Prix pompe à chaleur air-eau : Tout comprendre

La pompe à chaleur (PAC) air/eau est aujourd’hui l’un des meilleurs investissements pour faire des économies d’énergie tout en gagnant en confort et tranquillité. 

La pompe à chaleur air/eau représente un coût certain. Elle est plus chère que les chaudières classiques. Pour autant, ses avantages ne sont pas négligeables puisqu'elle vous permettra de diviser rapidement vos dépenses de chauffage par trois. 

Et son coût d’achat peut être réduit grâce à des subventions gouvernementales et locales. Je vous en parlerai plus en détail au cours de notre article. 

Vous voyez donc que le prix d’une pompe à chaleur air/eau peut donc facilement être amorti en quelques années. 


La pompe à chaleur air-eau fait partie de la famille des pompes à chaleur aérothermiques. Son fonctionnement repose sur un système simple : les calories présentes naturellement dans l’air sont absorbées et transformées en chaleur, elle-même diffusée ensuite dans le système de chauffage central. 


Les avantages ? Ils sont nombreux et attractifs : 


  • Des économies d’énergie estimées à environ 1 000 € par an ;
  • Une rentabilité du coût d’achat en 3 ans ;
  • Une pose facile : la pompe à chaleur s’adapte en règle générale sans difficulté à votre installation existante ; 
  • Une température dans la maison homogène et confortable ; 
  • Un système écologique et durable.

 

Je vous entends d’ici. Tout cela est bien joli ? Mais combien ça coûte ? Puis-je m’offrir un tel investissement ? 

Je vous dis tout sur le prix d’une pompe à chaleur air/eau, du coût d’achat à l’installation chez vous, en passant par les aides dont vous pouvez bénéficier. 


Les critères de prix d’une pompe à chaleur air-eau


Les prix peuvent beaucoup varier, ce qui peut étonner et inquiéter un futur acquéreur. Pour vous permettre d’y voir plus clair, je vous donne les principaux critères qui peuvent entrer en compte dans le prix d’une pompe à chaleur : 

 

  • Le type de pompe à chaleur. Il en existe deux : celle qui produit du chauffage uniquement et celle qui produit chauffage et eau chaude sanitaire. Vous l’aurez compris, la deuxième coûtera plus chère que la première. 
  • La puissance. Plus la puissance de votre pompe à chaleur est élevée, plus son prix sera élevé. Mais le plus important est de choisir celle qui sera le plus adaptée à la superficie de votre maison. N’hésitez pas à demander conseil lors de l’élaboration de votre devis.  
  • La marque. Vous vous en doutez, comme pour tous les achats que vous effectuez, la marque influe sur le montant du prix. Vous pouvez faire des comparatifs, étudier des avis clients et demander conseil à votre artisan.  


Le prix de la pose


Si vous suivez régulièrement nos articles et vidéos, vous savez que nous conseillons toujours de confier l’installation de ses équipements à un artisan RGE. Pourquoi ? Parce que c’est la seule façon de vous assurer du travail sérieux et de qualité effectué chez vous. C’est une garantie et aussi une exigence si vous souhaitez solliciter des subventions. 


Bien sûr, cela représente un coût. Mais encore une fois, l’installation d’une pompe à chaleur doit être bien faite et ce n’est pas sur cette partie que vous devez rogner les prix.  

 

D’une manière générale, la pose d’une pompe à chaleur air/eau oscille entre 1 500 et 3 000 €, selon l’artisan et les prestations proposées. Assurez-vous que le prix est bien indiqué sur votre devis dès le départ et ainsi éviter les mauvaises surprises. 


Quel est le prix d’une pompe à chaleur air/eau ? 


Nous voilà dans le vif du sujet, celui qui nous intéresse vraiment. Quel est le prix d’une pompe à chaleur ? 

Une pompe à chaleur air/eau possède des avantages comme des inconvénients. Si son installation représente un investissement important, elle peut être rapidement rentabilisée par les économies d’énergie qu’elle vous permet de réaliser. 

De manière générale, le prix d’une pompe à chaleur air/eau est accessible à partir de 7.000 € et peut atteindre jusqu’à 15.000 € selon le matériel, la pose, vos besoins en puissance et la superficie à couvrir. 


