Autonomie énergétique : Que faut-il savoir ?

Vous en avez assez de payer des factures d’électricité ?

Vous êtes sensible à la protection de l’environnement ? Vous avez sûrement entendu parler de l’autonomie énergétique. C’est une solution qui revient souvent face à la hausse des tarifs de l’électricité. Si vous voulez en savoir plus, vous êtes au bon endroit.

Je vous explique comment on atteint l’autonomie énergétique et surtout comment produire votre électricité.

Je vous donne un aperçu des points qu’on va aborder ensemble :

  • Qu’est-ce que l’autonomie énergétique ?
  • Comment on y parvient ?
  • Combien ça coûte de devenir autonome ?
  • Quelles sont les aides versées par l’État ?

On commence par poser les bases, comment on pourrait définir l’autonomie énergétique ?


Autonomie énergétique : définition

C’est tout simplement le fait de produire sa propre énergie en autonomie complète pour :

  • se chauffer ;
  • faire fonctionner sa ventilation ;
  • faire fonctionner les appareils électriques de son habitation.

Cette énergie produite peut aussi être revendue en cas de surplus, et ça, ça peut être très intéressant. Je vous en reparle un peu plus tard dans ce guide.

Voilà pour l’explication basique. Maintenant on passe au plus intéressant : les solutions pour rendre votre maison autonome.

Comment rendre sa maison autonome en électricité ?

Pour produire votre propre électricité, plusieurs solutions s’offrent à vous. Les plus connues, ce sont bien-sûr les centrales solaires et les éoliennes.

On commence avec l’option la plus rentable et pratique selon moi : les panneaux solaires.

Panneaux photovoltaïques : comment ça marche ?

Installer des panneaux solaires chez soi, c’est devenu super simple et rapide. Il faut seulement faire appel aux bonnes personnes pour être bien guidé(e) dans son projet.

Revenons-en au principe de production d’électricité solaire.

Un panneau solaire est une plaque noire qui contient des petites cellules photovoltaïques. Ces cellules contiennent du silicium, c’est-à-dire des matériaux semi-conducteurs. Ces cellules de silicium se chargent en énergie solaire et produisent une tension électrique continue.

Petit rappel : On utilise uniquement le courant alternatif dans une maison. Du coup il faut installer un onduleur, c’est lui qui convertit le courant de vos capteurs photovoltaïques.

Le fonctionnement des panneaux photovoltaïques pour être autonome en énergie
Les panneaux photovoltaïques permettent de faire des économies d’énergie.

L’électricité est soit consommée en direct, soit stockée dans des batteries.
Si vous la consommez directement vous faites de l’autoconsommation. Quand on parle d’autonomie énergétique on l’associe souvent à l’autoconsommation totale (ça veut dire que vous utilisez toute la production de vos capteurs.)

La plupart des foyers sont en autoconsommation partielle, ils n’utilisent pas toute l’énergie produite.

Dans ce cas, si vous êtes raccordé(e) réseau public :

  • Vous pouvez réinjecter le surplus sur le réseau en vendant l’électricité (attention, vous la revendrez à un tarif inférieur à celui auquel vous l’avez acheté) ;
  • S’il y a besoin d’un appoint, le réseau est là pour combler.

Fini donc les grosses factures d’électricité en hiver. Finie aussi la dépendance et place à l’autonomie électrique.

Prix de l’installation des panneaux photovoltaïques

Si ça vous a donné envie sachez que ce n’est pas si cher que ça.
Pour vous aider à vous projeter, j’ai préparé un tableau récapitulatif. Ce sont les tarifs à ne pas dépasser en fonction de la puissance que vous installez :

Les aides de l'État sont déduites des prix affichés. Ce tableau vous indique le prix à ne pas dépasser pour une installation, en fonction de sa puissance et les prix pratiqués chez Nouvel’R Énergie pour du matériel d’entrée de gamme sans option, main-d’œuvre et démarches administratives incluses.  

Alors bien sûr pour savoir combien ça va vous coûter il faut d’abord déterminer la puissance.

Quelle puissance de panneaux solaires pour l’autoconsommation ?

La puissance à installer dépend de vos habitudes de consommation d’énergie. Regardez sur votre dernière facture d’électricité. Vous allez voir le nombre de kWh que vous consommez sur une année.

