Chauffe-eau solaire autovidangeable : est-ce pour moi ?


Si vous avez l’impression de payer trop de frais pour le chauffage, ce guide est fait pour vous.

Je vais vous présenter le chauffe-eau solaire (ou CESI) autovidangeable. Il peut vous faire économiser jusqu’à 70% sur votre facture d’eau chaude.

Il a un petit plus, son entretien est beaucoup plus simple à réaliser que les autres chauffes-eaux. C’est pour ça que je lui ai dédié un article, vous allez voir qu’il a plein d’avantages à vous offrir. 

Entretien, prix, aide, installation : toutes les infos essentielles sont ici. 

Pour celles et ceux qui connaissent déjà le principe du chauffe-eau solaire, vous pouvez sauter le paragraphe qui suit. 

Par contre, si vous avez besoin d’une piqûre de rappel, j’ai repris les bases pour vous. 

Chauffe-eau solaire, la base en 1 minute :

Pour commencer, le chauffe-eau solaire permet de produire de l'eau chaude sanitaire grâce au soleil. Comme c’est une énergie gratuite, ça vous fait faire pas mal d’économie. 

Le Chauffe-eau solaire permet de réaliser d'importantes économies
Le chauffe-eau solaire permet de réaliser d’importantes économies.

Son fonctionnement est assez simple :  

1.    Dans un premier temps : des capteurs solaires placés sur le toit de la maison utilisent l’énergie du soleil pour chauffer un fluide caloporteur.

Ces capteurs peuvent être des panneaux solaires thermiques ou bien des panneaux solaires hybrides.

2.    Ensuite, une pompe électrique s’occupe de faire circuler le fluide caloporteur entre les panneaux et votre ballon de stockage.

PS : Le thermosiphon utilise la gravité et la chaleur pour faire circuler le fluide. Du coup avec ce modèle il n’y a pas besoin de pompe pour la circulation.

L’eau froide étant plus lourde que l’eau à haute température, elle descend naturellement pendant que l’eau chaude monte.

3.    Pour finir, l’eau qui sort de votre robinet n’est pas la même que celle qui circule dans le circuit du chauffe-eau. C’est bien l’eau de votre ballon qui profite de la chaleur du soleil.

Il y a deux circuits séparés. C’est l’échangeur qui s’occupe de transférer la chaleur du circuit solaire au circuit d’eau potable.

Maintenant j’aimerais vous parler d’un système bien particulier : Le chauffe-eau solaire autovidangeable (aussi appelé DrainBack).

CESI autovidangeable : le principe 

Le fonctionnement de base reste exactement le même.

1.    Le panneau solaire thermique chauffe le fluide 
2.    La pompe le fait circuler
3.    L’échangeur transfère la chaleur vers le ballon de stockage


À l’exception d’un dernier point 
4. Il s’auto vidange 

Pourquoi ?

Principalement pour éviter que la solution caloporteuse ne surchauffe toute la journée en stagnant dans les tuyaux.
Maintenant, vous vous demandez sûrement comment ça fonctionne.

C’est ce qu’on va voir tout de suite.

Chauffe-eau solaire autovidangeable : comment ça marche ?

Dans un chauffe-eau solaire à circulation forcée, le fluide reste toujours dans les capteurs solaires. Même si votre ballon d’eau chaude est plein.


Le chauffe-eau autovidangeable lui, vidange le fluide des capteurs dès qu’il n’y a plus de besoin.

En fait, il fonctionne par intermittence.

Le chauffe-eau solaire autovidangeable fonctionne par intermittence
Le chauffe-eau solaire autovidangeable fonctionne par intermittence.

Il s’active et se désactive pour produire la quantité d’eau chaude nécessaire
Du coup…

Dès que le ballon d’eau chaude ou (ballon tampon) est plein, la pompe se coupe et le fluide se vidange.

Il descend du panneau solaire thermique par gravité dans un réservoir dédié.

Maintenant, vous savez comment fonctionne ce chauffe-eau solaire un peu particulier.

J’ai fait une liste des avantages et des inconvénients. Comme ça, vous verrez si ça vaut le coup ou non d’en installer un chez vous.