Comment comprendre les différents prix d’une pompe à chaleur air/eau ?


Il peut être difficile de comprendre pourquoi les prix varient autant d’une pompe à chaleur à l’autre. 

Je vous propose ici un petit comparatif de prix entre une pompe à chaleur avec production d’eau chaude sanitaire et celle sans, à partir d’un modèle bibloc. Ce sont les modèles les plus appréciés par les consommateurs et les plus couramment installés.


En général, les prix observés se situent : 


  •  entre 10 000 € et 16 000 € pour une pompe à chaleur avec eau chaude sanitaire, pour un prix moyen de 13 500 € ;
  • entre 10 000 et 15 000 € pour une pompe à chaleur sans eau chaude sanitaire, pour un prix moyen de 12 500 €.


Quels sont les différents facteurs expliquant le prix d’une pompe à chaleur ?


Alors pourquoi autant d’écart entre le plus petit prix et le plus important ? Cela s’explique par différents critères à prendre compte et que je vous propose de découvrir ensemble. 


  • la puissance recherchée. Elle se calcule selon vos besoins en chauffage et de la surface de la maison. Elle dépend également du climat dans lequel vous vivez.
  • le modèle de pompe à chaleur que vous recherchez :  
  • La pompe à chaleur monobloc, composée d’un seul module extérieur ;
  • La pompe à chaleur bibloc (ou en split). Elle est plus chère, car le module hydraulique et le compresseur sont séparés. La performance est plus importante qu’avec un monobloc, mais nécessite des travaux et des coûts de matériel plus importants, et donc un prix plus élevé. 
  • le type de service (avec production d’eau chaude sanitaire ou sans). On estime en moyenne à 1 500 € l’écart de prix entre une pompe à chaleur à service simple et double service. 
  • Enfin, le coût des travaux est influencé par le type de diffuseur de chaleur auquel votre pompe à chaleur sera reliée. Sachez qu’il n’est pas obligatoire de changer ce qu’on appelle les émetteurs (radiateurs par exemple) pour l’installation d’une pompe à chaleur air/eau. Pour autant, votre artisan peut vous le recommander afin d’optimiser et de rentabiliser la performance de votre pompe à chaleur. 

Si vous souhaitez changer les émetteurs en plus de la pompe à chaleur, votre facture augmentera considérablement. L’installation d’un plancher chauffant peut notamment vous coûter plusieurs milliers d’euros, tout comme le remplacement de radiateurs à eau qui, quant à lui, revient à environ 1 000€ chacun.


Se décider à investir dans une pompe à chaleur air/eau n’est donc pas à prendre à la légère. Pour autant, il existe différentes manières de réduire votre facture, notamment grâce aux subventions mises en place et que je vous propose de découvrir. 


Quelles aides financières possibles pour l’installation d’une pompe à
chaleur air/eau ?


L’installation d’une pompe à chaleur air/eau est encouragée par l’Etat à la fois pour ses bénéfices économiques et aussi écologiques. Dans ce cadre, il existe plusieurs possibilités afin d’obtenir une aide au financement et de diminuer ainsi votre facture.


Vous pouvez ainsi prétendre à :


Rien qu’en prenant en compte le dispositif MaPrimeRénov’, réservé aux propriétaires, vous pouvez diminuer votre investissement dans une pompe à chaleur jusqu’à 4 000 €. 


Comme vous le constatez, même si installer une pompe à chaleur représente un coût financier important, il est possible grâce aux aides existantes, de diminuer considérablement la facture finale. 


Prix pompe à chaleur air eau


Quelle conclusion apportée à tout ce que nous venons d’évoquer ? Que la pompe à chaleur air-eau est bien l’un des meilleurs investissements sur le marché de la rénovation énergétique. 


Certes, son installation représente un coût financier important. Pour autant, nous avons pu constater que la rentabilité, la garantie de voir ses factures diminuées et les subventions mises en place permettent d’en apprécier rapidement les avantages. 


Évaluez notre guide

5.0
/5
1
vote(s)
Oops! Something went wrong while submitting the form.