Pompe à chaleur pour piscine : La bonne solution ?


Vous avez envie de profiter d’une eau à la température parfaite toute la saison ? Vous savez que la pompe à chaleur pour piscine (PAC) est la meilleure solution. 

Mais quel matériel choisir ? Dans ce guide, je vais vous dire comment bien choisir votre pompe à chaleur pour piscine. Fonctionnement, critères à prendre en compte, puissance, différents types : vous aurez toutes les infos pour bien choisir.

Comment fonctionne une pompe à chaleur pour piscine ?


La PAC pour piscine utilise l’air extérieur afin de chauffer l’eau. Elle capte la chaleur et la convertit en une chaleur plus élevée. Puis, elle la transmet à l’eau de votre piscine pour en faire augmenter la température.

Je vous explique rapidement comment ça marche. La PAC est équipée d’un circuit fermé, dans lequel passe un liquide frigorigène. Ce circuit comporte un évaporateur, un compresseur, un condenseur et un détendeur.

Le compresseur se charge de transférer les calories captées dans l’air dans le fluide. À cause de la chaleur, le liquide passe à l'état gazeux. C'est à ce moment-là qu'on le compresse pour qu'il soit encore plus chaud.


Le gaz entre ensuite en contact avec le circuit hydraulique. C'est à ce moment qu'il se condense et transmet sa chaleur à l’eau de votre bassin. 


Ce système, très écologique, est aussi économique. 80 % de l’énergie provient de l’air. Pour le reste, c'est l'électricité publique qui prend la relève. Intéressant, surtout si vous avez une installation photovoltaïque.

Mais quel est l’intérêt d’investir dans une pompe à chaleur pour piscine ?

C’est efficace une pompe à chaleur pour piscine ?


Installer une PAC vous permettra de profiter plus longtemps des joies de la baignade. Vous pourrez utiliser votre piscine du printemps à l’automne. Tout dépend du modèle choisi, mais vous pouvez commencer à l’utiliser dès que l’eau atteint 10 °C, 12 °C ou 15 °C. En sachant que la température va augmenter d’environ 1 à 2 degrés par jour, vous pourrez profiter d’une eau à 28 °C au bout d’une semaine à dix jours. Pas mal, non ?
Soyez bien conscient(e) que choisir sa pompe à chaleur pour piscine n'est pas une mince affaire. Je vais donc vous dire tout ce que vous devez regarder attentivement.


Sur quoi se baser pour choisir une PAC de piscine ? 


Il y a 5 grosses différences entre les modèles.

La puissance de la pompe à chaleur pour piscine


Il n’est pas évident de savoir comment calculer la puissance d’une pompe à chaleur pour piscine. Différents éléments doivent être pris en compte :

-          le type de piscine : enterrée, hors sol, semi-enterrée, etc.,

-          la taille du bassin,

-          la région dans laquelle vous vivez,

-          la période à laquelle vous voulez vous baigner,

-          si votre piscine est couverte.

Voici un exemple :

-          Votre piscine est enterrée et son bassin fait 30 m3.

-          Vous habitez dans une zone à climat froid.

-          Vous voulez vous baigner de fin avril à début octobre.

-          Votre piscine est couverte quand vous ne l’utilisez pas.

Dans ce cas, il vous faudra une pompe à chaleur pour piscine avec une puissance de 7 kW à 9 kW.

Des calculateurs sont disponibles sur Internet, ils peuvent vous aider à déterminer la puissance la plus adaptée à votre situation.

Le coefficient de performance de la pompe à chaleur de piscine (COP)


C’est l’indicateur qui permet de connaître le niveau de rendement de la pompe. Il indique la puissance que celle-ci consomme par rapport à celle qu’elle restitue pour faire chauffer l’eau. Plus le COP est élevé, plus la pompe est performante. En effet, ça veut dire qu’elle produit plus de chaleur qu’elle ne consomme d’énergie. Je vous recommande donc de bien regarder cet indicateur.

Le bruit


Le bruit de l’appareil est un critère important quand vous vous demandez quelle pompe à chaleur pour piscine choisir. Les pac font parfois du bruit, il faut donc bien réfléchir à l'endroit où vous allez la poser. Ce serait dommage d'embêter le voisinage.

Quand vous ferez votre comparatif des pompes à chaleur pour piscine, il faudra y inclure le niveau de bruit. Il s’exprime en décibels (dB), en fonction de la distance.

Le système de filtration de la piscine


Quand vous installez votre PAC, vous la raccordez au système de filtration. Le débit de celui-ci et celui de la pompe à chaleur doivent donc être en adéquation.

Le point de bivalence


Il s’agit de la température extérieure minimum pour que votre PAC fonctionne
. Eh oui, en dessous d’une certaine température, la pompe ne peut plus récupérer de calories dans l’air. Ça peut compter si vous vivez dans une région froide.

J’espère que vous commencez déjà à y voir plus clair. Il reste un dernier élément à prendre en considération, et non des moindres : le type de PAC pour piscine.

Comparatif des différents types de pompes à chaleur pour piscine


On peut classer les PAC en trois catégories.

La PAC pour piscine horizontale


C’est la pompe à chaleur pour piscine la plus courante. Elle ne prend pas trop de place et elle est simple à installer.

Vous en avez déjà certainement vu : elle a la forme d’un rectangle et contient un ventilateur sur sa face avant. Cette configuration la rend cependant assez bruyante. En plus, si vous passez à côté, vous risquez de ressentir le froid glacial qui s’en échappe.

Sa puissance est relativement élevée, mais elle est à réserver aux bassins de taille moyenne.

PAC pour piscine verticale


La pompe à chaleur pour piscine verticale est aussi composée d’un ventilateur. Mais il se trouve sur le dessus de l’appareil. Ça fait moins de bruit et, en plus, l’air froid est propulsé vers le haut. On le ressent donc moins. Par contre, elle est plus imposante : il faut avoir suffisamment de place pour l’installer.

Son niveau de consommation est en général élevé : elle peut chauffer le bassin plus vite et plus facilement. À privilégier si vous avez une grande piscine.

PAC piscine réversible


Si vous vivez dans une région chaude ou sujette aux canicules, ce type de pompe à chaleur pour piscine peut être un bon choix. Elle a en effet la particularité d’également refroidir l’eau. Plutôt intéressant, car le risque de voir proliférer bactéries et algues dans votre bassin augmente avec l’élévation de la température.

Voilà, nous avons terminé. J’espère vous avoir donné toutes les clés pour bien choisir votre pompe à chaleur pour piscine. Si vous avez des questions, posez-les-moi dans les commentaires ci-dessous et j’y répondrai avec plaisir.

Évaluez notre guide

5.0
/5
1
vote(s)
Oops! Something went wrong while submitting the form.