Votre demande de raccordement Enedis point par point

Vous avez installé des panneaux solaires sur votre toiture.
Il vous faut dans ce cas procéder au raccordement des capteurs installés sur votre toit au réseau public Enedis. 

Je vous explique dans ce guide :

  • Les étapes de votre demande de raccordement, à effectuer sur le site Enedis,
  • L’estimation de son prix,
  • Vos démarches pour le raccordement d’une installation avec injection de surplus et sans injection,
  • avant de vous expliquer pourquoi passer par un installateur professionnel pour toutes ces démarches.

Je commence par vous expliquer, étape par étape, comment faire votre demande.

Demande de raccordement électrique : laissez-vous guider

Transmettre votre demande de raccordement au réseau peut être rapide, encore faut-il savoir comment vous y prendre.
Je vous explique les étapes de cette démarche juste après.

Remplir votre demande en ligne

Pour faire votre demande de raccordement, vous devez bien sûr vous connecter à Enedis, sur leur plateforme internet.

Si vous n’avez pas de compte, c’est le moment d’en créer un.

Une fois l’ouverture de votre compte faite, vous êtes en possession de vos identifiants.

Je vous explique ici les principaux clics pour votre nouvelle demande de raccordement :

Sur la première page de la demande, vous devez indiquer les informations suivantes :

  • Le  nom précis de la commune où se trouve le projet. Vous pouvez aussi indiquer à cet endroit s’il s’agit d’une collectivité ou pas, et la nature du projet, s’il s’agit d’un raccordement en autoconsommation totale ou avec injection de surplus.

C’est là que vous indiquez si vous avez fait une déclaration préalable en mairie.

  • L’identification du responsable d’équilibre.

Le responsable d’équilibre est l’intermédiaire entre le client et Enedis. Il doit avoir signé un contrat avec le fournisseur Enedis pour être reconnu en tant que tel, le contrat GRD-RE.

Vous pouvez choisir parmi une liste mise à votre disposition par Enedis sur leur site internet.

  • À titre informatif, vous précisez la date de mise en service,

  • Et vous localisez précisément la commune où se trouvera le projet en zoomant sur une carte cadastrale.


D’autres renseignements sont à fournir sur la deuxième page :

  • Le bénéficiaire du projet,

  • un intervenant éventuel à contacter, c’est-à-dire un artisan qui participe au projet, par exemple un électricien, ou encore un charpentier,

  • Le point de livraison. Là je vous recommande d’avoir une facture Enedis sous la main : le numéro en haut à gauche, à 14 chiffres, est votre PDL. Il s’agit tout simplement du numéro unique de votre compteur électrique,

  • La puissance souscrite de l’abonnement, le type de compteur en place, et la puissance de raccordement solaire, la protection de découplage intégrée. Il est plus simple de trouver tous ces petits renseignements techniques si vous vous faites aider par un professionnel de l’énergie,

  • Ensuite vous devez indiquer si vous avez passé un consuel, ou bien vous attestez avoir mis en place un appareil de production. Dans ce cas, vous fournissez une attestation de conformité de l’onduleur.

Ces nombreux renseignements peuvent vous sembler complexes à obtenir.

Je vous parle en fin de guide de l’intérêt de déléguer cette démarche à un professionnel.

Je vous indique maintenant quels sont les documents à joindre à votre demande.

Constituer un dossier de pièces à joindre

Pour que votre dossier aboutisse, vous avez besoin d’y associer plusieurs documents.

Constituer ce dossier peut prendre du temps, mais c’est une étape capitale du projet.

Il peut s’agir :

  • De votre déclaration préalable en mairie,
  • De plusieurs plans : un plan de situation, un plan de masse et un plan cadastral,
  • De photos de votre installation électrique, de son coffret électrique par exemple, et de son environnement : la toiture, les branchements, et tout ce qui peut aider Enedis à faire une proposition au meilleur tarif.

Valider la proposition d’Enedis

Vous avez soumis votre demande au gestionnaire Enedis qui ne la validera que si elle est complète.

Enedis répond en envoyant une proposition de raccordement. Soyez patient, cela peut prendre jusqu’à trois mois.
Vous avez le choix de l’accepter ou de la refuser.