C’est à partir de votre consommation qu’on dimensionne la puissance.
Pour vous donner un ordre d’idée il faut à peu près 0,8 watt crête pour produire 1 kilowatt heure. Un petit exemple pour que ce soit plus clair :

Si vous avez une consommation annuelle de 6500 kWh à l’année vous faites 6500 x 0,8 = 5 200. Il vous faudra une installation de 5,2 kWc.

Pensez aussi à vos futurs équipements. Par exemple si vous avez prévu de faire creuser une piscine il faut penser à estimer sa consommation.

Je vous invite à utiliser notre simulateur en ligne. C’est mieux de faire une vraie étude de rentabilité, mais ça peut quand même vous donner une bonne base.

 

Combien de panneaux solaires pour une maison autonome ?

Maintenant, qu’on a calculé la puissance, on peut calculer le nombre de capteurs photovoltaïques à installer.

Il faut se fier à leur puissance maximum elle est exprimée en watt crête (Wc). Cette puissance peut varier en fonction de la marque et du modèle du capteur solaire.

Plus les modules sont puissants, moins il vous en faut pour produire l’électricité dont vous avez besoin. C’est tout bête.

Pour que vous vous fassiez une idée, on installe très souvent des capteurs de 375 Wc chez nos clients. Si on reprend l’exemple de tout à l’heure, il suffit de diviser la puissance totale par 375.

5 200 kWc : 375 Wc = 13,8, il faudra installer à peu près 14 panneaux solaires sur votre toit.

Trouver un installateur de panneaux solaires

Avant de choisir un installateur photovoltaïque, il faut au minimum vérifier ces 5 points :

  • L’entreprise est en bonne santé financière ?
  • A-t-elle de bon avis sur Internet ?
  • Est-elle à jour sur son assurance décennale ?
  • Possède-t-elle la certification RGE ?
  • Peut-elle justifier d’une expérience de minimum 5 ans dans le secteur du photovoltaïque ?

Il y a beaucoup d’autres critères à prendre en compte mais ce sont les plus importants. D’ailleurs si ça vous intéresse j’ai fait une petite liste des étapes à suivre pour trouver un bon installateur de capteurs photovoltaïques. Vous pouvez cliquer ici pour la télécharger.

Une fois que vous avez trouvé des sociétés qui remplissent ces critères, vous pouvez les contacter pour obtenir des devis. Je pense qu’avec 3 devis vous avez de quoi vous faire une idée du meilleur prix.

Tant qu’on en parle, j’ai aussi récapitulé tous critères décisifs pour vous aider à choisir le meilleur devis. Je vous laisse cliquer ici pour recevoir votre pdf.

On a vu le plus important sur les capteurs solaires. Pour devenir indépendant(e) d’EDF vous pouvez aussi installer une éolienne.

Les éoliennes

Si vous voulez vraiment être autonome une éolienne ne suffit pas. Par contre si vous la couplez aux modules solaires, vous pouvez devenir autonome.

Il faut voir cette solution comme une source d’appoint. Quand vos panneaux ne produiront pas assez les jours de mauvais temps, l’éolienne prendra le relais.

C’est la garantie d’avoir sa propre électricité gratuitement et de façon durable.
Comptez environ 4 m² de diamètre pour une éolienne de 2 kW.

L'éolienne domestique produit de l'énergie pour devenir autonome
Éolienne chez un particulier qui a de l’espace, situé dans un lieu isolé.

Quels sont les avantages de l’autonomie énergétique ?

Vous vous demandez sûrement si c’est vraiment rentable d’investir dans les énergies renouvelables ?

Je vous ai préparé une liste des avantages à passer à l’autonomie énergétique.

Faire des économies sur la facture d’électricité

Je ne vous apprends rien si je vous dis que l’électricité est un poste de dépense important dans les foyers. Avec la hausse constante des tarifs, c’est même de pire en pire.

En devenant autonome énergétiquement, vous n’êtes plus soumis à l’augmentation des tarifs d’électricité.

Sachez aussi qu’avec le télétravail, l’autoconsommation devient encore plus intéressante.

Je vous explique pourquoi.
Votre centrale photovoltaïque en toiture produit en journée. Donc si vous êtes en télétravail, votre part d’électricité consommée en direct augmente. Et ça, c’est tout bénéf’ pour vous car ça limite le surplus à stocker ou à revendre.

