Les nouvelles générations de pompes à chaleur révolutionnent le marché

Vous voulez installer la meilleure pompe à chaleur dans votre maison? Alors vous trouverez peut-être votre bonheur dans les modèles nouvelle génération.

 

Je crois qu’on peut parler d’une vraie révolution et vous allez comprendre pourquoi dans ce guide.

 

On va voir ensemble :

  • Quels sont les défis relevés par les nouvelles générations de pompes à chaleur ?
  • Quelles sont les technologies les plus prometteuses ?
  • Pourquoi opter pour une pompe à chaleur dernier cri ?

 

C’est parti, commençons par aborder les défis qui se présentent aux nouvelles générations de thermopompes.

Les défis que relèvent les pompes à chaleur nouvelle génération

 

La pompe à chaleur est un appareil extrêmement performant mais comme tout système, elle a ses défauts.

 

C’est pour ça que les constructeurs ont relevés d’importants défis pour produire des pompes à chaleur :

 

  • Moins bruyantes
  • Plus compactes
  • Moins polluantes
  • Plus efficaces
  • Plus complètes

Défi n°1 : Faire moins de bruit

 

Vous avez déjà fait des recherches sur les pompes à chaleur ? Vous savez alors sans doute qu’on reproche à cette installation d’être bruyante. Eh bien, ce défaut appartient désormais au passé.

 

Les thermopompes récentes font de moins en moins de bruit. Certaines affichent même un niveau sonore de 32 dB. On est bien loin des 65 dB atteints par les installations les plus anciennes.

 

Pour vous donner une idée, ce niveau de bruit correspond à celui relevé dans un bureau ou un appartement tranquille. Autant dire que la nuisance est inexistante.

Défi n°2 : Être plus compactes

 

Un autre reproche que vous avez pu voir concerne la taille et l’esthétisme des thermopompes. Alors, c’est vrai que l’unité extérieure comme l’unité intérieure d’une thermopompe c’est un peu gros et pas très beau.

 

Les constructeurs de pompes à chaleur ont fait de gros efforts sur ce point. On constate donc que les nouvelles thermopompes ont des dimensions de moins en moins importantes.

 

Elles sont plus discrètes et s'intègrent mieux dans l’environnement extérieur comme dans votre logement.

Défi n°3 : Etre moins polluante

On dit souvent que la pompe à chaleur est un équipement écologique. C’est vrai, car elle utilise une énergie renouvelable. Mais il y a tout de même un gros point noir… Le fluide frigorigène utilisé est généralement très polluant.

 

Un certain nombre de réglementations, dont le règlement F-Gaz, imposent maintenant aux constructeurs d’utiliser des fluides plus propres.

 

Les grandes marques de thermopompes ont, pour la plupart, relevé le défi. Beaucoup de produits commercialisés utilisent aujourd’hui un fluide appelé R32. C’est un fluide beaucoup moins polluant que le R410A qui était majoritaire avant.

 

Certaines vont même plus loin avec des fluides frigorigènes ultra propres tels que le R290 ou le CO2.

 

Pour vous donner une idée, voici un tableau recensant l’indice de pollution des principaux fluides.

 

 

Défi n°4 : Être plus efficaces

 

Le rendement des pompes à chaleur est un point qui a souvent été soulevé. S’il est vrai que les anciennes thermopompes n’étaient pas toutes rentables, ce n’est plus le cas aujourd’hui.

 

Tout d’abord parce que leur coefficient de performance (COP) est de plus en plus élevé. Certaines PAC affichent aujourd’hui un COP pouvant atteindre 5.

 

Et aussi parce qu’elles chauffent mieux, même lorsque la température extérieure est basse.

 

Vous avez peut-être déjà lu qu’une thermopompe fonctionnait moins bien lorsqu’il faisait froid. Aujourd’hui ce n’est plus une généralité. Les PAC modernes sont capables de fonctionner même lorsque la température extérieure est très basse.

Défi n°5 : Offrir plus de fonctionnalités

 

L’un des derniers défis à relever, est d’offrir un maximum de fonctionnalités.

C’est pour ça qu’on assiste au développement de PAC de plus en plus complètes et ultra connectées.

 

Aujourd’hui, de nombreux modèles vous permettent un pilotage via smartphone ou tablette. Comme ça vous pouvez sélectionner le mode qui convient, même quand vous n’êtes pas à la maison.

 

Vous l’avez constaté, les pompes à chaleur ont bien changé. Voyons maintenant les technologies qui ont contribué à cette évolution.

Les 5 technologies qui révolutionnent les pompes à chaleur

 

Les pompes à chaleur évoluent constamment au gré des avancées. Je vous ai d’ailleurs recensé 5 technologies prometteuses. Vous devriez les voir se développer de plus en plus.

