Ce qu’il faut savoir sur les panneaux solaires

Si vous avez une maison neuve et que vous voulez réaliser une installation solaire sur votre toiture, bonne idée. 

Vous devez sûrement vous demander pourquoi opter pour l’énergie solaire est une si merveilleuse idée ? 

Justement, c’est ce que je vous explique dans ce guide. Nous allons voir ensemble : 

  • Les avantages d’une installation solaire ;
  • Les aides pour le financement de l’installation solaire ;
  • Les critères à prendre en compte ;
  • Les conséquences que cela peut causer sur votre maison ;

En bonus, je vous donnerai quelques petites astuces pour faire des économies grâce à cette installation solaire.

C’est parti !

Pourquoi installer des panneaux solaires sur une maison neuve ?

Aujourd’hui, de plus en plus de foyers cherchent à investir dans des panneaux solaires. L’électricité créée grâce aux rayonnements solaires devient un atout pour les personnes souhaitant vivre en autoconsommation. 

Lorsque vous construisez une maison, installer des panneaux photovoltaïques présente de nombreux avantages. 

Vos factures sont réduites

C’est l’une des raisons principales pour lesquelles la plupart des personnes s’intéressent à cette solution. 

Évidemment, la marque, la puissance, la région dans laquelle vous résidez et quelques autres critères rentrent en compte dans les économies que vous pouvez effectuer. 

Mais, on estime que grâce à cette production d’énergie, 200 à 600 € d’épargnes peuvent être réalisables par an. Pas mal, n’est-ce pas ?

Un atout écologique

C’est un autre point fort pour ceux qui veillent à impacter le moins possible, du moins de façon négative, l’environnement. 

Les panneaux solaires photovoltaïques :

  • Contribuent à la réduction des émissions de CO2. Mais encore, à la diminution des rejets polluants ; 
  • Ils permettent de protéger et de préserver les ressources naturelles. Sans oublier qu’ils sont recyclables. En effet, plus de 90 % du matériel des panneaux (comme le verre, le plastique ou même l’aluminium) est récupéré dans des filières industrielles. Certains composants peuvent être, eux aussi, réutilisés pour la création de nouveaux équipements solaires. 

Ce qui est un véritable atout écologique. 

Simple à installer

Plusieurs possibilités d’installation s’offrent à vous : 

  • Sur le toit ; 
  • En façade ; 
  • Au sol ; 
  • En terrasse ; 
  • Sur une pergola, etc. 

Ce qui est très intéressant pour les logements qui n’ont pas la toiture adaptée, par exemple.  Dans le cadre d’une construction de maisons, il faut alors adapter sa toiture pour recevoir les panneaux si vous en voulez. 

De plus, c’est rapide à installer. Ils sont robustes et ne nécessitent plus beaucoup d’entretien maintenant. Cela est dû au fait qu’il n’y a que peu de mouvement, donc peu d’usures.

D’ailleurs, en ce qui concerne leur installation, vous pouvez vous faire accompagner et bénéficier d’aides financières. 

Peut-on avoir des aides pour installer des panneaux solaires sur une maison neuve ?

Pour favoriser l’achat et l’implantation de panneaux photovoltaïques en France, l’État permet à certains foyers de bénéficier d’un coup de pouce financier pour les aider dans leur projet.

Le budget à prévoir

Que ce soit son prix à l’achat ou son installation, cela reste un coût assez important. Bien évidemment, il varie en fonction de la marque, la performance et la difficulté de pose. 

Sur le marché, 3 types de puissances existent. Voici leur prix :


L’entretien annuel, quant à lui, ne nécessite pas de gros budget. Si vous souhaitez faire appel à un professionnel, le prix peut atteindre les 10 € par m² d’installation.