Enedis va vous envoyer cette proposition avec un devis qui se base sur plusieurs critères : 

  • La distance entre votre logement où se trouve l’installation et le réseau d’électricité,
  • La puissance dont vous avez besoin et que vous avez indiquée dans votre demande en ligne.

Dans les cas un peu complexes, d’un point de vue de l’environnement par exemple, Enedis peut se déplacer pour faire une étude précise sur site.

Le devis que vous recevez est valable trois mois, ne tardez pas à donner votre réponse.

Vous pouvez y avoir accès dans la rubrique “suivi de demande” sur votre compte de raccordement sur internet.

Vous l’avez compris, la procédure elle-même n’est pas très compliquée mais vous prendra du temps.

Sans parler des différents documents à joindre.

Je fais le point maintenant sur le coût de votre raccordement.

Le coût de votre raccordement au réseau

Je commence par vous parler du budget nécessaire pour raccorder vos capteurs de panneaux solaires dans le cas d’un compteur traditionnel, et non pas d’un compteur Linky.

Bon à savoir, le prix des raccordements est soumis à l’accord de la Commission de Régulation de l’Énergie.

Autoconsommation totale

Les propriétaires de maisons autonomes en énergie solaire ne sont pas obligés de se raccorder au réseau public électrique.

Dans ce cas, vous devez simplement en informer Enedis.
Vous devez signer une convention spéciale d’autoconsommation, la CACSI.

Autoconsommation et injection du surplus  

Vous avez choisi une autoconsommation partielle, avec injection du surplus : bonne nouvelle, vous n’avez rien à payer pour raccorder votre installation.

Enedis prend les frais à sa charge, le branchement est gratuit pour vous.

Mais attention, vous devrez quand même payer une cinquantaine d’euros pour les frais de mise en service.

Consommation et production avec vente totale

Vous pouvez faire le choix de vendre votre production solaire en totalité.

C’est peut-être le cas si vous avez une résidence secondaire, et que vous ne consommez rien, ou si vous êtes propriétaire d’un hangar avec une surface de toiture importante.

Toutes les installations photovoltaïques sont différentes.

En fonction du type de raccordement et de branchement, existant ou créé spécialement, monophasé ou triphasé, de la puissance de l’exploitation, les tarifs varient.

Le paiement du raccordement peut se faire directement en ligne, via votre compte Enedis.

Vous verserez un acompte avant les travaux, puis la somme finale après leur réalisation.

Il est difficile de vous donner un chiffre exact, mais je vous donne quelques tarifs juste ici :

Ces tarifs se basent sur un barème fourni par Enedis.

Vous ne le savez peut-être pas mais Enedis n’est pas le seul réseau d’électricité en France.

Il couvre la quasi-totalité du territoire, environ 95 %, mais d’autres possibilités existent sur le sol français.
Il s’agit d’associations locales de distributions, les ELD.

Elles se trouvent dans les zones géographiques qui ne sont pas desservies par Enedis.

Leurs tarifs sont réglementés de la même façon qu’Enedis.

Je vous propose d’en savoir plus sur le comparateur d’offres de fournisseurs d’électricité sur le site du service public si vous voulez en savoir plus.

Le prix des raccordements est réglementé par un barème officiel.
Comme je vous le disais tout-à-l’heure, ce barème est soumis à la validation de la Commission de Régulation de l’Énergie, la CRE.

Cette organisation, la CRE, est neutre et indépendante, elle garantit un bon fonctionnement du marché de l’énergie.

Je vous parle maintenant du cas où votre maison est équipée d’un compteur Linky.

Compteur Linky = frais de raccordement réduits

Si vous êtes équipé d’un compteur Linky, vous ferez des économies.

Ce type de compteur intelligent est capable de mesurer l’électricité produite et celle consommée. 

Il calcule justement la part d’électricité que vous injectez dans le réseau.

Les compteurs Linky sont pensés pour faciliter la vie des clients Enedis.

Environ 92 % des Français sont équipés d’un compteur Linky.

Dans ce cas, vous économisez environ 600 €.

Tout simplement parce que vous n’avez pas à installer de deuxième compteur destiné à la revente de votre production, et que les démarches se trouvent simplifiées.

Je reviens maintenant sur les deux possibilités de raccordement pour vos capteurs solaires.

