Comment relever un compteur Linky ?

Le compteur Linky est un allié pour vos panneaux solaires.

Pour relever votre compteur appuyez simplement sur la touche (+) en dessous de l’écran d’affichage. Vous allez voir apparaître votre index d’injection puis votre index de non-consommation (si vous êtes en revente totale).

Rendez-vous ensuite dans votre espace producteur sur le site d’EDF OA pour réaliser votre facturation.

Si ce n’est pas très clair pour vous, pas d’inquiétude. Je reprends tout ce qu’il y a à maîtriser sur les compteurs linky dans ce guide. 

Je vous propose de revoir les bases, ensuite on passe directement sur la gestion de l’interface. Votre compteur n’aura plus de secret pour vous.


Retour rapide sur le compteur photovoltaïque Linky


Ce compteur communicant et intelligent d’Enedis (ex-ERDF), est capable de recevoir et d’envoyer des données sans l’intervention d’une tierce personne. 

C’est lui qui va vous permettre de facturer votre revente d’électricité.

J’imagine que vous avez déjà eu l’occasion de passer une demi-journée à attendre le technicien chargé du relevé de votre compteur. 

Eh bien, sachez que cette époque est bel et bien révolue. Vous n’avez plus besoin d’être à votre domicile, le relevé de votre compteur photovoltaïque Linky se fait à distance.

La seule chose que vous ayez à faire, c’est de bien faire le premier relevé vous-même. À la date anniversaire de l’installation vous relevez vous-même votre production pour établir votre facturation à EDF OA

Après ça, vous êtes tranquille. 

Votre compteur est donc programmé pour complètement autonome. Il est aussi pensé pour être hyper facile à décrypter.

Ce que l’interface du compteur Linky vous révèle :

Le compteur Linky possède différents boutons et une zone d’affichage : 

  • En haut, au milieu du compteur, un indicateur lumineux de consommation qui clignote plus ou moins rapidement en fonction du volume d’électricité que vous avez consommé ;
  • Le numéro de votre compteur Linky, votre identifiant, celui que vous retrouvez sur votre facture ;
  • Une zone d’affichage où vous visualisez les différents services disponibles, c’est là que vous retrouverez les indices à utiliser lors de la facturation ;
  • Les touches + et - qui permettent de faire défiler les données dans la zone d’affichage ;
  • Un voyant lumineux en dessous de la touche + qui indique que vous pouvez remettre le compteur en service en cas de coupure ;
  • Un clip d’ouverture du capot du compteur.

Vous êtes au point sur l’interface Linky, maintenant passons aux différentes données mises à votre disposition.

L'interface du compteur Linky vous révèle différentes données.
Exemple boîtier Linky

Quelles sont les fonctionnalités disponibles sur le compteur Linky ?

Il y a beaucoup de fonctionnalités qui permettent d’optimiser votre consommation. Avec ces données vous faites plus facilement des économies. 

Je vous laisse jeter un œil aux précieuses informations données par le Linky : 

  • L’index de consommation : il affiche la consommation en kWh depuis le début de la mise en service. Il peut contenir un seul index si vous êtes en option de base, deux index si vous avez choisi l’option heures pleines/heures creuses.
  • Le nom du contrat : il permet de connaître l’option choisie (de base ou en heures pleines/heures creuses).
  • La puissance appelée (APP) : elle représente la puissance en kVA utilisée au moment du contrôle du compteur.
  • La puissance maximale (MAX) : elle correspond à la puissance maximale consommée au cours de la journée.
  • Le numéro de Point de Référence des Mesures (PRM) : il s’agit du numéro d’identification de votre compteur Linky. Il sert de référence à votre fournisseur d’énergie.
  • La puissance souscrite (P SOUSCRITE) : elle permet de définir le tarif de votre abonnement.
  • La puissance coupure  (PUISSANCE COUP) : elle témoigne de la puissance maximale que vous pouvez atteindre avant que votre compteur ne disjoncte.
  • Le contact Sec : il permet d’allumer ou d’éteindre vos appareils électriques sur certaines plages horaires de la journée.
  • Le mode Télé-Information Client (TIC) : il offre la possibilité d’accéder à l’historique de vos consommations.
  • L’index Injection : il permet de connaître le nombre de kWh injectés dans le réseau de distribution grâce à vos capteurs photovoltaïques.
  • L’index de non-consommation : il indique le cumul de l’énergie consommée par votre onduleur. Cet index est disponible seulement si vous êtes en revente totale de votre production.