La prime à l’autoconsommation photovoltaïque

C’est une prime qui est versée au premier anniversaire de raccordement de votre installation. Pour l’obtenir, il faut respecter certaines conditions (selon l’arrêté tarifaire du 6 octobre 2021) :

  • Posséder une structure de support adaptée, ou une toiture. Les installations au sol ne sont, malheureusement pas, prises en compte ; 
  • Seulement les implantations inférieures à 100 kWc (en puissance) sont éligibles ; 
  • Uniquement avec l’autoconsommation avec vente de surplus (la totale n’est pas éligible non plus) ; 
  • Faire appel à un professionnel qualifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Si vous respectez ces critères, le montant de la prime en fonction de la puissance d’installation (inférieure à 3, jusqu’à 100 kWc) est de :

LA TVA à taux réduits 

Pour bénéficier de cette aide, il est important de faire appel, là aussi, à un expert qualifié RGE. Alors, si votre installation nécessite d’être raccordée au réseau et qu’elle est inférieure ou égale (en termes de puissance) à 3 kWc, le taux de TVA est réduit à 10 %.

Cependant, étant donné que votre maison est neuve, il y a certains critères à ne pas négliger.

Quels sont les critères à prendre en compte ?

Pour réussir votre installation et ne pas rencontrer de problèmes par la suite, quelques critères sont à prendre en compte. 

Choisir la couverture adaptée

Lorsque les panneaux sont intégrés au bâti, il y a un mode de fonctionnement particulier. Le professionnel va veiller à : 

  • Connaître précisément la taille des panneaux solaires ; 
  • Poser les éléments de sous-couverture, essentiels à l’étanchéité et la fixation de l’équipement (liteaux en bois recouvert de tissu isolants) ; 
  • Installer sur les liteaux, des cadres et des plaques ondulés qui se trouvent sur les côtés, toujours pour assurer l’étanchéité.

Pour finir, l’expert installe chacun de ces panneaux solaires sur les cadres en question, et veille à raccorder le tout au compteur électrique.

L’orientation des pans de toiture

C’est un élément très important à prendre en compte. Voir même essentiel. L’orientation plein Sud est idéale pour votre production. C’est en effet le meilleur choix pour capter le maximum de rayons de soleil possible. Grâce à cela, la création d’électricité n’en sera que meilleure.

En prenant en compte le fait que le soleil se lève à l’Est et se couche à l’Ouest, d’autres orientations sont possibles :

  • Sud-Est ;
  • Sud-Ouest ;
  • Est.

Cependant, que ce soit le Nord, Nord-Est, Nord-Ouest, la production d’électricité devient beaucoup trop faible. C’est donc une option à bannir.

En ce qui concerne l’inclinaison, pour les panneaux mono ou polycristallins, 30° est suffisant. 

Toutefois, avant de vous lancer dans les travaux, renseignez-vous bien sur les conséquences que ces derniers peuvent engendrer pour vos projets de construction.

Quelles conséquences sur votre projet de construction ?

Il y a des choses importantes à prendre en compte afin que vous soyez prêt à contrer tous les éventuels problèmes au moment de la construction de votre maison, et ainsi de l’installation des panneaux photovoltaïques.

Le temps du chantier peut varier

En effet, si vous faites construire votre maison, il est possible que cela rallonge un petit peu le temps consacré aux travaux. Cela va dépendre de vous, mais aussi des professionnels qui travaillent pour votre future habitation. 

Si vous décidez d’implanter des panneaux solaires, selon où vous souhaitez les installer, si ce n’est pas un choix dès le départ de la réalisation de votre résidence, il est envisageable que cela ralentisse les spécialistes. 

Ces derniers doivent tout recalculer, et prendre en compte tous les éléments importants dans le but qu’il n’y ait pas de problèmes particuliers qui surgissent au moment des travaux.

Cependant, si c’est compris dans le devis et organisé bien avant le début du chantier, pas de soucis à se faire. Tout est prévu et donc cela n’impactera pas le délai de livraison de base et le planning des professionnels.

Le budget à anticiper

Certes, plusieurs aides financières de l’État sont possibles à obtenir. Toutefois, n’oubliez pas de vous renseigner en ce qui concerne le temps que cela peut mettre avant de les recevoir. 

