L’investissement photovoltaïque pour annuler le coût de l’électricité

Le prix de l’électricité a encore augmenté : + 1,55% en moyenne pour les particuliers en 2020. Je ne serais pas étonné si vous me dites que ce détail sur votre facture d’énergie commence à vous agacer. Pour faire des économies, les français sont de plus en plus tentés par les projets solaires.

Mais beaucoup se demandent si l’investissement dans le photovoltaïque est vraiment rentable… C’est tout à fait normal. Suivez le guide, je vous explique en détail ce qu’il faut savoir sur la rentabilité des panneaux solaires.

Pourquoi faire le choix de l’investissement photovoltaïque ?

Avant de vous parler d’économies, de gains et de rentabilité, je vais revenir sur les autres avantages du photovoltaïque. Vous n’êtes pas sans le savoir, faire le choix des énergies renouvelables, c’est disposer d’une énergie gratuite et disponible en abondance toute l’année. Mais le solaire, c’est aussi une énergie :

  • Non polluante
  • Facilement transformable en chaleur ou en électricité
  • Utilisable pour vos propres besoins ou pour la revente
  • Très simple à mettre en œuvre et à installer chez soi

En France, avec la prise de conscience sur la question climatique et la baisse des prix, le photovoltaïque est en plein boom. En 10 ans, le coût d’une installation a baissé de 80% et l’IRENA (Agence internationale pour les énergies renouvelables) annonce même une nouvelle chute de 60% d’ici à 2025.

Grâce à quoi ? Tout simplement grâce aux évolutions technologiques et aux économies d’échelle. Les 2 conjugués permettent maintenant de produire des panneaux solaires à moindre coût, encore plus fiables et plus performants.

En plus de ça, les panneaux solaires peuvent s'installer à la fois sur votre maison mais aussi sur votre hangar.

Investir dans un bâtiment photovoltaïque

Si vous possédez un bâtiment, il faut savoir que c'est la surface idéale pour investir dans le photovoltaïque. Le bâtiment photovoltaïque c'est simplement votre bâtiment avec des panneaux photovoltaïques sur la toiture. Il peut être à la fois tertiaire comme industriel.

L'installation est similaire à celle d'une maison, la surface est juste plus importante.

Pour le financer, vous pouvez :

  • Payer l'installation vous-même
  • Louer votre production photovoltaïque pour financer votre bâtiment
  • Louer votre toiture pour qu'un exploitant installe des panneaux solaires

Si vous possédez un hangar agricole, vous pouvez également investir dans le photovoltaïque.

Investir dans un hangar photovoltaïque

Le hangar photovoltaïque c'est simplement le même principe que le bâtiment photovoltaïque. Vous avez donc les mêmes possibilités de financement.

Avec l'énergie que votre installation va produire, vous pouvez :

  • Soit autoconsommer votre électricité et revendre le surplus
  • Soit revendre la totalité de votre production.

L'avantage c'est que ça vous permet de faire des économies grâce à la surface disponible.


Panneaux solaires : quelles économies d’énergie en attendre ?

Selon le dimensionnement de votre installation, les panneaux photovoltaïques peuvent faire baisser votre facture d’électricité de 20 à 50 %. Si vous décidez d’utiliser aussi l’énergie solaire pour chauffer votre eau sanitaire avec un chauffage solaire, encore plus d’économies sont à la clé.

Les panneaux solaires permettent de faire des économies sur le chauffage.
Le chauffage solaire peut se faire avec des panneaux solaires photovoltaïques ou thermiques.

Faire des économies c’est bien beau, si le prix d’achat est trop important le projet devient plus compliqué à réaliser. Il faut donc veiller à payer un prix juste dès le départ, on aborde le sujet tout de suite.

Panneaux solaires et économies : Faire un investissement photovoltaïque rentable

Le prix des installations photovoltaïques varie en fonction du dimensionnement. Je vous ai préparé un tableau qui référence, selon moi, les prix à ne pas dépasser… Bien-sûr, pour parler de la rentabilité des panneaux solaires, ce budget est à mettre en perspective avec votre propre consommation.

Selon l’Insee, un foyer français consomme environ 960 € d’électricité par an (chiffre de 2016). Faisons le calcul ensemble.

Grosso modo, pour un budget d’installation de panneaux photovoltaïques à 5 000 € (fourniture pour le chauffage électrique compris) et en économisant 50% d’électricité, vous rentabilisez votre installation en 10 ans.

Quand on sait que la durée de vie des panneaux solaires est supérieure à 20 ans, le calcul est vite fait. D’ailleurs, même au-delà de 20 ans, votre installation reste performante avec un rendement qui atteint encore 85%.

Des travaux qui ont évolué

Les prix des installations photovoltaïques ont chuté ces dernières années. Il est important de préciser que la pose de panneaux a elle aussi évolué.

Avant, pour faire de la revente vous étiez obligé(e) d’installer les panneaux solaires en IAB (intégration au bâti). Pour cela il fallait enlever une partie des tuiles de la toiture, ce qui engendre un coût de main-d’œuvre important.

Les panneaux solaires ne sont plus obligatoirement intégrés au bâtiment.
Voici à quoi ressemble une installation solaire intégrée au bâti.

Aujourd’hui vous n’êtes plus forcé(e) d’installer vos capteurs photovoltaïques en IAB. Ils sont simplement posés sur la toiture. C’est moins coûteux et vous avez quand même la possibilité de revendre votre surplus d’électricité.

