Installer une PAC sur votre chauffage actuel : C’est possible sous conditions

Avec l’augmentation des tarifs de l’énergie et le réchauffement climatique, il va falloir se tourner vers d’autres modes de chauffage.

Et parmi ces modes de chauffage écologiques figure bien évidemment la pompe à chaleur. 

Capable de produire du chauffage à partir d’une énergie renouvelable, cet équipement remplit pas mal de critères écologiques et économiques.

Oui, mais voilà, c’est un appareil assez spécifique. Du coup, avant de s’équiper, il est important de faire le point sur son installation actuelle. Un projet de chauffage avec pompe à chaleur doit être bien réfléchi. 

Eh oui, une PAC non compatible avec votre chauffage risque de se transformer en gouffre financier…

Votre vieille chaudière a des faiblesses ? Vous voulez savoir si c’est possible de raccorder votre chauffage actuel à une pompe à chaleur ? Je vous dis tout ce qu’il faut savoir pour réussir à raccorder une pompe sur une installation existante.

Pour ça, nous allons voir ensemble :

  • Quels sont les différents types de PAC.
  • Quels chauffages sont compatibles avec les pompes à chaleur.
  • Quels types d’émetteurs sont compatibles avec quelles thermopompes.
  • Comment raccorder une pompe à chaleur avec son installation actuelle.

Alors c’est parti. Pour bien comprendre tout ce qui va suivre, c’est important de d’abord faire un petit rappel sur les différentes thermopompes.

Quels sont les différents types de PAC ?

Vous le savez peut-être, mais il existe plusieurs types de thermopompes.

  • Il y a la thermopompe air-air qui puise les calories dans l’air pour les restituer dans le logement par soufflage. En gros, c’est une unité intérieure qui souffle de l’air chaud dans la maison.

  • Il y a la PAC air-eau qui puise aussi les calories dans l’air extérieur. À la différence du modèle air-air, elle distribue la chaleur par le circuit hydraulique du logement. Ça veut dire qu’elle chauffe l’eau de votre chauffage central.

  • Et enfin, il y a la pompe à chaleur géothermique. Ce modèle là capte les calories dans le sol ou la nappe phréatique pour les restituer via le chauffage central.

Maintenant qu’on a fait ce petit rappel, vous allez comprendre la suite très facilement.

Quels chauffages existants peuvent être raccordés à une pompe à chaleur ?

Le raccordement d’une pompe à chaleur n’est possible que si les chauffages déjà en place sont hydrauliques. Eh oui, vous l’avez compris, les thermopompes air-air ont besoin d’une unité intérieure spécifique, qui souffle l’air.

Donc à moins d’avoir des ventilo-convecteurs déjà installés, vous ne pourrez pas placer une thermopompe air-air sur votre système actuel.

En gros, vous ne pourrez raccorder une pompe à chaleur que sur un chauffage central. Ce qui signifie que pour installer une thermopompe, il vous faudra des radiateurs à eau ou un plancher chauffant.

Ça ne signifie pas que vous ne pourrez pas installer une pompe à chaleur air-eau si vous êtes à l’électrique. Ça veut seulement dire qu’il faudra prévoir de gros travaux et que ça risque de vous coûter très cher. Du coup, ça ne sera pas forcément rentable…

C’est bon votre maison est équipée avec ce genre d’installation ? Alors passons à l’étape suivante.

Quels types d’émetteurs sont compatibles avec quelle pompe à chaleur ?

Vous l’aurez bien compris, pour raccorder une pompe à chaleur sur votre système actuel, il faut que celui-ci soit hydraulique. Ce qui signifie que vous devez avoir soit des radiateurs à eau soit un plancher chauffant. Mais attention, là encore, il faut être vigilant(e).

Toutes les thermopompes ne conviendront pas forcément à votre équipement actuel.

Les radiateurs à eau haute température

Ces radiateurs sont généralement des équipements anciens. Ils ont besoin d’une eau très chaude pour fonctionner. C’est à dire entre 75°C et 90°C. Du coup, vous vous doutez bien qu’il faut une pompe à chaleur suffisamment puissante pour atteindre ces températures.

On appelle ça tout simplement une pompe à chaleur haute température.