Pour la prime à l’autoconsommation, prévoyez le budget adéquat à verser de votre poche, car comme expliqué précédemment, celle-ci est étalée sur 5 ans. Alors, pour éviter les mauvaises surprises, n’hésitez pas à en parler avec le fournisseur. Posez-lui toutes les questions que vous avez. Comme ça, les travaux n’en seront également pas impactés. 

Je vais, à présent, vous donner quelques petits tips à connaître pour que vous puissiez épargner.

Quelques astuces pour faire plus d’économies avec cette installation !

Même si c’est un équipement qui permet d’effectuer des économies intéressantes, ces astuces qui vont suivre, vont vous aider à épargner davantage.

Calculer la puissance en fonction de vos besoins

Deux cas de figure s’offrent à vous : 

  • Si vous souhaitez vendre votre production : dans ce cas, il faut privilégier une puissance plus importante ;
  • Si vous voulez seulement vivre en autoconsommation : vous n’avez pas besoin d’une puissance aussi forte que lorsque le but est de vendre le surplus. 

Donc, quand votre souhait est d’économiser, il est préférable de se tourner vers une puissance pas trop élevée. De ce fait, vous pouvez constater l’énergie produite par les panneaux déjà présents sur votre habitation et voir si cela vous suffit ou non.

Si c’est insuffisant, vous pouvez, à n’importe quel moment, rajouter des panneaux solaires photovoltaïques. Et grâce à cela, adapter le nombre de capteurs en se fiant à vos besoins quotidiens et au nombre d’occupants présents dans le logement.

Faire attention au lieu d’installation de vos panneaux

Qu’ils soient installés sur votre toiture, ou au sol dans votre jardin, plusieurs critères doivent être pris en compte. 

La dimension, mais aussi l’espace disponible pour les recevoir. Le but étant qu’ils perçoivent le plus de rayonnements solaires possible. Attention donc aux jolis platanes, palmiers ou encore poteaux qui peuvent se trouver devant chez vous ou dans votre jardin. Les lieux ombragés sont à bannir pour l’implantation des capteurs. 

Cependant, si jamais vous n’avez pas vraiment le choix, et que l’un de vos panneaux se situe dans une zone qui peut être ombragée par moment, il existe les micro-onduleurs. 

Ces derniers permettent de faire évoluer votre équipement de façon relativement simple. Ils ont pour but de convertir le courant continu de vos capteurs en courant alternatif directement vers votre réseau domestique. En cas d’ombrage, cela peut être une solution, car chaque panneau possède une énergie qui lui est propre. 

Grâce à eux, il est même possible de suivre leur performance ainsi que leur consommation en temps réel. 

Leur prix varie entre 100 et 350 €. 

Maintenant que vous savez tout sur l’énergie solaire pour une maison neuve, faisons un petit récap’ et voyons s’il faut passer le cap.

Alors, faut-il attendre ou poser les panneaux en même temps que la maison est construite ?

Vous l’aurez compris, il est plus avantageux pour vous d’installer vos panneaux solaires dès la construction de votre logement. 

Cela permet de tout prendre en compte dès le départ, que ce soit pour l’aspect financier ou les travaux à effectuer en fonction. D’autant plus que vous serez plus tranquille si tout est fait lorsque votre maison vous est livrée. 

Car si vous emménagez dans votre habitation, et que par la suite, il faut que vous vous plongiez à nouveau dans des travaux et que vous deviez tout réadapter, cela peut être une perte de temps, mais aussi une perte d’argent. 

Si vous souhaitez un devis, je vous encourage à nous laisser vos coordonnées en cliquant ici. Nos superviseurs-techniques vous rappelleront rapidement pour discuter plus en profondeur de votre projet.

Cet article a été validé par
Léna
Rédactrice web
LinkedIn
YouTube
YouTube

Léna est adjointe à la Direction Commerciale de Nouvel'R Énergie. Elle suit de près tous les dossiers d'installation depuis plus de 4 ans. Son expertise sur le photovoltaïque s'étend de la technique à l'administratif.