Ce qu’il faut savoir sur la stabulation photovoltaïque 

Si vous êtes en train de lire ces lignes, c’est que vous savez probablement ce qu’est une stabulation photovoltaïque. Je vais donc la définir brièvement. 

C’est un bâtiment restreint et couvert dédié à l’élevage de certains animaux, comme des bovins, des ovins, des caprins… Mais où la toiture est recouverte de panneaux photovoltaïques.

Ce type d’installation peut donc être une opportunité pour les agriculteurs, au vu de la grandeur de certaines toitures. Comme vous le pressentez probablement, cet investissement photovoltaïque a un coût, mais pas toujours.

C’est pourquoi, je vais aborder avec vous dans ce guide : 

  • L'intérêt d’installer une stabulation photovoltaïque
  • Comment l’installer ?
  • Le coût d’une telle installation
  • L’établissement de baux
  • Les entreprises qui proposent ce type de structure
  • Les exemples d’installations
  • Les avantages et inconvénients 

Mais avant toute chose, commençons  par voir quel est l’intérêt de construire une telle structure ? 

L’intérêt d’une stabulation photovoltaïque  

En tant qu’agriculteur, vous vous demandez certainement si l’installation de panneaux photovoltaïques est adaptée à votre secteur ?

Et bien sachez que l’agriculture est un terrain fertile pour le déploiement du photovoltaïque (PV), et plus largement des énergies renouvelables. 

Selon l’ADEME (agence de la transition écologique), le développement du PV dans les exploitations agricoles devrait atteindre 40% d’énergies renouvelables dans la production d’électricité d’ici 2030

Mais pourquoi est-ce une réelle opportunité pour les exploitations agricoles ? 

Cela s’explique pour plusieurs raisons : 

  • Une grande surface de toiture : selon les exploitations, la surface dont disposent les stabulations peut être conséquente. Il sera donc possible dans ce cas d’avoir une installation PV d’envergure et donc de la rentabiliser plus vite.

  • L’aspect financier : toujours selon l’ADEME, l’électricité représente 16,8% des consommations d’énergie directe.

Face à cette consommation conséquente, vous pouvez donc utiliser votre stabulation photovoltaïque pour bénéficier de l’autoconsommation liée à votre propre production d’énergie. Ou alors revendre votre électricité à EDF

Au final, soit vous allez réaliser des économies substantielles, soit vous allez générer un revenu complémentaire. Dans tous les cas, vous serez gagnant. 

Une démarche écologique : l'écologie est une thématique chère aux agriculteurs. C’est pourquoi, l’intégration de la technologie photovoltaïque est parfaitement adaptée à cet environnement. Car elle contribue à la transition énergétique avec la création d’une énergie verte.

Maintenant que vous savez qu’une telle installation présente un intérêt, vous vous demandez certainement comment celle-ci se déroule ? 

Ça tombe bien, c’est l’objet de notre prochaine partie. 

Comment se déroule une installation ?

Il faut savoir que tous les bâtiments ne peuvent pas supporter de panneaux solaires. Ainsi, il faudra réaliser un diagnostic pour évaluer la robustesse de votre toiture. Mais pas seulement.

Pour les bâtiments les plus anciens, un désamiantage devra être engagé. Soyez vigilant, et regardez bien si l'installateur inclut ou non cette prestation, afin de ne pas payer de frais supplémentaires. 

 

Un installateur va donc se rendre sur l’exploitation afin d’évaluer le projet et la rentabilité de celui-ci. Ils vont notamment vérifier que : 

  • Le terrain est plat

  • Il n’y ait pas de zones d’ombre

  • La situation géographique est favorable à l’ensoleillement

  • Le réseau électrique est disponible (moins de 150 mètres)

  • La surface de toiture est égale ou supérieure à 600m²

  • La charpente peut supporter, outre le poids de la couverture, celui de la centrale solaire : 14kg/m²

  • Le choix d’un toit mono-pente ou bi-pente doit être optimal pour la production d’électricité verte

Après cette étude de faisabilité, votre installateur vous proposera normalement deux types de poses : 

  • En surimposition : les panneaux sont posés au-dessus de la toiture. C’est la solution la plus simple et la moins coûteuse.

  • En intégration au bâti : c'est-à-dire que les panneaux vont se substituer au toit. C’est la solution privilégiée en cas de rénovation totale ou de construction neuve.

Ensuite, le constructeur va procéder aux demandes de permis de construire.

Puis il va s’occuper de toute la gestion du chantier, mais aussi toutes les démarches administratives :  

  • Attestation de conformité des installations photovoltaïques

  • Le raccordement au réseau Enedis

  • L’éventuel contrat de vente d’électricité au fournisseur

  • La maintenance des panneaux solaires

Mais alors combien coûte ce type d’installation ?

Le coût de l’installation 

Pour évaluer le coût d’un bâtiment photovoltaïque, il faut prendre en compte certains critères : 

  • La puissance de la centrale en kilowatts-crêtes (kWc)

  • La qualité des panneaux solaires 

  • La configuration et les frais de raccordement au réseau

  • Le type de toiture qui va accueillir les panneaux 

  • L’accessibilité au toit

  • Les différentes personnalisations souhaitées pour votre installation

  • Les tarifs pratiqués par l’installateur

Pour vous donner un ordre d’idée, il faut compter entre  230 000 € et 250 000€ pour une installation de 100 kWc.

C’est donc un coût très important. Mais vous pouvez vous autofinancer, grâce à la production d’énergie qui vous permet de consommer une électricité gratuite. 

Ou grâce à la vente du surplus ou de la totalité de cette production. C’est une manière d’auto-rentabiliser votre installation.

