Le panneau solaire thermique en toutes saisons

Dans la famille des panneaux solaires, je voudrais le modèle thermique. Cousin méconnu du panneau photovoltaïque traditionnel, la version thermique ne produit pas de l’électricité mais de la chaleur. Le rendement des panneaux solaires thermiques annoncé pour ces capteurs est souvent élevé.

Les rayons du soleil vont réchauffer un fluide caloporteur situé dans les capteurs, qui va permettre d’alimenter le ballon d’eau chaude voire même le chauffage de la maison.

Dans ce guide, je vais vous expliquer le fonctionnement du panneau solaire thermique en hiver. Il y a des astuces à connaître pour bien optimiser son équipement en période de froid. Allons-y !

 

L’incidence des saisons sur l’efficacité du panneau solaire thermique

Le panneau solaire thermique est moins efficace en période de froid. Nous allons voir cela tout de suite. 

La comparaison été/hiver

L’inconvénient du panneau solaire thermique en hiver, c’est qu’il est dehors, sur le toit. Et en fonction des régions, il peut faire très froid. Alors comment les rayons du soleil parviennent-ils à réchauffer le fluide contenu dans les capteurs ?

Je vous rassure tout de suite. Le panneau produira de l’énergie, à partir du moment où il y a du soleil.

Le problème principal en hiver n’est pas la température mais la durée d’ensoleillement. On dit en général qu’en été, le panneau solaire thermique va couvrir jusqu’à 100 % de vos besoins en eau chaude. En hiver, cela diminue à 30 % seulement .

C’est donc l’électricité du réseau public qui va devoir prendre le relais en cas de rayonnement insuffisant.

Je vous donne un exemple. En été, votre ballon d’eau chaude pourra être chauffé à plus de 60 °C grâce au soleil alors que la température n’atteindra que 40 °C environ en automne et au printemps et seulement 30 °C en plein hiver.

Le soleil suffira à réchauffer votre eau en plein été mais il faudra une source de chauffage de l’eau en appoint en hiver, voire au printemps et en automne.

L’avis des utilisateurs

En France, le solaire thermique est moins développé que dans certains pays. Ce sont les États-Unis et l’Espagne qui concentrent 80 % de la puissance mondiale .

Mais certains particuliers se sont équipés en France. Il est intéressant de savoir ce qu’ils pensent de leur installation. Je vous ai préparé un tableau qui reprend quelques retours d’expérience :

 

 

Vous le voyez, le solaire thermique semble donner satisfaction à ses utilisateurs. Encore faut-il optimiser sa pose. C’est justement ce dont je vais vous parler tout de suite.

Optimiser la production des capteurs des panneaux solaires thermiques en hiver

Je vais vous donner plusieurs conseils en matière de travaux d’installation.

Les modèles de panneaux solaires thermiques à privilégier

Sur le marché du solaire thermique, il existe 4 sortes de panneaux.

Vous avez les panneaux solaires à plans vitrés qui sont les plus répandus. Ils ressemblent à des panneaux photovoltaïques et sont peu onéreux. Ils ont un fort rendement mais ne sont utilisables qu’en été.

Les panneaux solaires à plans non vitrés sont constitués de tubes en plastique noir. Ils ont eux aussi un fort rendement mais il s’agit d’une source de chauffage de l’eau d’appoint. Parfait si vous avez une piscine par exemple.

Les capteurs à tubes sous vide ont un rendement plus faible que les précédents modèles. Mais l’avantage est que leur efficacité est constante toute l’année. Vous pouvez donc l’utiliser en toutes saisons comme solution de chauffage.

Enfin, vous avez les capteurs à air qui ne fonctionnent pas avec de l’eau mais de l’air chaud. La chaleur est envoyée dans votre logement, après avoir été réchauffée par le soleil.

Vous en savez un peu plus sur les différents modèles qui existent. Voyons maintenant les conseils de pose.

À NOTER : avant de vous lancer dans vos travaux, faites une simulation en ligne pour connaître les aides auxquelles vous avez droit. Cela vous permettra de chiffrer votre projet.

 

La bonne inclinaison des panneaux thermiques

Avant de se lancer dans une installation de solaire thermique, il faut se poser les bonnes questions. Votre toiture est-elle bien orientée ? Est-elle gênée par des obstacles qui lui font de l’ombre ?

Cela vous permettra de savoir si votre toiture est exploitable pour votre projet. Il faut privilégier une orientation plein sud pour votre installation. Elle sera ainsi plus efficace. Mais ce n’est pas un critère obligatoire, il est tout à fait possible d’orienter ses panneaux autrement, le mieux reste d’avoir l’avis d’un professionnel.

Lors de la pose, l’inclinaison habituelle est comprise entre 40 °C et 60 °C. Cela permet à vos panneaux de capter au maximum les rayons du soleil. Mais en hiver, le soleil est moins haut. Vous pouvez donc envisager de faire incliner vos panneaux jusqu’à 70 °C pour maximiser votre rendement à cette saison.

À SAVOIR : avant l’installation de votre matériel, renseignez-vous sur les autorisations administratives à demander pour être en règle.

L’entretien du parc solaire thermique

 Il ne suffit pas de faire installer des panneaux thermiques et de ne plus s’en occuper. Pour que votre rendement soit le plus élevé possible, il faut entretenir votre matériel. Faites intervenir un professionnel tous les ans pour effectuer un contrôle.

Tous les 6 mois, vous pouvez aussi nettoyer les tubes avec une éponge et de l’eau déminéralisée. Cela leur fera le plus grand bien.

Vous êtes maintenant au point concernant les panneaux solaires thermiques. On va récapituler les informations importantes de ce guide.

Ce qu’il faut retenir de l’utilisation du panneau solaire thermique en hiver

Vous avez retenu que les panneaux solaires thermiques peuvent être utilisés hiver comme été. Mais en période de froid, ils constitueront une solution de chauffage complémentaire de l’eau.

Entretien, orientation et choix du matériel sont à étudier avec précision avant de débuter les travaux.

Alors, pensez-vous vous lancer dans l’aventure du solaire thermique pour produire de l’énergie ?

Ce texte a été validé par
Maxime

Directeur commercial et co-fondateur de Nouvel'R Énergie, Maxime est un expert des énergies renouvelables. Son objectif ? Vous partager toutes ses connaissances pour vous aider à faire les meilleurs choix.

Évaluez notre guide

5.0
/5
1
vote(s)
Oops! Something went wrong. Check all fields.