 

La solarothermie : Pour atteindre l’autonomie énergétique

 

La pompe à chaleur fonctionne majoritairement grâce à des énergies renouvelables (air, eau, sol). Une toute nouvelle technologie lui permet également d’utiliser la chaleur du soleil.

 

En gros, les panneaux solaires thermiques situés sur le toit chauffent l’eau. Mais lorsque la puissance calorifique du soleil ne suffit plus, la pompe à chaleur prend le relais.

 

Il est même possible d’aller plus loin en utilisant des panneaux solaires photovoltaïques en plus des panneaux thermiques.

 

Concrètement, ça signifie que le soleil produit l’électricité nécessaire au fonctionnement de la PAC. C’est un excellent moyen d'atteindre l’autosuffisance énergétique et de ne plus payer son électricité.

 

Je vous ai fait un petit tableau avec 3 constructeurs qui proposent une offre solaire avec leur PAC.

 

La pompe à chaleur CO2 : Pour plus de respect de l’environnement

 

À la fois efficace et propre, la pompe à chaleur CO2 est la technologie qui révolutionne le marché.

 

Elle fonctionne de la même manière qu’une pompe à chaleur classique mais utilise le CO2 pour transporter la chaleur. Ce type de pompe à chaleur pollue donc beaucoup moins que les autres.

 

J’ai d’ailleurs sélectionné pour vous les 3 meilleures thermopompe CO2. Ça vous permettra de vous faire un avis sur cette technologie :

 

Les pompes à chaleur réversibles : Pour plus de confort

 

Auparavant, les pompes à chaleur étaient exclusivement réservées au chauffage. Aujourd’hui ce n’est plus le cas : on trouve énormément de modèles réversibles.

 

Ça veut dire que la pompe à chaleur est capable de chauffer comme de climatiser (ou au moins rafraîchir) l’intérieur.

 

Ça limite le nombre d'appareils nécessaires au confort dans le logement. Au lieu d’avoir un chauffage et un climatiseur vous n’avez plus qu’un appareil qui fait tout en un.

 

Voici d’ailleurs mes 3 thermopompes réversibles préférées :

 

Les pompes à chaleur hybrides : pour avoir toujours chaud

 

On l’a déjà évoqué, certaines pompes à chaleur peinent à fonctionner à très basse température.

 

Eh bien sachez que certaines PAC contournent ce problème puisqu'elles sont hybrides.

En fait, ces pompes à chaleur sont généralement couplées à une chaudière à gaz.

 

Concrètement, la chaudière prend le relais lorsqu’il fait trop froid. Ça permet de réaliser des économies d’énergie sans sacrifier son bien-être à la maison.

 

Je vous ai mis dans ce tableau mes 2 thermopompes hybrides favorites :

 

 

La technologie inverter : Pour faire plus d’économies

 

La technologie inverter est une grande avancée pour le rendement des pompes à chaleur. Laissez-moi vous expliquer pourquoi.

 

Avant, les thermopompes classiques chauffaient l’eau et s'arrêtaient lorsqu’elles atteignaient la bonne température. Désormais, la pompe à chaleur inverter permet un fonctionnement en continu.

 

Vous allez me dire « en quoi est-ce plus avantageux ? ». C’est vrai que, vu comme ça, il est difficile d’imaginer qu’un fonctionnement continu soit plus intéressant qu’un appareil qui s’arrête. Et pourtant…

 

Pour redémarrer, une pompe à chaleur puise énormément d’énergie. En plus, l’eau n’est pas maintenue à température lorsque l’appareil s’arrête.

 

Avec son fonctionnement continu, la PAC inverter permet donc d’économiser l’énergie tout en profitant d’une eau à température stable.

 

Voici d’ailleurs mes deux thermopompes inverter favorites.

 

 

La pompe à chaleur nouvelle génération en substance

 

Vous l’aurez compris, les thermopompes modernes n’ont plus rien à voir avec les premiers modèles. Elles sont encore perfectibles mais les avancées technologiques sont considérables.

 

Les modèles nouvelle génération sont aujourd’hui capables de :

  • produire à la fois du chauffage et de la climatisation
  • fonctionner de manière performante, même sous des températures basses
  • produire du chauffage de manière moins polluante

 

Bien-sûr, ces améliorations ont un prix. Mais les performances de ces systèmes les rendent aussi plus rentables.

 

Et n’oubliez pas qu’il existe plusieurs aides pour financer leur installation. Ça allège pas mal le devis.


Évaluez notre guide

5.0
/5
1
vote(s)
Oops! Something went wrong while submitting the form.