Comment installer des panneaux solaires sur un toit ?


L’installation de panneaux solaires peut se faire de différentes façons : 

  • intégrée au bâti
  • surimposée sur votre toit
  • ou vous pouvez poser des tuiles photovoltaïques

Ce qui est pratique avec le photovoltaïque, c’est que la plupart des toitures peuvent recevoir des panneaux solaires. On va voir ensemble si c’est le cas pour vous.

Dans ce guide je reprends toutes les conditions à réunir pour poser des capteurs solaires sur votre maison.

On commence toute de suite par voir les différentes options qu’il existe.


L’intégration au bâti


Pour l’intégration au bâti (IAB), les panneaux remplacent une partie des tuiles. Ça veut dire qu’ils assurent l’étanchéité de votre maison.

Avant c’était favorisé pour les installations en vente totale. Ça permettait de toucher la prime IAB, mais ce n’est plus le cas aujourd’hui.

D’ailleurs, la vente totale est devenue plutôt rare. C’est à cause de l’augmentation des tarifs d’électricité et de la baisse du tarif de rachat. Tout ça pour dire que c’est plus rentable d’autoconsommer.

Par contre, pour certaines maisons c’est une pose qui reste obligatoire. Par exemple, ça l’est si vous habitez dans une zone classée.

L’IAB doit être faite par un professionnel. Comme vos panneaux remplacent les tuiles, l’étanchéité doit être parfaite, sinon vous vous retrouvez avec des fuites. Il faudra donc choisir avec attention votre installateur.

Je vous donne d’ailleurs quelques astuces pour vous aider dans votre recherche d’artisans qualifiés. Je vous laisse cliquer ici pour recevoir mes conseils.

Cette installation peut être plus chère : Si vous optez pour l’IAB sur une toiture existante il y a plus de travaux à prévoir. Il faut enlever les tuiles qui sont déjà posées, ça entraîne donc un surcoût.

L’intégration en surimposition


Le principe de l’intégration en surimposition c’est de fixer les panneaux sur vos tuiles ou ardoises. Pour vous expliquer un peu plus, l’installateur va mettre des crochets dans la charpente pour y installer des rails. Les panneaux solaires seront fixés sur ces rails.

Il y a plusieurs avantages avec cette installation : 

  • Une meilleure production : les panneaux sont posés au-dessus de la toiture (ce qui veut dire que l’air passe en dessous, ça les refroidit légèrement ce qui augmente leur production)
  • Une mise en place plus rapide et un coût moindre
  • Une meilleure isolation car le soleil ne tape pas directement sur les tuiles.

L'intégration en surimposition est la meilleure solution.
Exemple d'une pose de panneaux solaires en surimposition.


Il vous reste une autre option de pose. Si vous voulez que votre toit produise de l’électricité vous pouvez opter pour les tuiles solaires.


Poser des tuiles photovoltaïques sur votre toiture


Petit rappel sur les tuiles solaires avant d’aller plus loin :

Pour faire simple, c’est comme des panneaux solaires. C’est-à-dire qu’elles transforment les rayons du soleil en énergie. Elles peuvent être photovoltaïques ou thermiques, donc elles produisent soit de l’électricité, soit de la chaleur.

Ça dépend de votre besoin. Il existe aussi des tuiles hybrides qui vous permettent de faire les deux.

En fait, c’est clairement un substitut des panneaux solaires en plus esthétique. Si votre maison est inscrite dans les bâtiments de France, il est possible que ce soit une solution faite pour vous.

Malgré les nombreux avantages, les tuiles solaires sont encore très coûteuses et ont un rendement inférieur à une installation classique.

On a vu les trois solutions les plus courantes. Maintenant si vous aimez le bricolage il reste une option à explorer.


Kit panneau solaire


Si vous aimez le fait maison le kit solaire est parfait pour vous. Attention, la pose de panneau solaire demande des connaissances. Le risque, c’est d’endommager sa toiture et en même temps ses panneaux solaires.

