Comprendre la consommation de la pompe à chaleur


L’installation d’une pompe à chaleur est une bonne manière de faire des économies d’énergie.


Eh oui, elle utilise une énergie naturelle (les calories de l’air) pour chauffer votre maison ou votre eau sanitaire.


Ceci dit, elle consomme aussi un peu d’électricité pour alimenter votre circuit de chauffage.


Alors pour baisser le montant de votre facture d’électricité, faut-il encore comprendre la consommation de la pompe à chaleur. 


Justement, dans ce guide, je vous dis tout pour que vous soyez incollable sur le sujet :

  • La consommation des différents types de PAC
  • Les critères qui influencent leur consommation (COP,...)
  • Le coût annuel de sa consommation 
  • La comparaison avec d’autres types de chauffage
  • Comment ne pas surconsommer, et même baisser sa consommation


Voyons combien consomme chaque type de pompe à chaleur.

Une consommation différente selon le modèle


Vous le savez sans doute, il existe plusieurs types de pompes à chaleur. 


Et chacune ne consomme pas de la même manière : 


  • La pompe à chaleur aérothermique : il peut s’agir d’une PAC air-air ou air-eau. Dans tous les cas, elle puise les calories de l’air extérieur. En moyenne, elle consomme 51 kWh / m² / an.


  • La pompe à chaleur géothermique : elle puise son énergie dans le sol et consomme en moyenne 35 kWh / m² / an. 


Il s’agit bien évidemment d’une indication approximative. Et oui, la consommation d’une pompe à chaleur dépend d’une multitude de critères.


Les facteurs qui influencent la consommation des PAC


Le coefficient de performance (COP)


La consommation électrique de votre pompe à chaleur dépend en grande partie de son COP. 


Pour expliquer simplement comment fonctionne le COP, prenons l’exemple d’un COP de 3. 


Ça signifie donc que la pompe à chaleur consomme 1 kwh d’électricité et en restitue 3. 


Vous l’aurez compris, plus le COP est haut, plus la performance est importante. 


Donc pour moins consommer et avoir un rendement énergétique suffisant, je vous conseille un COP entre 3 et 6.


Le logement 


La consommation de votre PAC va aussi dépendre de votre maison. Plus précisément de :

  • Sa surface
  • Sa hauteur sous plafond


En fait, plus un logement est grand, plus la pompe devra produire du chauffage et donc consommer de l’électricité. 


Le climat 


Vous le savez, le principe d’une PAC aérothermique est de puiser les calories de l’air pour les transformer en chaleur.


Mais s’il fait - 5 ºC ou 10 ºC, elle devra utiliser plus ou moins d’électricité. 


Alors, si vous vivez dans une région où la température extérieure est basse, votre PAC consommera forcément un peu plus.


L’isolation de la maison 


Une maison mal isolée risque de vous faire perdre énormément de chaleur. 


Votre PAC aura donc besoin de consommer davantage d’électricité pour chauffer plus. 


Alors avant de faire installer votre pompe à chaleur, je vous recommande de faire un bilan thermique. 


La ressource utilisée 


Comme je vous le disais, les PAC peuvent puiser leur énergie de l’air, du sol ou des eaux souterraines.


En fonction du type de ressources, la PAC consomme plus ou moins d’électricité. 


Et pour cause, les sols et les eaux souterraines sont par nature plus chauds. Il faudra donc moins d’électricité pour les transformer en chauffage.


D’ailleurs, si vous voulez quelques conseils pour choisir votre pompe à chaleur, j’ai écrit un mini guide sur le sujet. Vous pouvez le télécharger juste → ici ← et c’est gratuit.


Maintenant que vous connaissez le principe de consommation d’une PAC, voyons quel est son coût annuel.


Le coût annuel de la consommation de la pompe à chaleur


Même si la consommation de votre PAC dépend de plusieurs paramètres, vous pouvez calculer son coût annuel de consommation.


Vous devez connaître :

  • La puissance calorifique (P)
  • Le COP
  • Le nombre d'heures de chauffage sur l’année (H)


Il vous suffit ensuite d’appliquer la formule suivante : 


P/COP * H = consommation en kwh. 


Il faut ensuite multiplier le résultat par le nombre de m2 de votre maison.


Si on reprend les moyennes mentionnées plus haut pour une pompe aérothermique, on peut aboutir à une estimation approximative : 

  • Moyenne de consommation/ an : 51 kwh / m2 / an (en prenant un COP de 4)
  • Taille de la maison : 120 mètres carrés 


Vous consommez alors : 51 * 120 = 6 120 kwh par an.


