Les éléments à prendre en compte pour bien poser ses panneaux solaires thermiques :


Si vous êtes ici c’est que votre facture de chauffage est trop lourde. Malheureusement, avec la hausse des prix de l’énergie, la tendance va rester à la hausse.


Les capteurs solaires thermiques permettent d’utiliser le soleil pour chauffer votre eau. Si vous utilisez la chaleur solaire, vous utilisez moins d’énergie publique. Donc votre facture est réduite.


Très bien, mais avant d’investir vous devez savoir comment bien les installer. C’est très important, si la pose est bien faite, les économies seront maximisées.


Je vous ai récapitulé tous les éléments importants. 


Comme vous vous en doutez, les panneaux solaires ont besoin d’un maximum de lumière solaire pour fonctionner correctement. Il faut les placer de la meilleure manière qui soit. Pour y parvenir vous devez veiller à 4 éléments :

  • L’orientation
  • L’inclinaison
  • L’ensoleillement
  • La proximité avec le système de production d’eau chaude


L’orientation


Je ne vous apprends rien en vous disant que plus un panneau solaire reçoit de lumière, plus il produit d'énergie. Pour un rendement optimal je vous conseille donc d’orienter votre installation plein sud.


Oui, mais vous allez me dire “et si ma maison n’est pas orientée plein sud” ? Eh bien, dans ces cas-là, pas de panique. 


Il est tout à fait possible de les installer dans une autre direction (sud-est, sud-ouest, ouest ou est). La seule chose que vous ne devez jamais faire, c’est de les orienter vers le nord. 


Sinon tout le reste est possible et rentable. 

Il faudra simplement adapter la puissance des capteurs à l’exposition. 


L’inclinaison


Pour capter parfaitement les rayons solaires, les capteurs doivent être inclinés. Dans un monde idéal il faudrait que ceux-ci soient inclinés différemment en fonction de la saison. 


Eh oui, l’hiver le soleil est plus bas qu’au printemps. 

Mais je vous laisse imaginer comme c’est compliqué de changer l’angle d’un capteur fixé en toiture… 


Si vous êtes dans ce cas, je vous conseille d’incliner vos panneaux entre 30° à 60°.


Si vos panneaux sont posés au sol, ou sur un support amovible c’est différent. Vous pouvez changer l’inclinaison des capteurs thermiques été comme hiver.


L’ensoleillement


Vous l’aurez compris, pas de soleil = pas d’énergie


Vous devez donc poser vos panneaux solaires à un endroit où ils captent un maximum les rayons du soleil. 

Ce qui signifie qu’aucune ombre ne doit masquer la lumière (arbre, bâtiment, etc…). Sinon c’est une installation ratée…


La proximité avec le système de production d’eau chaude / chauffage


Comme vous le savez, les panneaux solaires thermiques transmettent la chaleur captée grâce à un fluide caloporteur. 


Il part des modules solaires pour atteindre le système de production d’eau chaude ou de chauffage. 


Plus le circuit à parcourir est long, plus il y a de risques de déperditions thermiques. Pour limiter ce risque, il est donc préférable de placer le chauffe-eau le plus proche possible des panneaux solaires.


Vous avez les 4 éléments essentiels. Maintenant on rentre un peu plus dans les détails.


Où poser un panneau solaire thermique ?


Pour que les conditions que je viens de vous énoncer soient réunies vous pouvez placer vos capteurs :

  • Sur la charpente : C’est la meilleure solution
  • Sur un mur
  • Au sol


Sur un toit


La charpente est l’endroit idéal pour poser des panneaux solaires car :


  • Le taux d’ensoleillement y est maximum
  • Ce n’est généralement pas un espace de vie (donc on n’empiète pas sur une surface utile)
  • L’installation y est facile et maîtrisée par les professionnels 


Si vous avez des doutes sur la faisabilité en toiture, laissez-moi un commentaire. Je vous donnerai mon avis.