Je vous conseille plutôt de passer par des professionnels. Si vous voulez quand même poser vos panneaux vous-même, je peux vous donner quelques conseils dans les commentaires.

Revenons-en au kit, je me dois de vous rappeler quelques points : 

  • Vous ne touchez pas la prime à l’autoconsommation et vous ne pouvez pas vendre le surplus (votre retour sur investissement sera moins rapide)
  • Vous ne bénéficiez pas d’une assurance décennale.

Un autre élément à savoir : lorsqu’on dépasse 1m80 de hauteur, il faut déclarer l’installation du kit sous la forme d’une CACSI (pour la hauteur). Vous devez donc faire une déclaration préalable à la mairie.

Je vous rappelle encore une fois que la pose d’un kit ne vous donne pas accès aux aides.

Maintenant que vous connaissez les différentes options, parlons des conditions à respecter. Vous allez voir que pour avoir une installation rentable il faut faire attention à quelques critères.


Comment orienter des panneaux solaires ?


On va mettre les choses au clair. Il n’est pas nécessaire d’habiter dans le Sud ou d’avoir une toiture exposée plein Sud pour installer des panneaux solaires. 

En revanche, l’ensoleillement est important, ça c’est sûr. Mais il est totalement possible d’être rentable partout en France et avec une toiture exposée Ouest ou Est.

Il faut surtout faire attention à l’inclinaison de votre toiture. Elle doit être autour de 30 % et 35 %, ce qui est le cas pour une majorité des maisons. Je ne dis pas qu’on ne peut pas installer des modules photovoltaïques sur un toit plat. C’est tout à fait possible et rentable (on en parle dans le chapitre suivant).

L’inclinaison et l’exposition ne sont pas les seuls critères à prendre en compte. On continue avec la composition de votre toiture.


Quelle toiture pour panneau photovoltaïque ?


La plupart des toitures peuvent accueillir une installation photovoltaïque, mais il y a certaines exceptions. On ne peut pas poser de panneaux sur :  

  • les toitures en zinc, 
  • en goudron, 
  • en shingle, 
  • en chaume 
  • et plus généralement sur les toits végétalisés.

Pour toutes les autres toitures c’est possible, même pour un toit plat.


Comment installer des panneaux solaires sur un toit plat ?


En fait, vos capteurs solaires vont être mis sur des châssis lestés. Contrairement, au toit classique, ils devront faire face au vent, donc ils ont intérêt à être bien tenus. 

Ne vous inquiétez pas pour le poids de votre système. En général, la majeure partie des toitures plates peuvent accueillir des panneaux solaires. C’est votre installateur qui vous dira si c’est possible ou non.

Si le toit n’est vraiment pas adapté, pas d’inquiétude, une solution existe. Vous pouvez très bien envisager une installation sur votre abri de jardin, un garage ou encore sur votre appentis. Si vous êtes dans cette situation, n’hésitez pas à me laisser un commentaire, je prendrais le temps de vous renseigner.

À partir d’ici vous savez donc si votre toiture peut ou non accueillir des panneaux. Vous avez peut-être pensé à l’installation au sol ? Je vous explique pourquoi on privilégie les toits.


Pourquoi place-t-on les panneaux photovoltaïques sur le toit ?


Soyons francs, on n’installe pas des panneaux solaires sur un toit pour faire joli.

Il y a plusieurs raisons qui expliquent en quoi le toit d’un bâtiment est idéal :

  • L’espace : Pour ce type de système, il faut un minimum d’espace. Et quoi de mieux qu’une toiture, qui est de l’espace inutilisé. 
  • La sécurité : Avec la hauteur, les panneaux sont protégés de possibles accidents. 
  • Les subventions de l’État : Avec la pose sur toiture vous avez accès à pas mal d’aides (ce qui finance une partie de votre projet)

En fait avec une toiture photovoltaïque, vous pouvez injecter votre électricité dans le réseau public. Ce que vous ne pouvez pas faire avec des panneaux au sol. C’est super intéressant pour la vente d’électricité, d’ailleurs on regarde tout de suite les différentes options de consommation.


