaire thermique peut être combiné avec une pompe à chaleur.
Exemple de chauffe-eau solaire.

Les avantages d’un système combiné

Que ce soit la pompe à chaleur ou le panneau solaire, ces deux technologies sont meilleures pour l’environnement.

La première du fait de sa faible consommation énergétique est considérée comme l’un des moyens de chauffage les plus écologiques.

La deuxième utilise une ressource inépuisable qui n’est autre que le soleil. C’est une technologie propre et durable.

Combiner les deux est d’autant plus écologique que votre consommation d’électricité diminue fortement.

De ce fait, l’alliance des deux est aussi plus économique. Même si l’investissement initial est important, les économies engendrées permettent de rentabiliser en quelques années l’installation.

Il ne faut pas perdre de vue que ce genre de projet est un investissement sur le long terme.

Pompe à chaleur et panneau solaire : Quelles aides financières ?

Pour faciliter l’utilisation des énergies renouvelables par les particuliers et pour encourager les Français à investir dans des technologies moins polluantes, l’État a mis en place différentes subventions.

Les aides pour l’achat d’une pompe à chaleur ou de panneaux solaires thermiques

Pour ce type d’investissement différentes aides sont disponibles :

  • MaPrimeRénov si votre logement a plus de deux ans et que les travaux sont effectués par un installateur certifié RGE. Cette aide est soumise à conditions de ressources.
  • Un taux de TVA réduit, voici les différents taux applicables

  • L’éco-PTZ ou prêt à taux zéro.
  • Les Certificats d’Économies d’Énergie ou CEE.
  • Des aides de l’Anah si vos travaux améliorent d’au moins 25% l’efficacité énergétique de votre habitation. Ces subventions sont aussi soumises à conditions de ressources

Les aides pour l’achat de panneaux photovoltaïques

Si vous souhaitez opter pour une alliance PAC et panneau photovoltaïque, vous pouvez cumuler différentes aides et subventions.

Si vous souhaitez autoconsommer votre électricité et revendre le surplus, vous pouvez bénéficier de la prime à l’autoconsommation. Avec la PAC qui stocke l’énergie, le surplus est très limité mais s’il y en a, vous pouvez le vendre à EDF OA ou un autre fournisseur.

Voici les tarifs de rachat :

Pour être éligible il faut que votre installation ai été réalisée par une entreprise certifiée RGE.

Voici le barème de cette prime :

Les aides pour l'achat de panneaux photovoltaïques dont vous pouvez bénéficier.
Exemple de pompe à chaleur.

Panneau solaire avec pompe à chaleur : Ce qu’il faut retenir

Ce guide touche à sa fin.

Vous l’aurez compris, allier pompe à chaleur et énergie solaire permet d’augmenter vos économies. C’est idéal si vous souhaitez remplacer votre vieille chaudière.

Deux options s’offrent à vous en complément de la PAC :

  • Le solaire thermique
  • Le solaire photovoltaïque.

En fonction de votre consommation, de votre budget et des caractéristiques de votre maison (niveau d’ensoleillement de votre région, orientation et inclinaison de votre toiture, surface disponible, etc.), une solution peut être plus adaptée que l’autre.

Avant de vous lancer, n’oubliez pas de comparer les devis de différentes entreprises.

Si vous avez des questions auxquelles je n’ai pas répondu, vous pouvez me les poser juste en dessous dans la section commentaire. Je serai ravi de pouvoir vous aider dans votre projet.

Évaluez notre guide

5.0
/5
1
vote(s)
Oops! Something went wrong. Check all fields.