Nous avons fait le tour des principales fonctionnalités de Linky. 

Pour la facturation, ce sont les deux dernières données qui importent. 

Une fois que vous avez noté ces deux indices, rendez-vous sur votre espace producteur sur le site solaire d’EDF OA.

Le compteur Linky et la production solaire

Bon, vous l’avez compris, le compteur Linky est une petite révolution.

Linky vous permet d’avoir un meilleur suivi de votre consommation photovoltaïque. Vos données sont accessibles sur votre espace client directement en ligne, et ça, heure par heure. 

Vous êtes en mesure d’identifier lesquels de vos appareils consomment le plus. Vous pouvez ainsi adapter votre comportement pour réduire votre facture.

À l’inverse, vous avez aussi accès aux moments pendant lesquels vos capteurs solaires produisent le plus. Comme ça, vous savez quand il faut lancer vos appareils les plus énergivores. 

Un autre avantage de Linky est que vous pouvez adapter la puissance de votre compteur sur un simple coup de fil.

Si vos panneaux tombent en panne ou ne fonctionnent pas à plein régime, vous pouvez aussi le détecter.

Et il y a un petit plus pour les installations en revente de surplus. Vous n’êtes pas facturé(e) pour les coûts de raccordement (qui peuvent aller de 600 € à 1 200 €).

D’ailleurs, en parlant de raccordement, sachez que votre compteur n’est pas raccordé de la même manière en fonction de votre installation.

Revente totale ou autoconsommation avec revente du surplus de production


Lorsque vous avez installé vos modules photovoltaïques, vous avez eu le choix entre deux modes d’utilisation : 

  • La revente totale 
  • L’autoconsommation avec vente de surplus 

Dans le premier cas, vous revendez toute la production à votre fournisseur d’énergie, vous devrez alors faire installer deux compteurs :

  • le premier compteur Linky, juste après votre onduleur afin de calculer la consommation du domicile ;
  • le second compteur Linky, celui de production et de non-consommation, posé avant votre premier compteur. 

C’est ce deuxième Linky qui déterminera la quantité d’électricité produite et la quantité injectée dans le réseau. 

Dans le cas où vous auto-consommez votre production et ne revendez que le surplus, l’installation est raccordée en aval du compteur général. 

Vous n’avez besoin que d’un seul Linky. Il est capable de calculer l’énergie produite par les installations photovoltaïques. Il calcule aussi la quantité d’électricité non consommée et injectée dans le réseau.

Maintenant qu’on a toutes les bases c’est plutôt facile de faire la facturation à EDF OA. On reprend la partie facturation en détail au cas où. 

Comment remplir la facture de production photovoltaïque ?

S’il s’agit de votre première facturation, vous devez commencer par créer votre compte.

Créer votre compte EDF OA

Pour créer votre compte producteur vous n’avez qu’à suivre les étapes suivantes.

Tout d’abord rendez-vous sur le site solaire EDF OA dans la partie à droite de l’écran : “s’inscrire avant la première connexion” afin de donner les infos nécessaires à la création de votre compte, c’est-à-dire :

  1. Votre numéro de contrat reçu par mail ;
  2. Le titulaire du contrat qui doit être strictement identique à l’intitulé sur le contrat, il s’agit de votre nom ;
  3. Votre code postal ;
  4. Votre email ;
  5. Votre mot de passe à rentrer deux fois.

Cliquez ensuite sur “J’accepte les modalités de fonctionnement du site” et sur “Créer mon espace producteur”.