Les coûts additionnels à ne pas oublier

Je vous donne tout de suite les autres coûts qui s’ajoutent à celui du budget initial de votre installation. Rassurez-vous, rien de trop élevé :

  • Assurance multirisque de vos panneaux : de 0 à 50 € par an
  • Remplacement de l’onduleur tous les 10 ans : de 0,3 à 0,6 € / W en moyenne

Investir dans les panneaux solaires : un projet qui réussit

Dans un article sur l’autoconsommation individuelle, l’ADEME nous dévoile le témoignage de Roger Zenss qui vit dans le Haut-Rhin.

En 2009, il fait installer 8 panneaux (3 kW) sur le toit de sa maison. Son budget à l’époque était de 21 000 €. Il a tout rentabilisé en 7 ans et a pu aussi bénéficier à l’époque d’un crédit d’impôt de 8 000 € qui a encore allégé son investissement.

Malheureusement, ce crédit d’impôt a été supprimé. Mais d’autres aides ont été lancées, soyez patient, j’y reviendrai plus tard.

Une rentabilité améliorée grâce à la revente d’électricité, ça se discute…

Certains particuliers, pensent à consommer leur propre électricité verte et de réinjecter le surplus dans le réseau. D’autres pensent même à tout revendre directement à EDF. Alors, combien ça rapporte ?

Aujourd’hui, les tarifs de rachat de l’électricité sont de moins en moins avantageux. Sans compter que les aides à l’investissement dans le cadre de la revente ont aussi tendance à baisser. Pour vous donner une idée, voici les tarifs que pratiquent EDF :

Roger Zenss, ce citoyen de la commune de Michelbach-le-Bas dont nous parlions juste avant, revendait environ 3 000 kWh, au prix de 0,60 €/kWh jusqu’en juillet 2015. Quelle baisse en si peu d’années, n’est-ce pas ? Pas très encourageant…

Même si l’État envisage de geler les prix de rachat de l’électricité verte, pour le moment, je vous conseillerai plutôt de choisir d’autoconsommer. Pourquoi ? Tout simplement pour être plus autonome et échapper à ces hausses continuelles des prix de l’électricité.

Pour savoir si oui ou non vous devez investir dans le photovoltaïque, il y a un autre point que je souhaite aborder avec vous : les frais qui s’ajoutent quand vous revendez de l’électricité.

Si vous revendez tout

Des coûts de raccordement liés au branchement de l’installation vous seront facturés. Ces frais sont imputés pour la pose d’un compteur dédié à votre production d’électricité verte. Comptez entre 500 et 1 500 €. Votre gestionnaire de réseau vous facture aussi le tarif d’utilisation du réseau public d’électricité (TURPE), environ 40 € TTC/ an pour l’injection de la totalité de votre électricité.

Si vous revendez ou cédez sans rémunération le surplus

Pour les installations dont la puissance est inférieure ou égale à 3 kVA, il n’y a pas de frais pour la pose d’un compteur puisque le comptage est mutualisé. En revanche, des frais de mise en service de 50 € peuvent être facturés. Vous devrez aussi payer la TURPE, voici les tarifs pratiqués :

Et les impôts dans tout ça ? Je vous en parle un peu plus maintenant

Comment déclarer les panneaux photovoltaïques aux impôts ?

Pour déclarer les panneaux photovoltaïques aux impôts, il vous suffit d'inclure dans votre déclaration classique le formulaire 2042 C Pro. Il est téléchargeable directement sur internet. Une fois que c'est fait, vous n'avez plus qu'à le compléter.

Si la puissance de votre installation dépasse les 3 kWc, votre production d’électricité verte est imposable au titre de l’impôt sur le revenu. Par contre si elle est inférieure, vous êtes exonéré.

Les aides de l’Etat, un atout pour votre investissement photovoltaïque

Vous le savez sans doute déjà, depuis quelques années, le Gouvernement a mis en place beaucoup de subventions pour financer les travaux de rénovation énergétiques. Les projets photovoltaïques sont donc éligibles aux aides mises en place.

Voyons tout de suite plus en détail à quel financement vous avez le droit pour l’installation de panneau solaire.

En autoconsommation

Si vous choisissez l’autoconsommation avec vente de votre surplus, vos panneaux photovoltaïques seront en partie financés par l’État. Vous avez le droit à une prime, Son versement est réparti sur les 5 premières années qui suivent la pose des panneaux.

La prime à l’autoconsommation par kWc

Cette prime dépend de la puissance de votre système solaire :

Vous pouvez aussi profiter de la TVA à taux réduit voici les différents taux :

Enfin, rapprochez-vous de votre mairie, pour vérifier si d’autres aides locales sont disponibles. Bonne nouvelle, votre installateur RGE (comme Nouvel’R Énergie) peut vous aiguiller dans vos démarches.

Pour les revenus modestes

L’Agence Nationale de l’Habitat (Anah) a également mis en place des subventions pour le photovoltaïque. Vous devez remplir certaines conditions de ressources pour y accéder.

Le prix de vos panneaux solaires doit être inférieur à 20 000 € et les économies d’énergie doivent atteindre 25% minimum. Prenez-le temps de vérifier si vous êtes éligible, cela peut valoir le coup.

En conclusion, oui, avec une installation bien dimensionnée, l’investissement photovoltaïque est rentable. Certes, cela demande quelques années, mais une fois cette période passée, vous aurez tout à y gagner.

Évaluez notre guide

5.0
/5
1
vote(s)
Merci !
Rafraîchir
Oops! Something went wrong. Check all fields.