Si jamais ce n’est vraiment pas possible, ce n’est pas grave. D’autres solutions existent.


Sur un mur


Je vous déconseille fortement de poser un panneau solaire thermique à la verticale. 


Ceci dit, avec une fixation murale inclinée, il est tout à fait possible d’installer un panneau sur un mur. 

Attention toutefois à trouver un mur exposé aux rayons solaires.


Au sol


La dernière solution consiste à placer les modules au sol. 


S’ils sont bien posés, ils auront quasiment le même rendement que s’ils étaient sur votre charpente. Cette solution présente toutefois un gros inconvénient puisqu’elle ampute une partie de l’espace de votre terrain.


Vous savez désormais comment et où placer vos panneaux pour qu’ils produisent l’énergie nécessaire.


Au vu de tout ce qu’on vient d’énoncer, vous avez peut-être des doutes pour votre projet. N’hésitez pas à m’en faire part dans la section commentaire. 


Voyons maintenant quelles sont les étapes préalables à la pose. Là encore c’est une partie à ne pas négliger. Plus votre projet est peaufiné, plus vous allez bénéficier d’une bonne production. 

Panneau solaire thermique relié à un chauffe eau et posé au sol.
Panneau solaire thermique relié à un chauffe eau


Les étapes préalables à la pose de panneaux solaires thermiques


Vous êtes prêt(e) à faire poser des capteurs thermiques ? Attendez un peu… Avant de les installer il reste quelques petits détails à régler :

  • Le dimensionnement
  • Les démarches administratives


Le dimensionnement


Le dimensionnement permet d’évaluer la puissance nécessaire pour combler les besoins du foyer. 


Plus vos besoins seront élevés, plus vous aurez besoin d’une puissance d’installation thermique élevée.


Cette étape est cruciale car :

  • Une installation sous dimensionnée ne produit pas l’énergie dont vous avez besoin.
  • Une installation surdimensionnée coûte plus cher à l’installation et n’est pas rentable.


À titre d’information : Il faut compter à peu près 1m² de panneau par personne présente dans le foyer.


Les démarches administratives


Je serais bref sur ce point car le principe est le même que pour des modules solaires photovoltaïques. 


L’apposition de ce type d’équipement sur votre charpente (ou votre terrain) modifie son apparence. Une déclaration d’urbanisme doit donc être remplie auprès de votre mairie avant le début des travaux. 


Pensez-y car tout défaut pourrait vous obliger à tout enlever, et là… Bonjour les frais.


Ça y est, on peut désormais rentrer dans le dur et parler du déroulement de la pose, étape par étape.


Les 3 étapes de la pose d’un panneau solaire thermique


L’installation se déroule en 3 étapes :

  • La fixation des supports
  • La fixation des panneaux
  • Le raccordement au Chauffe-eau solaire individuel (CESI) ou au Système Solaire Combiné (SSC)


La fixation des supports


Il existe différents moyens d’installer des panneaux solaires :


  • Par surimposition : Cette méthode est la moins invasive et surtout la moins chère. L’artisan enlève seulement quelques tuiles de la charpente pour y fixer le support.


  • Sur un châssis : Cette méthode est idéale si vous avez un toit terrasse ou que vous devez installer vos capteurs au sol. La structure est fixée à un socle de béton (très lourd) qui assure la stabilité de l’installation.


La fixation panneaux


Une fois la structure posée il faut y fixer les capteurs. 


Cette démarche est assez simple puisqu’il suffit de les glisser sur les rails et de les visser. Si plusieurs panneaux sont nécessaires, ils doivent alors être reliés entre eux par des flexibles.


Raccordement au chauffe-eau solaire individuel ou au système solaire combiné


Ça y est, nous arrivons à la dernière étape. 


Nos panneaux sont installés, il faut désormais les raccorder au ballon ou au système de chauffage


Un panneau comporte un tube d’entrée et de sortie. Il faut donc y brancher des tuyaux et les raccorder au circuit hydraulique qui mène au CESI ou SSC.


