Tout comprendre sur l’ajout des panneaux solaires

 

Vous avez pour projet d’ajouter des panneaux solaires à votre installation, car vos besoins en énergie ont augmenté ou vous avez ajouté des équipements ?

C’est un bon moyen d’augmenter sa capacité électrique solaire et de réaliser en même temps de confortables économies. 

Alors, je vous explique tout dans ce guide concernant :

 

Mais commençons par entrer dans le vif du sujet.

 

La puissance maximale autorisée

 

Tout d’abord, il convient de dire qu’il n’y a pas de limites sur la quantité de panneaux autorisée pour une installation solaire sur une maison individuelle. Vous décidez du nombre de panneaux solaires sur votre maison.

La plupart des installations solaires correspondent à une puissance inférieure ou égale à 9 kWc (soit l’équivalent de 24 panneaux d’une puissance nominale de 375 Wc). Il s’agit simplement de la configuration la plus rentable.

Mais la puissance maximale de votre installation de panneaux photovoltaïques va surtout dépendre du type de raccordement dont vous disposez : monophasé ou triphasé.

Monophasé

En raccordement monophasé, (où les appareils sont branchés sur des prises reliées à un seul circuit) la limite de puissance injectée est de 6 kVA (même si votre abonnement en soutirage est d’une puissance supérieure.).

Il vous est donc possible d’installer jusqu’à 7,5 kWc sur un convertisseur de 6 kVA pour votre installation solaire. 

Triphasé

En raccordement triphasé, (le courant se divise en trois circuits égaux avec une puissance identique) il vous est possible d’installer jusqu’à 24 kWc sur une puissance totale de convertisseur inférieure à 18 KVA.

Pour vous donner un ordre d’idée, ce système peut comporter entre 3 à 60 panneaux solaires.

Peut-on ajouter une autre marque de panneau solaire à son installation solaire ?

Il est tout à fait possible de relier des panneaux qui ne sont pas de la même marque. La différence d’un panneau à un autre peut être infime.

L’important est qu’ils disposent des mêmes caractéristiques électriques. C’est-à-dire que la technologie du panneau ne doit pas être mélangée à une autre technologie.

Il est fortement conseillé d’installer un panneau aux cellules monocristallines sur le même string (une chaîne de modules reliés entre eux) qu’un panneau aux cellules polycristallines.

Donc si vous décidez d’opter pour des marques différentes, sachez que le critère de la puissance doit également être pris en compte.

Peut-on associer des panneaux de puissances différentes ?

Vous pourrez tout à fait le faire. Pour cela, les panneaux associés en parallèle devront obligatoirement avoir la même tension, mais leurs intensités pourront être différentes. Donc la puissance des panneaux photovoltaïques pourra également être différente, puisqu'elle est le produit de l’intensité par la tension (P= U x I).

Si vous décidez d’opter pour un ajout de panneaux photovoltaïques plus puissants, sachez que vos modules s’adaptent à la production la plus faible. Donc l’ajout de panneaux plus puissants par rapport à ceux déjà posés ne vous apportera rien. Votre facture d'électricité restera la même.

Dans ce cas de figure, il vous sera utile d’utiliser des diodes anti-retour, pour éviter que le courant circule en sens inverse.

Ce que vous devez retenir

Nous venons de voir dans ce guide qu’il est tout à fait possible d’ajouter des panneaux solaires à votre installation. Pour cela, vous devrez prendre en compte :

  • votre raccordement monophasé ou triphasé
  • la technologie des panneaux qui doit être similaire (monocristallin ou polycristallin)
  • la tension qui doit être identique entre les panneaux
  • la puissance qui peut être différente entre les panneaux
Cet article a été validé par
Damien
Responsable Technique
LinkedIn
YouTube
YouTube

Damien bénéficie de plus de 15 ans d'expérience dans le secteur du photovoltaïque. Il occupe le poste de Directeur Technique National et supervise tous les chantiers d'installation de panneaux solaires pour Nouvel'R Énergie.