Un chauffage économique pour pas cher ? Demandez les aides pour chauffage solaire

L’électricité et le chauffage sont les deux postes de dépenses les plus importants. Forcément en installant un chauffage économique vous allégez grandement la facture.

Bon bien sûr c’est plus facile à dire qu’à faire. Il faut d’abord passer par l’étape investissement et ce n’est pas une étape anodine. 

C’est là que l’énergie solaire répond aux deux problématiques : 

  • Un chauffage économe 
  • Une installation pas trop cher à mettre en place

Eh oui, le chauffage solaire vous permet de faire de belles économies. Ça permet aussi d'accélérer la transition énergétique et pour ça, l’État vous encourage. 

Il vous encourage en finançant une partie des travaux. Vous allez voir qu’avec toutes les primes, l’investissement se rentabilise plutôt rapidement

On regarde toutes les aides qui existent avec leur montant, c’est super important que vous les ayez bien en tête. Ça vous permettra de savoir si c’est une solution adaptée à votre budget ou non.

La prime énergie


On commence par la plus connue. 

Attention, on confond souvent la prime énergie et MaPrimeRenov’. Vous pouvez cumuler les deux mais elles sont bien distinctes.

La prime énergie est un chèque que vous recevez après avoir fait la demande auprès de l’Etat. Ce chèque vous permet de financer vos travaux de chauffage solaire.

Si vous installez système solaire combiné ou encore une chaudière solaire, vous pouvez l’utiliser.

Je vous ai fait un tableau qui récapitule les montants :



Pour y avoir le droit vous devez remplacer une chaudière charbon, fioul ou gaz. Le top dans tout ça c’est que vous pouvez aussi cumuler l’aide MaPrimeRenov’. 

La prime énergie est un chèque envoyé par l'Etat.
 En fonction de vos revenus le montant de la prime ne sera pas le même.


Ma Prime Renov’


MaPrimeRenov’ est je pense la prime la plus intéressante. 

Elle remplace le CITE (crédit d’impôt). À l’époque cette aide était destinée aux foyers modestes, maintenant elle est destinée à tout le monde.

Le montant de la prime est calculé en fonction de votre localisation et de votre niveau de revenu. 

Il y a quatre catégories :

  • Bleu ce sont les foyers les plus modestes
  • Jaune, un peu moins modeste
  • Violet, les foyers aisés 
  • Rose, les foyers les plus aisés.

Voici les montants pour les résidents hors Île de France :



Et voici un tableau pour les logements en Île de France :



Pour vous aider à y voir plus clair j’ai fait quelques estimations pour l’installation d’un chauffage solaire : 



Les montants sont intéressants mais vous devez aussi jeter un œil au paragraphe suivant. Il traite des aides de l’Anah qui ne sont pas cumulables avec la primerenov’. 

Du coup il faut bien analyser les deux subventions avant de savoir laquelle demander.

L’aide de l’Anah


Cette fois-ci, ces aides sont à destination des foyers modestes et très modestes.

Pour bénéficier il faut :

  • Ne pas dépasser un certain niveau de ressource fixé par l’Etat,
  • Ne pas avoir bénéficié d’un Eco PTZ dans les cinq dernières années,
  • Avoir une maison construite depuis plus de 15 ans au moment où votre demande est effectuée.

Il existe deux aides. Habiter Mieux Sérénité et Habiter facile

Pour installer un chauffage solaire, c’est Habiter Mieux Sérénité qui nous intéresse, je vous ai préparé un tableau récapitulatif : 

Les montants pour les ménages modestes : 



Pour les ménages aux revenus très modestes c’est un peu différent. 

Cette fois l’aide prend en charge 50% du montant des travaux (le plafond est fixé à 15 000 €).

Au cas où vous vous poseriez la question, l’aide de l’Anah est cumulable avec la prime énergie. 

Elle est aussi cumulable avec le taux de TVA réduit et l’éco PTZ. Vous allez avoir ce sont encore deux coups de pouce financiers qui réduisent encore le coût total.

