Est-ce que c’est intéressant d’installer un chauffe-eau solaire ?


Je vous annonce tout de suite la bonne nouvelle ? 

L'installation d'un chauffe-eau solaire peut générer jusqu'à 70 % d'économies sur la facture d'eau chaude. 

70 % d'économies, tous les ans.

Comme c’est plutôt intéressant, j’ai écrit ce guide pour vous donner toutes les infos importantes sur l’installation de ce système.


On va donc voir ensemble plus en détail : 

  • Quels travaux faut-il faire ?
  • Combien de temps dure l’installation ?
  • Combien ça coûte ?
  • Faut-il prévoir des coûts de maintenance ?



On commence tout de suite avec ce qui nous intéresse le plus : l’installation.

Comment installer un Chauffe-eau solaire ?


Dans les deux paragraphes suivants, je vous explique comment se déroule l'installation d'un chauffe-eau solaire.

Rassurez-vous, les travaux n'entraînent pas de modifications lourdes de votre maison


Quels sont les travaux d'installation d'un chauffe-eau solaire ?


L'installation de chauffe-eau solaire consiste à fixer, sur la toiture d'une maison, des panneaux photovoltaïques ou thermiques.
Si vous optez pour les capteurs thermiques, ils ne servent qu'à la production d'eau chaude sanitaire. 

Si vous installez une version monobloc, il faut que le ballon soit posé sur le toit. Vous pouvez aussi le laisser au sol dans votre jardin.


Mais un chauffe-eau solaire est plus souvent en deux parties, il faut prévoir l'installation du ballon à l'intérieur de la maison.

Les travaux sont très simples :


  • pose des capteurs solaires sur la toiture (environ 5 m² ça dépend de vos besoins) ;
  • pose d'un circuit reliant les capteurs solaires au ballon d'eau chaude ;
  • installation d'un nouveau ballon d'eau chaude.

Combien de temps dure l'installation d'un chauffe-eau solaire ?


Les travaux durent entre 1 et 3 jours. 

Tout dépend de la distance entre les panneaux (composé de capteurs solaires) et la réserve d'eau chaude. 

La hauteur du toit et son accessibilité impactent aussi la durée des travaux. 

Prenez en compte la hauteur de votre toit avant votre installation.
L’installation d’un chauffe-eau solaire est très rapide. Comptez seulement entre 1 et 3 jours. 


Le temps et le coût. Si votre maison est sur plusieurs étages, il faudra installer un échafaudage. Forcément vous paierez un plus cher. 


D’ailleurs, parlons du prix.

Quel est le prix d'un Chauffe-eau solaire ?


Il faut bien distinguer deux postes de dépenses : 

La mise en place en elle-même (avec le prix du matériel et la main-d’œuvre) et la maintenance. 


Eh oui, pour assurer une longue vie à votre chauffe-eau solaire il faut lui offrir quelques maintenances. 

Prix d'installation du chauffe-eau solaire individuel (CESI)


Le prix dépend souvent de la difficulté d’installation.

Le type de couverture, la hauteur de la maison, la complexité du projet… Tout ça, ça fait augmenter les prix de la main-d'œuvre. 


Je vous rassure, les cas compliqués sont extrêmement rares. 

Dans le tableau ci-dessous, je vous donne des prix indicatifs :




Prix d'entretien du chauffe-eau solaire


J'ai souvent entendu dire que la maintenance des panneaux solaires sur un toit était compliquée. 

Franchement, c'est faux. 


Ce qui est vrai c’est que les modules thermiques demandent plus d’attention que les modules photovoltaïques. 

Il faut contrôler la pression du liquide caloporteur et parfois les vidanger.

Les modules thermiques demandent plus d’attention que les modules photovoltaïques.
La maintenance d’un panneau solaire doit être réalisée par un professionnel certifié RGE.



Le prix d'un contrat de maintenance pour un chauffe-eau solaire varie avec : 

  • le type de matériel, 
  • la difficulté d'accès 


Je vous ai fait un récapitulatif des prix : 



Ces coûts mis bout à bout votre chauffage écologique ne revient pas si cher.

Avec le prix des énergies, vous pouvez perdre jusqu’à 350 euros par an. 

En 10 ans, ça fait une perte financière de 3500 euros… Le calcul est vite fait.


Les aides pour installer un chauffe-eau solaire :

Il y a quelques aides pour financer cette installation :

  • Ma PrimeRénov’
  • L’éco prêt à taux zéro aussi appelé l’éco-PTZ
  • La TVA à taux réduit (5,5%)
  • Le programme Habiter Mieux Sérénité de L’Anah
  • Certificat d’économie d’énergies aussi appelé CEE
  • Les aides locales

Je vous ai écrit un guide dédié aux aides chauffe-eaux solaires. N'hésitez pas à aller le lire.


D’ailleurs que l’on parle d’aides, d’installation ou de maintenance, dans tous les cas il faut passer par un pro.


Qui peut installer un chauffe-eau solaire ?

Si vous décidez de poser des panneaux thermiques vous devez faire appel à un installateur qualifié Quali’sol. 

Si ce sont des panneaux photovoltaïques, c’est un installateur qualifié Quali’PV qu’il faut contacter. 