Chauffe-eau autovidangeable : avantages et inconvénients


Ses principaux avantages viennent de sa conception qui permet d’éviter la surchauffe.

Avantages

  • Meilleure durée dans le temps
  • Faible coût d’entretien
  • Pas de fuite, car moins de pression dans le système
  • Pas de surpression du circuit, car pas de surchauffe
  • Couverture solaire plus élevée 
  • Un meilleur rendement 
  • Une meilleure rentabilité
  • La taille des capteurs solaires est moins importante
  • La solution caloporteuse est efficace plus longtemps 
  • Risque de corrosion diminué
  • Composants plus robustes 
  • Suppression des éléments fragiles (vase d’expansion, purgeurs, clapet anti-thermosiphon) qui causent souvent des fuites

Inconvénients

  • Utiliser des joints spécifiques (exclure les joints à fibre qui peuvent s’assécher)
  • Utiliser une solution caloporteuse qui supporte la stagnation 
  • Coût légèrement plus élevé qu’une installation classique, mais plus rentable
  • Doit être entièrement étanche donc nécessite idéalement des raccords soudés
  • Ça reste un chauffage d’appoint

En gros, c’est vraiment sur l’entretien qu’il se distingue d’un système classique. Bon bien sûr il faut quand même le contrôler un minimum. 

CESI autovidangeable, 4 points sur l’entretien : 


Le contrôle de votre chauffe-eau doit être fait régulièrement même si l'autovidangeable est plus robuste qu’un chauffe-eau solaire classique.

Son entretien ne doit surtout pas être négligé.

Voici les 4 points à surveiller pour éviter toute mauvaise surprise :

  • Surveiller la pression du liquide caloporteur.
  • Faire vérifier les tubes environ tous les 2 ou 3 ans.
  • Contrôler l’état de la pompe électrique (car elle fait partie des éléments les plus fragiles)
  • Vérifier qu’il n’y ait pas de fuite.

Pensez à prévoir un coût d’entretien dans votre budget (environ 100€/an).

En parlant de budget, on va se pencher sur les aides accessibles pour ce type de chauffe-eau solaire.

Vous allez voir que le coût final n’est pas si conséquent que ça une fois les aides déduites.


Quelles aides de l'État pour le chauffe-eau solaire autovidangeable ? 

 

Concernant les subventions, c’est un peu le bazar sur le web…

On trouve tellement d’infos différentes qu’il est dur de s’y retrouver.

Vous pouvez toucher tout ça : 

La prime Rénov :

 

Anciennement appelé : Crédit d’impôt ou CITE.

 

On le voit encore partout. Pourtant, ce crédit n’existe plus depuis le 1er janvier 2021.

 

Il a été depuis remplacé par la Prime Rénov

 

Cette nouvelle prime est maintenant disponible pour les ménages aux revenus intermédiaires.

 

Elle regroupe deux aides : 

-       Le crédit d’impôt

-       Les aides de l’ANAH (agence nationale de l’habitat)

 

La prime Rénov est calculée en fonction : 

  • De vos revenus
  • Du gain de performance énergétique pour votre logement
  • De votre région

 Voici les barèmes : 

L’écoprêt à taux zéro :

 

Vous n’aurez aucun intérêt à rembourser sur ce prêt.

L’avantage de cette aide : c’est qu’elle vous est versée avant le début des travaux contrairement aux autres.

Je vous laisse jeter un œil aux montants que vous pouvez demander : 


 Un Taux de TVA réduit :

Habituellement, la TVA est de 20%.

 

Mais pour les équipements solaires, les taux ne sont plus les mêmes


La prime à l’autoconsommation :

Cette aide n’est accessible que si vous installez des panneaux solaires hybrides avec votre chauffe-eau solaire autovidangeable.

Avec l’hybride on assure aussi une production d’électricité. Si cette électricité alimente votre foyer, vous faites de l’autoconsommation

Dans ce cas vous avez le droit à la prime.

Les montants varient en fonction de la puissance que vous posez : 


Si jamais vous ne consommez pas la totalité de votre électricité ?