Ainsi, selon les conditions d’ensoleillement de la toiture, les panneaux solaires sont rentabilisés en 8 à 12 ans.

Il existe aussi des solutions alternatives afin de ne pas ou peu payer son installation. Voyons ça ensemble.

L’établissement d’un bail 

Pour un projet photovoltaïque en tiers-investissement, vous devez établir un contrat avec la société photovoltaïque. Cela va garantir une totale transparence pour les 2 parties.

Pour cela, il existe deux types de baux adaptés à chaque situation : 

Le bail à construire : il vous concerne si vous souhaitez faire construire un hangar photovoltaïque. 

Il est défini par l’article L. 251-1 du Code de la construction et de l’habitation comme : « un bail par lequel le preneur s’engage, à titre principal, à édifier des constructions sur le terrain du bailleur et à les conserver en bon état d’entretien pendant toute la durée du bail ».

Le contrat doit être établi par acte notarié ou acte sous seing privé et publié auprès du service de publicité foncière.

Le principe est de mettre à disposition d’un tiers (le preneur), un terrain ou une parcelle qui vous (bailleur) appartient. sur lequel est construit un hangar solaire. 

Le preneur exploite les panneaux solaires et vend l’électricité produite par la centrale photovoltaïque et en assure l’entretien tout au long du bail.

En contrepartie, le preneur accorde un droit de jouissance du bâtiment dont il est propriétaire. À l’issue du bail, le bailleur devient propriétaire du hangar solaire gratuitement et sans indemnité.

Le bail emphytéotique : c’est un bail immobilier de longue durée, compris entre 18 et 99 ans. Dans le cas d’un tiers investissement en photovoltaïque, la durée est régulièrement de 30 ans. 

Il est rédigé par un notaire et garantit l’impartialité et le respect des obligations et des droits sur toute sa durée. 

Ce bail autorise le bailleur (le propriétaire du bâtiment) à louer une toiture existante ou future, en contrepartie d’une rémunération unique ou annuelle.

Il autorise le preneur (la société photovoltaïque) à installer des panneaux solaires et à les exploiter pendant la durée du bail.

Maintenant que vous connaissez tous les contours de la stabulation photovoltaïque, je vous ai dressé une liste de constructeurs vers lesquels vous pouvez vous tourner. 

Les entreprises qui proposent ce type de construction 

Voici une petite liste non-exhaustive d’entreprises qui proposent ce type de construction :

  • Triangle Énergie

  • Cancé 

  • Irisolaris

  • Etablissement Guillaumin

  • Hangar solaire

  • Terre et Lac

Et sinon concrètement, ça donne quoi ?

Le retour d’expérience d’agriculteurs 

Je vous livre ici quelques témoignages éclairants : 

« Nous souhaitions agrandir notre bâtiment et notre charpentier nous a mis en relation avec Terre et Lac, avec qui nous avons fait les premières études et simulations. La pose d’une centrale sur la toiture existante, bien orientée, permettait en effet d’amortir le nouveau bâtiment en plus de produire une énergie verte et décarbonée. Nous nous sommes donc lancés dans cette aventure solaire : le chantier s’est très bien déroulé sans pénaliser l’activité et l’exploitation. A peine 2 mois de travaux et la centrale raccordée produit désormais. Je suis très satisfait de ce projet vertueux et durable pour l’environnement et notre exploitation. » M. Forissier, propriétaire d’un élevage bovin dans la Loire. 

" Après plusieurs devis, on a fait affaire avec l'entreprise Triangle Énergie (Loir et Cher). Un tiers investisseur a participé au financement du bâtiment et à l'installation de la centrale photovoltaïque (100 kWc avec des panneaux occupant 500 m2) et la Cuma s'est chargée du terrassement. Les revenus du photovoltaïque vont payer l'annuité de notre investissement dans ce bâtiment. C'est dommage de disposer d'un toit nu, sans panneaux photovoltaïques. Toutefois, avant de se lancer, il faut bien évaluer le montant des frais de raccordement au réseau électrique national". Nicolas Russier, président de la Cuma (Coopérative d’Utilisation de Matériel Agricole).

Alors, pas encore totalement convaincu ? Cette partie devrait finir d’emporter votre conviction. 

Miser sur le photovoltaïque : une excellente idée

Les avantages sont multiples, car les stabulations disposent de grandes superficies et rendent donc possible des installations photovoltaïques d’envergure. C’est donc : 

  • Un avantage pour la planète, qui bénéficie d’une production supérieure d’énergie renouvelable. 

  • Un avantage pour l’investisseur, qui rentabilise son installation rapidement et réduit son empreinte carbone.

Un investissement qui peut être financé avec la prise en charge des coûts de construction ou le versement d’un loyer pour la location de la toiture.

  • Une valorisation des terrains inexploités. 

Malgré tous ces avantages, il existe néanmoins quelques inconvénients. 

 

Les inconvénients 

L’efficacité des panneaux photovoltaïques dépend de certains paramètres :

  • Leur disposition. Les panneaux doivent être positionnés sur une zone non ombragée et idéalement sur un terrain situé au sud.

  • Le type de terrain.

  • Un dispositif de sécurité fiable.

  • L’aspect visuel.

Comme vous pouvez le constater, ces inconvénients ne sont pas si contraignants. 

Si vous êtes intéressé, je vous invite à nous soumettre votre projet afin que nous puissions en parler tranquillement.

Cet article a été validé par
Jonathan
Installateur RGE
LinkedIn
YouTube
YouTube

Jonathan est installateur de panneaux photovoltaïques chez Nouvel'R Énergie. Son expérience terrain et sa connaissance de la technique le rendent expert sur le sujet du photovoltaïque.