Ensuite, pour connaître le coût annuel de la PAC, il suffit de multiplier votre consommation par le prix du kwh.


Chez EDF, le prix du kwh est de 0,1605 € (option de base) pour une puissance de 12 kVA.


Dans ce cas, le coût annuel de votre pompe à chaleur sera de 6 120 * 0,1605 = 982,26 €. 


Pour être objectif, comparons maintenant ce coût avec celui d’autres systèmes de chauffage. 

Comparaison de la consommation de la PAC avec d’autres systèmes de chauffage 


La chaudière gaz 


Je vous laisse découvrir les différences des coûts de consommation annuelle moyen dans le tableau suivant :



Comme vous le voyez, opter pour une pompe à chaleur représente plus d’un tiers d’économie. 


Et ce grâce à la faible consommation de la pompe à chaleur. 


Le fioul 


En moyenne, les ménages consomment environ 2000 litres de fioul par an (pour une maison de 100 m2). 





Soit plus du double qu’avec une pompe à chaleur. 


Radiateur électrique 


Fonctionnant intégralement avec de l’électricité, les radiateurs consomment 1 kwh et restituent la même quantité.


Comme je vous l’ai expliqué, en fonction de son COP, la PAC peut restituer au moins 3 fois plus d’énergie.


La consommation est donc nettement inférieure pour une pompe à chaleur.

Attention, on peut parfois constater une surconsommation. Voyons pourquoi. 


Attention à la surconsommation de la PAC 


Les causes de surconsommation de la PAC


Il existe plusieurs raisons pouvant causer une surconsommation


  • Le surdimensionnement : Avec cette hypothèse, votre appareil aura des cycles de chauffe plus courts. Ce qui entraîne davantage de marche et d'arrêt.


  • Le sous-dimensionnement : Sans puissance suffisante, votre PAC ne vous permettra pas de bien vous chauffer en hiver. 

Si vous ne voulez pas être gelés dès décembre, il est probable que vous compensiez avec d’autres systèmes de chauffage. Ils augmenteront donc votre facture d’électricité.


  • La mauvaise isolation : Faute d’isolation thermique efficace, votre appareil devra produire beaucoup plus de chauffage pour maintenir un confort optimal. 


  • L’intensité de l’hiver : Plus il fait un grand froid dehors, plus votre PAC consomme de l'électricité. La PAC sera donc moins efficace par basse température. 


Heureusement, la surconsommation n’est pas une fatalité. Si ça vous arrive, je vous explique ce qu’il faut faire. 


Quelques astuces pour baisser la consommation de votre PAC


Voici mes quelques astuces à appliquer dès maintenant pour baisser votre consommation : 


  • Bien choisir votre PAC : C’est la première chose à faire pour bénéficier des économies d’énergie de la PAC. 

  • Calculer la puissance idéale : Avec un calcul précis vous n'avez pas de problème de sur-dimensionnement ou de sous-dimensionnement


  • Entretenir votre pompe à chaleur : En vérifiant régulièrement le bon état de votre PAC, vous allongez sa durée de vie et sa performance. 


  • Limiter les variations de température : La PAC consomme moins lorsque la température est constante. 


  • Coupler votre PAC à des panneaux solaires : c’est la meilleure manière de faire baisser votre facture d’électricité.


Ce guide touche à sa fin. Il est temps de faire un petit point sur tout ce que vous avez appris.

Pompe à chaleur consommation : en résumé …


Le principal à retenir est que la pompe à chaleur consomme beaucoup moins que les autres moyens de chauffage.


En moyenne, son coût annuel de conso est de 950 €.


Mais il dépend :

  • De son COP
  • De votre logement
  • Du climat de votre région
  • De l’isolation
  • Du type de PAC


Voilà, c’était l’essentiel de ce guide. J’espère qu’il vous aura aidé à mieux comprendre ce sujet.


Je suis disponible pour répondre à vos questions en commentaire. Alors n’hésitez pas. J’y répondrai rapidement.


Et si vous souhaitez obtenir un devis pour l’installation d’une pompe à chaleur, cliquez ici. Nous vous rappellerons rapidement pour étudier votre projet.

Évaluez notre guide

5.0
/5
1
vote(s)
Oops! Something went wrong while submitting the form.