La TVA à 5,5%

Vous avez accès à un taux de TVA réduit de 5,5% si vous entreprenez des travaux de rénovation énergétique. 

Pour en bénéficier vous devez faire appel à des techniciens qualifiés. Pour le chauffage solaire ce sera la qualification Quali’Sol

D’ailleurs si vous avez besoin d’aide pour trouver un installateur, je peux vous donner des contacts. On a une base de données qualifiée avec tous les installateurs de France. 

Cliquez ici et je vous en dirai plus par téléphone. 

L'Éco PTZ

L’Éco PTZ va être modifié dans l’année 2022. Ce sont les conditions de ressources qui vont être réévaluées. 

En attendant, vous pouvez encore : 

  • Cumuler deux éco-prêts.
  • Y avoir accès sans “bouquet travaux”. C’est-à-dire que vous n’avez plus besoin d’entreprendre plusieurs travaux pour y avoir accès. L’installation d’un chauffage solaire suffit.
  • Bénéficier de l’emprunt pendant 15 ans.

Pour ce qui est du montant, ce prêt peut aller jusqu’à 40% du coût total des travaux à faire. 

D’ailleurs si vous avez besoin de cet emprunt il faut que votre banque soit accréditée. On peut en discuter dans les commentaires si vous voulez en savoir plus. 

On regarde ensemble les dernières subventions disponibles, on fera ensuite un tableau récapitulatif pour résumer toutes les infos.

Les aides régionales et locales 


L’État est là pour soutenir votre engagement, votre région aussi. 

En fonction de votre lieu de résidence, vous pouvez toucher une petite somme pour installer votre chauffage.

Les tarifs sont différents en fonction des régions. 

Par exemple en Auvergne vous pouvez toucher jusqu’à 460 € pour poser un système solaire thermique. 

En Alsace pour un chauffe-eau solaire individuel (CESI) vous pouvez recevoir 400 € de subvention sur la main-d’œuvre.

En Aquitaine du côté de Libourne c’est jusqu’à 300 € pour l’installation d’un système solaire thermique.

Je vous encourage vivement à contacter votre mairie pour en savoir plus. Ce serait dommage de passer à côté d’une aide supplémentaire… 


Le chèque énergie 2021


Le chèque énergie permet de payer les factures d’énergie. Il permet aussi de financer les travaux d’installation de toutes solutions qui réduisent vos dépenses énergétiques. 

Pour y avoir le droit votre revenu fiscal doit être inférieur à 10 800 €. 



Vous n’avez pas besoin de faire de démarche pour l’obtenir, c’est l’administration fiscale qui établit la liste des bénéficiaires. 

Ce chèque est cumulable avec MaPrimeRenov’. 

D’ailleurs en parlant d’aides cumulables, je pense qu’un petit récapitulatif ne nous ferait pas de mal. 


Aide chauffage solaire : Ce que vous pouvez demander

Voici toutes les aides qui existent pour le chauffage solaire : 

  • La prime énergie
  • L’aide de l’Anah
  • MaPrimeRenov
  • La TVA à 5,5%
  • L'éco PTZ
  • Les aides régionales et locales
  • et le chèque énergie

Je vous ai fait un tableau pour savoir lesquelles sont cumulables et lesquelles ne le sont pas : 


En bref c’est surtout au niveau de MaPrimeRenov’ et de l’aide de l’Anah qu’il faut bien se renseigner. 

Vous pouvez aussi bénéficier des CEE (certificats d’économies d’énergie) ce sont les vendeurs qui versent l’aide. Donc il faut penser à la demander.

Vous avez maintenant connaissance de toutes les subventions qui existent pour le chauffage solaire. 

N’oubliez pas de vous rapprocher de votre mairie ou votre département pour connaître les aides locales disponibles.

Souvenez-vous que vous devez faire installer vos appareils par un installateur reconnu garant de l’environnement (RGE).
Pour vos questions, on se retrouve juste en dessous dans la section commentaire.

Évaluez notre guide

5.0
/5
1
vote(s)
Oops! Something went wrong. Check all fields.