Vous avez désormais un compte chez EDF OA et vous pouvez procéder à la facturation de votre production.

Pour créer votre compte EDF, vous devez suivre des étapes.
EDF OA est un allié de taille quand vous avez des panneaux photovoltaïques


Facturer votre production

Rendez-vous, cette fois, sur la page de gauche : “Accéder à mon espace producteur”. Renseignez votre email ainsi que votre mot de passe.

Sur la page d’accueil cliquez sur "Établir" à droite de l’écran, cela vous emmène directement sur la page de facturation.

À ce niveau, vous devez vérifier et valider vos données personnelles ainsi que vos données de paiement. 

Après seulement, vous saisissez votre index de production (qui correspond à l’index d’injection sur votre compteur Linky) et celui de non-consommation si besoin.
En validant, vous accédez au montant de votre facture.

Cochez ensuite la case tout en bas de l’écran : “Je donne mandat à EDF pour établir en mon nom [...]” puis validez.

Enfin, il ne vous reste plus qu’à cliquer sur “Accepter et envoyer électroniquement” puis sur “Accepter”.

Voilà, c’est fait, votre facture a été envoyée et vous sera réglée dans un délai d’un mois.

Ne vous arrêtez pas à la facturation. Votre compteur permet de faire pas mal d’économie, ce serait dommage de ne pas exploiter toutes ses fonctionnalités.

Pourquoi et comment suivre votre production photovoltaïque sur votre compteur Linky ?

Vous avez fait le choix d’installer des capteurs photovoltaïques pour des raisons écologiques ou économiques. Il ne s’agit pas d’un mince investissement.

Avec un bon suivi de votre production, vous vous assurez que votre contrat est bien adapté.

Il vous permet d’avoir une vision claire de votre production solaire heure par heure. Vous pouvez facilement optimiser votre taux d’autoconsommation.

Nous arrivons à la fin de ce guide et si j’ai été bien claire, le compteur Linky ne doit plus avoir de secret pour vous.

Suivre votre production photovoltaïque sur votre compteur Linky est important.
Le linky vous aide à suivre la production de vos panneaux solaires


Je vous propose un petit récapitulatif pour m’en assurer.

Compteur Linky : que faut-il retenir ?

Le compteur Linky est installé désormais de manière systématique à chaque nouveau raccordement au réseau électrique.

Ce compteur communicant et intelligent d’Enedis (ex-ERDF) permet de recevoir et d’envoyer des données sans nécessité l’intervention d’un technicien. 

Si vous êtes équipé(e) de panneaux photovoltaïques le Linky est encore plus précieux.

La facturation à EDF OA est super simple à réaliser. Vous n’avez qu’à relever une ou deux données disponibles sur votre compteur Linky : l’index d’injection et l’index de non-consommation (si vous êtes en revente totale de votre production).

Ces deux indices sont à rentrer dans votre espace personnel.

Si vous avez encore des questions je vous laisse jeter un œil à la foire aux questions juste en dessous. Sinon vous pouvez aussi me laisser un commentaire. 


FAQ

 

Où trouver l'index de production sur un compteur Linky ?

Appuyez tout simplement sur les boutons “+” et “-” pour faire défiler les différentes informations disponibles sur l’écran d’affichage du compteur Linky jusqu’à voir apparaître l’index d’injection qui correspond à votre index de production. 

Où déclarer la production photovoltaïque ?

C’est très simple, rendez-vous sur le site EDF OA, créez votre compte producteur s’il s’agit de votre première déclaration puis suivez les étapes de facturation.

Quels chiffres relevés sur le compteur Linky ?

Si vous êtes en revente totale, vous devez communiquer deux données, votre index d’injection et votre index de non-consommation. Si vous êtes en mode consommation avec revente de surplus, votre index d’injection sera suffisant.

Évaluez notre guide

3.0
/5
2
vote(s)
Oops! Something went wrong. Check all fields.