L’autoconsommation et l’autoconsommation partielle


L’autoconsommation c’est le fait de consommer l’électricité à l’instant où elle est produite. Si vous souhaitez la consommer plus tard dans la journée, il vous faudra une batterie.

Je fais une petite pause dans mon explication, j’ai écrit un contenu sur l’autoconsommation qui peut vous intéresser. Il vous permet de savoir comment optimiser votre taux d’autoconsommation. Vous pouvez le télécharger gratuitement, en cliquant ici.

Une chose à ne pas oublier : vous serez toujours rattaché(e)s au réseau public. C’est nécessaire, par exemple, les journées de mauvais temps, quand vos panneaux ne peuvent pas produire assez.

Donc si on résume, avec des panneaux solaires en autoconsommation, vous pourrez faire baisser votre facture. Et un autre avantage c’est que vous êtes beaucoup moins impacté(e)s par l’augmentation des prix de l’électricité.

Et si votre production est plus importante que votre consommation, vous pouvez :

  • Soit stocker ce surplus dans des batteries (comme je vous ai expliqué) 
  • Soit vendre l’électricité en trop.

Quand vous vendez le surplus vous passez en autoconsommation partielle. Vous pouvez aussi choisir de vendre toute votre production.


Revendre son électricité solaire


Contrairement à l’autoconsommation, avec la vente totale, vous ne consommez pas le courant que vous produisez. Vous vendez tout à EDF.

Le prix de rachat qu’impose EDF, à tendance à baisser ces dernières années. C’est pour ça que si vous souhaitez investir dans ce type d’installation, je vous conseille de ne pas trop tarder.

Par contre si vous signez un contrat, vous partez pour 20 ans avec un prix fixe. Donc vous ne serez pas impacté(e)s par la révision des prochains tarifs. L’avantage ici, c’est que ça vous fait un revenu supplémentaire et ça c’est plutôt sympa.

Je vous laisse jeter un œil aux tarifs pratiqués ce dernier semestre :



Vous souhaitez peut-être vous faire une idée plus précise de ce que vous pourriez gagner sur une année. Je vous encourage, à faire gratuitement, une simulation en ligne vous pouvez aussi nous appeler, en cliquant ici.

Maintenant que vous savez comment faire des économies, il faut que l’on parle du prix.


Quel est le prix pour des panneaux solaires sur toiture ?


Je vous ai listé le prix des panneaux solaires, ici :


Prix moyens en 2021 (sans batterie et sans option) pour une installation photovoltaïque


Les tarifs varient suivant certains critères :

  • La technologie de vos panneaux
  • La structure du toit (tuiles, métal…)
  • La puissance de l’installation (3, 6 ou 9 kWc)
  • Les options choisies (domotique, micro-onduleur, batterie…)

Si une centrale solaire en toiture vous intéresse, je vous conseille de faire plusieurs devis. Comme ça, vous pouvez comparer les prix. Je vous ai listé les étapes à suivre pour choisir le meilleur devis ici.

Pour certaines installations, l’État vous donne un coup de pouce. Ça peut permettre de soulager votre investissement.


Quelles sont les aides pour des panneaux solaires en toiture en 2021 ?


La prime à l’autoconsommation avec vente du surplus


Nous n’allons pas revenir sur l’autoconsommation, maintenant vous savez ce que c’est.

Si vous êtes en autoconsommation, vous pouvez bénéficier de cette prime. Elle dépend de la puissance choisie :



TVA réduite


Si vous avez fait le choix, d’une puissance inférieure ou égale à 3 kWc, vous pouvez profiter d’un taux de TVA de 10 %.

Au-delà des 3 kWc, le taux de TVA passe à 20%.


Aides des collectivités


Suivant votre lieu d’habitation et des règles en vigueur, vous pourrez bénéficier d’aides supplémentaires

Je vous conseille de vous rapprocher de vos différentes collectivités territoriales (mairie, conseil général, conseil régional) pour le savoir. Les aides ne sont pas les mêmes partout.