Vous pouvez revendre le surplus à EDF avec obligation d’achat (EDF OA). 

Je vous mets juste ici les tarifs de rachat :


Je vous propose maintenant de mettre un prix face à toutes ces subventions.

Prix d'un chauffe-eau solaire autovidangeable :

Je vous ai réalisé un petit tableau qui vous permettra d’estimer le vrai prix : 

Encore une fois, il s’agit ici de moyennes, le prix final sera propre à chaque projet.

D’ailleurs vous n’êtes pas obligé(e) de compter la pose. Si vous optez pour un kit, vous pouvez tout installer vous-même. Par contre, avec un kit, vous n’avez pas le droit aux subventions.

PS : Dans les tarifs que je viens de vous donner, je n’ai pas mentionné les aides de l’état qu’on vient de voir.

Si vous avez besoin de plus de détails pour ces prix je vous explique tout juste en dessous.

Chauffe-eau solaire autovidangeable, ce qui fait le prix :

Plusieurs éléments impactent le coût final de ce système écologique :

1.     La dimension de votre installation :

  • Vos besoins d’eau chaude
  • La localisation et l’exposition de votre maison
  • L’inclinaison de votre toiture

Sont les trois principaux éléments qui détermineront la taille de votre installation.

Elle ne doit être ni sous-dimensionnée ni surdimensionnée.

Pour ne pas faire d'erreurs, le mieux est d’en parler avec un professionnel qualifié.


2.     Le type d’installation :

‍Vous pouvez également opter pour plusieurs configurations :

Votre configuration impactera logiquement le prix final de votre installation.


Avec le prix, vous avez maintenant les infos vraiment essentielles. Si vous voulez aller plus loin, laissez-moi un commentaire. Je réponds à toutes vos questions. 

Avant de se quitter on fait quand même un brief résumé de tout ce que l’on vient de voir. 

 Un chauffe-eau solaire autovidangeable, les points importants : 

Fonctionnement :

  • Fonctionnement presque identique au chauffe-eau solaire classique 
  • Le fluide se vidange lorsque vous avez assez d’eau portée à la bonne température
  • Quand la pompe se coupe, la solution caloporteuse se vide dans le réservoir de vidange.

 Avantages

  • La solution caloporteuse ne stagne pas dans les tuyaux
  • Pas de surchauffe
  • Longévité du système améliorée
  • Les frais d’entretien et les coûts liés à la maintenance sont réduits 

Révision

  • Faire une révision au moins tous les 3 ans environ 
  • Vérifier la pression de la solution caloporteuse 
  • Vérifier l’état de la pompe 
  • Vérifier l’état général des composants

Les aides financières de l’état accessibles :

  • La Prime Rénov
  • L’éco prêt à taux zéro
  • Un taux de TVA réduit
  • La prime à l’autoconsommation (si capteurs hybrides)

Les deux éléments principaux qui déterminent le prix :

  • La taille de l’installation 
  • Le type d’installation 

Prix : 

  • Cette solution coûte entre 4.000 et 11.000€ sans compter la pose 
  • Comptez en moyenne entre 100 et 250 € pour la révision

 

Ce système est un bon choix pour un chauffage d’appoint. Surtout si vous êtes dans l’objectif d’investir un peu plus au départ pour mieux économiser plus tard.

Il est plus performant, plus robuste et nécessite moins d’entretien que son collègue le chauffe-eau à circulation forcée.

Pour aller plus loin : Quel capteur thermique choisir ?

La rentabilité de votre investissement dépend pas mal du matériel que vous posez. 

Le top du top, pour une solution de chauffage d’appoint, c’est le capteur plan vitré ou sous vide. Ce sont ceux qui affichent les meilleures performances pour le moment. 

Il existe différents systèmes, je vous parle de ces deux-là, mais ils ne seront peut-être pas adaptés à votre situation. Le mieux reste toujours de faire appel à un pro pour en parler.



Évaluez notre guide

5.0
/5
1
vote(s)
Oops! Something went wrong. Check all fields.