Alors, c’est vrai que ce genre de thermopompe est moins performant qu’une basse température. Mais si vos radiateurs existants sont haute température ça vous coûtera probablement moins cher d’opter pour cette solution.

Je vous ai mis 2 modèles pas trop mal dans ce tableau. Comme ça, vous verrez un peu de quoi je parle.

Les émetteurs basse température et les planchers chauffants

Les planchers chauffants comme les radiateurs basse température sont des équipements plutôt récents. C’est donc probablement le genre d’installation qui sera en place chez-vous si votre maison est neuve.

Ces équipements ont besoin d’une eau entre 30°C et 55°C seulement pour fonctionner. Du coup, ils sont beaucoup plus performants et économiques.

Par contre, pour que ce soit rentable, il faut leur associer une thermopompe basse température.

Je vous ai mis quelques modèles dans le tableau juste en dessous pour que vous puissiez vous faire une idée.

Bon, maintenant qu’on a vu un peu quels types de PAC et d’émetteurs pouvaient cohabiter, parlons de l’installation.

Comment raccorder une PAC à son chauffage actuel ?

Il y a 3 possibilités quand on veut mettre une pompe à chaleur sur une installation existante.

  • Soit on l’installe seule
  • Soit on installe une thermopompe hybride
  • Soit on l’installe en relève de chaudière

Voyons ça de plus près.

L’installation d’une pompe à chaleur seule

Ce mode d’installation vise tout simplement à remplacer votre ancien mode de chauffage par une pompe à chaleur. C’est l’option idéale si vous avez une vieille chaudière fioul qui commence à rendre l’âme.

En fait l’installation sera très simple puisqu’il suffira tout bêtement de raccorder la thermopompe sur le circuit hydraulique déjà installé.

L’installation d’une PAC hybride

La pompe à chaleur hybride couple une chaudière à gaz avec une PAC. C’est vraiment pas mal si votre chaudière est vieille et que vous voulez l’aider un peu ou la remplacer.

En fait, avec ce système, la chaudière prend le relais quand il fait trop froid pour la pompe à chaleur. Et l’installation est tout aussi simple puisqu’il s’agit d’une PAC 2 en 1. Vous n’avez donc qu’un seul appareil à relier à votre réseau hydraulique.

L’installation en relève de chaudière

Alors, avec ce type d’installation, votre PAC vient soutenir votre chaudière. Ça veut dire que vous ajoutez une pompe à chaleur à côté de votre chaudière fioul ou gaz.

C’est l’option idéale si votre système actuel fonctionne encore parfaitement et que vous ne voulez pas le remplacer. En fait, la PAC fonctionne et la chaudière prend le relais quand la thermopompe n’est plus rentable.

Ce sera par exemple le cas s’il fait trop froid.

Tout ça vous paraît un peu compliqué ? Rassurez-vous, ça n’est pas très grave. L’installateur va faire une étude thermique et s’occuper de tout.

Installer une PAC sur votre chauffage actuel en résumé

En résumé, une pompe à chaleur peut facilement se raccorder à un circuit de chauffage hydraulique. Par contre, il faudra faire attention à la compatibilité entre vos émetteurs et la PAC que vous souhaitez installer.

  • Seules les pompes à chaleur air-eau ou sol-eau peuvent être raccordées à des systèmes existants.
  • Il faut tenir compte des radiateurs installés pour bien choisir sa PAC.
  • Un radiateur haute température doit être couplé à une thermopompe haute température.
  • Un radiateur basse température ou un plancher chauffant doit être associé à une PAC du même genre.
Cet article a été validé par
Damien
Responsable Technique
LinkedIn
YouTube
YouTube

Damien bénéficie de plus de 15 ans d'expérience dans le secteur du photovoltaïque. Il occupe le poste de Directeur Technique National et supervise tous les chantiers d'installation de panneaux solaires pour Nouvel'R Énergie.

Faites des économies cet hiver !
Protégez-vous des hausses tarifaires avant l'hiver en installant une PAC à prix réduits.
Pour vous aider, on a récapitulé toutes les aides cumulables à demander.
Je télécharge mon guide
Chauffez pour 0€
votre logement
Avec l’énergie solaire, votre chauffage est gratuit.
Téléchargez le PDF gratuit