Attention, pour ce genre d’installation il faut se référer à des professionnels particuliers. 


Quel professionnel choisir pour faire installer ses panneaux thermiques ?


Même si cela est théoriquement possible, je vous déconseille de réaliser les travaux vous-même. 


Il vaut mieux faire appel à un artisan de type plombier-chauffagiste. 


Pour vous assurer d’un travail fait dans les règles je vous conseille d’opter pour un artisan :

  • Reconnu Garant de l’Environnement (RGE)
  • Certifié Qualisol


En plus d’être serein sur la pose, vous pouvez aussi avoir confiance pour le devis. 


Quel est le coût de l’installation d’un panneau thermique ?


Ce type de chantier coûte entre 5 000 € et 18 000 €. Ces tarifs dépendent de plusieurs éléments propres à chaque installation :

  • La surface
  • Le type de panneau choisi
  • Le matériel complémentaire (CESI, SSC)
  • Le professionnel choisi


Selon la surface


Comme nous l’avons vu plus haut, le nombre de modules à installer dépend de vos besoins. 

Plus la surface nécessaire est importante, plus le budget à prévoir sera élevé.



Le matériel complémentaire


Vous changez complètement votre installation d’eau chaude sanitaire / chauffage pour passer au solaire ? Vous construisez votre maison ? 


Alors, il faudra penser à ajouter au montant global le prix du Chauffe-eau solaire individuel ou du Système Solaire.



*Tarifs moyens relevés par l’ADEME

Selon le prix des panneaux


Il existe plusieurs types de panneaux solaires thermiques plus ou moins chers. On trouve parmi les plus répandus :


  • Les capteurs non vitrés : Ce sont les moins chers
  • Les capteurs plans vitrés : Ce sont les plus communément installés
  • Les capteurs tubes sous vide : Ce sont les plus chers



Selon les tarifs pratiqués par l’installateur auquel vous faites appel


Le choix de l’entreprise aura bien évidemment une influence sur le budget total des travaux.


Le coût moyen de la main-d’œuvre pour une pose de capteurs thermiques est de 100€/m2


Petit conseil : Pensez à faire établir au moins 3 devis avant de faire votre choix.

Et surtout, pensez bien à demander toutes les aides auxquelles vous êtes éligible.


Quelles aides sont disponibles pour ce type d’équipement ?


Alors, c’est vrai que le prix peut paraître élevé. 


Rassurez-vous ce type d’énergie étant fortement encouragé, de nombreuses aides existent pour financer votre projet. On trouve parmi les plus connues :


  • La TVA à 5,5 %
  • L’aide de l’Anah
  • L'Éco ptz
  • MaPrime Rénov’


Si vous voulez plus de détails sur les subventions, j’ai détaillé les montants dans un pdf à télécharger. Vous pouvez y avoir accès en cliquant ici


On a fait le tour de la question, je vous ai préparé un récap pour que vous ayez accès au plus important en un coup d’œil.


Bien poser ses panneaux thermiques : Ce qu’il faut retenir 


Ce que dont vous devez vous assurez avant la mise en place : 


  • L’orientation : Évitez le nord ce ne sera pas rentable 
  • L’inclinaison : L’idéal est d’être entre 30 et 60°
  • L’ensoleillement : Évitez toutes les zones d’ombre
  • La proximité : Essayez de trouver une place au plus proche de votre ballon de stockage


Ce qu’il faut prendre en compte pour choisir l’emplacement : 


  • L’espace utilisé : le toit vous permet de ne pas gâcher un espace utile 
  • Le rendement : des modules posés à la verticale seront moins performants que des modules inclinés 


Bien sûr, si vous choisissez un installateur compétent, tous ces points seront pris en compte. Comme je vous l’ai dit plus haut, faites plusieurs devis pour trouver la meilleure offre.

Évaluez notre guide

5.0
/5
1
vote(s)
Oops! Something went wrong. Check all fields.