Raccordement d’une installation avec ou sans injection de surplus, les différences

Avec injection de surplus

En raccordant une installation avec injection de surplus, vous faites des économies :

  • Le raccordement est totalement gratuit, vous n’avez que les frais de mise en service à régler. Généralement, ils ne dépassent pas 50 €.
  • Et vous rentabilisez plus vite votre installation photovoltaïque.

Sans injection 

Vous faites le choix de ne pas injecter votre électricité dans le réseau public :

  • Le raccordement de vos capteurs photovoltaïques au réseau d’électricité est quand-même obligatoire,

  • Vous devez signer une convention d’auto-consommation sans injection, la CACSI.

Transmettre une lettre, votre CACSI, à Enedis est obligatoire.

C’est l’article D342-10 du code de l’Énergie qui impose cette démarche avant la mise en service de votre équipement.

Cette lettre informe Enedis de votre volonté d’utiliser pour vos besoins personnels la totalité de l’électricité que vous produisez, sans revente ni réinjection gratuite.

On estime à environ 180.000 le nombre de foyers qui ont fait le choix d’une autoconsommation totale.

Dans le cas d’une autoconsommation totale, je vous conseille deux solutions :

  • Stocker votre surplus d’énergie :

Le stockage de votre surplus de production est intéressant tout simplement parce qu’il n’est pas simple de tout consommer.

La solution pour ne pas perdre ce que vous ne consommez pas : la stocker sur une batterie

Bien sûr, le stockage d’électricité sur une batterie a un coût. Vous pouvez choisir d’acheter un kit, mais attention à la qualité du produit. Dans ce cas, vous devrez vous débrouiller tout seul, sans l’aide d’un professionnel. Attention aux mauvaises surprises.

  • Brider votre onduleur :

Vous avez peut-être parfaitement dimensionné vos panneaux, mais si ce n’est pas le cas, vous pouvez brider votre onduleur, ou vos micro-onduleurs. Là encore, attention au résultat.

Pour vous décharger de toutes ces démarches de raccordement un peu pénibles, et surtout chronophages, je vous conseille de faire appel à un pro.

Raccordement à Enedis : pourquoi faire appel à un professionnel

Pourquoi déléguer votre démarche de demande de raccordement à un spécialiste ?

  • Pour gagner du temps : je vous ai décrit le protocole d’inscription en début de guide, il est assez complexe et long,

  • Pour vivre sereinement votre aventure photovoltaïque. La réglementation en énergie solaire impose plusieurs dossiers à constituer, plusieurs documents à fournir : autorisations d’urbanisme, signature d’un consuel, d’une convention CACSI, démarches en ligne….

En déléguant l’étape de demande de raccordement à un professionnel de l’énergie, vous êtes sûr de profiter sans contrainte de votre projet photovoltaïque.

Faire sa demande de raccordement au réseau public d’électricité, ce qu’il faut savoir :

Demander un raccordement pour ses capteurs solaires au réseau Enedis n’est pas très compliqué mais très chronophage.

Vous devez faire votre demande en ligne, sur le site d’Enedis, et joindre plusieurs pièces obligatoires, des photos ou encore des plans.

Puis vous validez, la proposition d’Enedis si elle vous convient.


Deux possibilités s’offrent à vous :

  • Soit vous réinjectez le surplus de votre production d’électricité, et dans ce cas, bonne nouvelle, le raccordement est gratuit,

  • Soit vous faites le choix de ne rien réinjecter, et vous devrez payer le coût du raccordement. Vous êtes dans le cas où vous choisissez l’autoconsommation.

Dans tous les cas, il est préférable de faire appel à un professionnel pour toutes ces démarches qui prennent du temps.

J’arrive à la fin de mes explications en ce qui concerne la demande de raccordement de votre installation solaire. Si vous avez encore des questions auxquelles je n’ai pas répondu dans cet article, je vous invite à me les poser directement en commentaire. J’y répondrai au plus vite.

Cet article a été validé par
Jonathan
Installateur RGE
LinkedIn
YouTube
YouTube

Jonathan est installateur de panneaux photovoltaïques chez Nouvel'R Énergie. Son expérience terrain et sa connaissance de la technique le rendent expert sur le sujet du photovoltaïque.

Ne manquez aucune actualité autour du solaire
Soyez averti des nouveaux produits et des changements d’aides de l’État
Je m’abonne à la newsletter