Je n’ai pas trop développé ce point, si vous hésitez entre le photovoltaïque et le thermique, écrivez-moi un commentaire.


Si on résume : 

Un installateur Quali’Sol pour le thermique 

Un installateur Quali’PV pour le photovoltaïque


C’est très important pour plusieurs raisons : 

  • Ça vous permet de toucher les aides financières de l’État
  • Ça vous permet de bénéficier des garanties professionnelles
  • Ça vous assure une pose bien faite.
  • Vous serez bien conseillé(e) 

Le dernier point est hyper important. Il existe plusieurs types de chauffe-eau et tous ne sont pas adaptés aux mêmes besoins. 


On regarde les différentes installations en vitesse. Ça vous donnera les bases.

Les différentes installations de chauffe-eau solaire   


Pour schématiser, un CESI (chauffe-eau solaire individuel) a une partie qui capte l'énergie gratuite.

Cette partie envoie ensuite les calories vers un autre système qui chauffe l'eau sanitaire.


J'ai retenu les 4 plus grands types de fonctionnement.

Le chauffe-eau solaire thermosiphon


L'équipement est soit monobloc, soit en deux parties (le stockage de l’eau d'un côté, les capteurs thermiques de l'autre). 

Ce CESI s'appuie sur l'effet thermique : le liquide caloporteur contenu dans les capteurs monte tout seul vers le ballon (installé au-dessus des panneaux solaires). 

Il transmet la chaleur à l'eau qui est dans le réservoir d’eau sanitaire. Refroidi, le liquide est plus lourd, il redescend tout seul vers les capteurs.


Une fois qu’il est à nouveau dans les capteurs, il récupère la chaleur générée par les rayons solaires. Dès qu’il est chaud il remonte dans le ballon. 

C’est un cycle continu. 


Le chauffe-eau thermodynamique


Le ballon d'eau chaude thermodynamique est une petite pompe à chaleur. 

Souvent, la pompe à chaleur est fixée sur le haut du ballon. Elle aspire l'air, pour en capter les calories. 


Comme sa grande sœur, le fluide caloporteur élève la température des calories (par l'augmentation de la pression du circuit).

Le liquide transmet la chaleur à l'eau chaude stockée dans le ballon. 


Le CESI à pompe électrique


Ce système est identique au CESI à thermosiphon. Les modules solaires sont faits de tubes où circule le liquide caloporteur. 

L’énergie solaire le chauffe, et il transmet la chaleur à l'eau stockée. 


C'est une pompe de circulation électrique qui permet à ce fluide d'aller jusqu'au ballon et de revenir dans les capteurs.

L'avantage : pouvoir installer le ballon d'eau chaude loin des modules (dans un grenier, un garage, une pièce chauffée).

Le chauffe-eau solaire hybride


Vous allez l'aimer, le système est encore plus écologique que tous les autres

Les capteurs hybrides se composent de panneaux à double face. 

Côté ciel, ils ont des cellules photovoltaïques. Côté toiture, ils ont des modules thermiques avec du fluide à l'intérieur. 


Ce CESI est plus cher que les autres. Mais il est trois à quatre fois plus productif. 

Je vous donne tout de suite les points qui vont vous aider à trancher entre tous ces systèmes.

Le chauffe-eau est un système plus écologique.
Exemple de chauffe-eau thermodynamique.


Quelle est la meilleure installation de CESI ?

Le chauffe-eau thermosiphon monobloc

Il faut savoir que l’eau stockée est dehors avec les panneaux. Du coup la nuit ou l’hiver, elle n’est pas isolée. 

Ce n’est pas le système le plus efficace mais il fait partie des moins cher. Du coup le rapport qualité/prix est quand même intéressant.


Le chauffe-eau thermosiphon à éléments séparés : 

Cette fois le ballon peut être positionné dans les combles. Le système est donc plus efficace. 


Le CESI avec pompe de circulation

Là encore le plus gros avantage c’est que l’eau est isolée. Le petit bémol c’est que la pompe électrique peut parfois tomber en panne. Il faut aussi prendre en compte sa consommation d’électricité. 


L’hybride :

C’est une solution très performante. Attention c’est aussi une installation chère.

Le réel plus, c’est que vous créez aussi de l’électricité gratuite grâce au soleil.


Dans tous les cas : votre CESI aura besoin d’un chauffage d’appoint. Retenez bien que vous ne pouvez pas chauffer votre logement uniquement grâce aux énergies renouvelables. 


Vous avez maintenant les infos essentielles. On résume tout ça avant de se quitter.

Installation de chauffe-eau solaire : on récapitule ?


Je récapitule :


  • pour bénéficier des aides, l'installateur doit disposer du label RGE, et de la certification QUALISOL ;
  • La mise en place dure entre 1 et 3 jours et ne demande pas de travaux trop lourds ; 
  • le prix total d'une installation de chauffe-eau solaire varie de 2500 à 5500 euros ;
  • avec le chauffe-eau solaire, vous économisez entre 315 et 350 euros par an ;
  • le chauffe-eau solaire est un moyen d'avoir plus d'autonomie énergétique.


N’hésitez pas à me parler de votre projet dans la partie commentaire. Je vous aiderai à y voir plus clair.


Évaluez notre guide

5.0
/5
1
vote(s)
Oops! Something went wrong. Check all fields.