L’ANAH


L’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) offre une aide sous certaines conditions : 

  • Être propriétaire occupant
  • Votre habitation doit avoir plus de 15 ans
  • Le montant des travaux doit être au minimum de 1500 euros H.T.
  • La demande devra avoir été envoyée avant le commencement des travaux
  • L’installation effectuée par un professionnel agréé RGE

Suivant le revenu de votre foyer, l’Anah pourra prendre en charge entre 35 et 50% du coût de l’installation. Ces aides prennent en compte vos ressources, elles sont différentes si vous avez des revenus très modestes ou modestes.

Pour toucher cette aide, il faut faire réaliser les travaux par une entreprise certifiée. Il faut aussi qu’une partie de votre installation soit dédiée à produire de la chaleur. Si vous voulez plus de précision on peut en discuter dans l’espace commentaire.


Eco-PTZ


L’éco prêt à taux zéro ou éco-PTZ vous permet d’emprunter auprès d’une banque sans rembourser d’intérêt. Il faut que l’agence bancaire ait signé une convention avec l’État.

Attention, une installation photovoltaïque sans option de chauffage solaire ne vous permettra pas d’avoir le prêt à taux zéro. Vous pouvez en revanche, installer un système hybride (chauffage solaire + production électrique) ou un chauffage solaire seul


“MaPrimRénov”


Cette aide remplace, depuis le 1er janvier 2021, le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). 

Elle finance des travaux et/ou dépenses de rénovation énergétique dans votre habitation. Ils doivent être assurés par un professionnel agréé RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). 

Pour en bénéficier, il faut : 

  • Être propriétaire et occuper son habitation (elle est calculée sur le revenu fiscal de référence)
  • Votre maison doit avoir plus de 2 ans
  • Ne pas dépasser le plafond des ressources

MaPrimeRénov remplace ma CITE.
L'État met à votre disposition plusieurs aides pour installer vos panneaux solaires.


Comme pour l’éco-prêt et les aides de l’anah, MaPrimeRenov’ est accessible si vous chauffez votre logement (ou votre eau sanitaire) avec l’énergie solaire.

On a fait le tour des subventions qui finance votre projet. Maintenant il faut savoir qu’une installation gratuite est possible aussi.

Mais là encore il faut respecter certaines conditions.


Comment refaire sa toiture gratuitement avec des panneaux solaires ?


Si vous disposez d’une surface assez grande, vous pouvez faire de la location de toiture pour panneaux photovoltaïques. C’est ce qu’on fait par exemple avec les bâtiments agricoles. Comme ça, le loyer de vos panneaux rembourse les frais de construction pour votre toiture.

Vous pouvez aussi financer la construction d’un bâtiment. Il suffit de proposer votre future toiture pour y installer des panneaux solaires. En échange de votre future toiture, EDF finance votre construction.

Voilà, on arrive au bout de ce guide. Mais avant de se laisser, on va faire un récapitulatif de tout ça.


Panneau solaire toiture : ce qu’il faut retenir ?


Nous avons vu les différentes installations qui sont possibles. Pour rappel, il y a :

  • Intégration au bâti
  • Surimposition
  • Pose de tuiles photovoltaïques

Vous pouvez également poser un kit solaire, pour les plus bricoleurs ou bricoleuses d’entre vous.

Concernant votre toiture, vous savez maintenant qu’il faut faire attention à :

  • L’orientation
  • L’inclinaison
  • Le type de couverture

Ensuite, nous avons vu que les systèmes en toiture bénéficient de plusieurs aides

  • La prime à l’autoconsommation
  • La TVA réduire
  • Les aides des collectivités
  • L’anah
  • L’éco PTZ
  • MaPrimRénov’

Ce guide est terminé. J’espère vous avoir éclairé sur le sujet des panneaux solaires en toiture. Si vous avez des questions auxquelles je n’ai pas répondu, je vous invite à laisser un commentaire. J’y répondrai rapidement.

Évaluez notre guide

4.5
/5
2
vote(s)
Oops! Something went wrong. Check all fields.