L'autonomie énergétique permet de faire des économies
Profitez du télétravail pour faire des économies énergétiques grâce à une centrale photovoltaïque en toiture.

Photovoltaïque : un investissement rentable et durable

Vous l’avez compris : investir dans le photovoltaïque est plus qu’une aubaine. Le prix des modules photovoltaïques est au plus bas.
C’est le coût des batteries de stockage qui peut alourdir votre devis. Mais leur prix devrait lui aussi baisser dans peu de temps.

Avec les économies que vous allez faire le prix de l’installation est plus ou moins vite rentabilisé. Ça dépend vraiment de votre rigueur à consommer l’électricité qui vient de votre installation et non du réseau public.

En tout cas une chose est sûre, si vous achetez votre installation au prix juste elle sera forcément rentable.

Gardez aussi en tête que des modules solaires ne coûtent rien en entretien. Ils sont composés de matériaux écologiques qui n’ont pas besoin d’être remplacés ni réparés. C’est pour ça que c’est un investissement rentable et durable à la fois.

J’ai évoqué la revente de votre surplus de production d’électricité tout à l’heure. Il est temps de nous plonger un peu plus en détail dans le sujet.

Obtenir un revenu avec la revente d’énergie solaire

Si vous installez une centrale solaire, vous avez la possibilité de revendre votre surplus de production électrique. Ça vous permet d’obtenir un revenu supplémentaire comme ça, vous amortissez plus rapidement l’investissement.

Les tarifs d’achat et de revente sont soumis à la décision de la CRE (Commission de Régulation de l’Énergie). Je vous ai mis les tarifs juste ici :

Vous vous projetez maintenant ?

Allez, je vous donne maintenant le dernier avantage à passer à l’autonomie énergétique.

Passer à la mobilité durable

De plus en plus de personnes achètent un véhicule électrique pour réduire leurs émissions de CO2. C’est ce qu’on appelle aussi la mobilité durable.

Recharger une voiture électrique avec des panneaux solaires peut se faire en journée avec votre production en direct.

J’ai gardé le meilleur pour la fin. L’État vous encourage à passer à l’autonomie énergétique. Du coup il a mis en place plusieurs subventions pour financer une partie de votre projet.

Quelles sont les aides possibles pour accéder à l’autonomie énergétique ?

Vous êtes maintenant décidé(e) à rendre votre maison autonome en énergie ?
Sachez que vous pouvez être aidé(e) financièrement par l’État et par les collectivités locales pour réaliser votre projet.

Je commence par les plus connues, les aides de l’État :

Les aides de l’État pour l’autoconsommation énergétique

L’État propose différentes aides financières pour les particuliers qui veulent investir dans le photovoltaïque.

Je vais aborder les deux plus importantes dans ce guide mais il en existe d’autres. Si vous les voulez toutes, j’ai répertorié les autres ici.

Si vous vous intéressez au photovoltaïque, vous avez sûrement entendu parler de la prime à l’investissement. Cette prime concerne le photovoltaïque en autoconsommation avec revente.
Toutes les conditions réglementaires pour toucher cette prime sont définies dans l’arrêté tarifaire du 9 mai 2017.
C’est la prime la plus importante, le montant dépend de la puissance que vous posez sur votre toit :

 

L’État n’est pas le seul à pouvoir vous aider à financer votre projet.

 

Les aides des collectivités locales

Certaines collectivités locales offrent des aides pour vous poser un système solaire.

Mais selon les territoires, vous n’aurez pas les mêmes montants. Je vous conseille de vous renseigner auprès de :

  • votre mairie ;
  • votre Conseil Général ;
  • votre Conseil Régional ;
  • l’Agence De l’Environnement Et de la Maîtrise de l’Énergie ou ADEME.

N’oubliez pas de le faire, ça peut vraiment faire une différence sur le prix total de votre installation.

Voilà vous avez toutes les cartes en mains pour devenir autonome en électricité. C’est déjà pas mal mais quand on parle d’autonomie énergétique on parle aussi d’eau et de chauffage.

On regarde tout de suite comment subvenir à ses besoins en eau potable et sanitaire.

Devenir autonome en eau

Deux options s’offrent à vous, soit vous récupérez l’eau de pluie, soit vous creusez un puit.
Attention quand on utilise l’eau de pluie il faut impérativement la traiter.

Pour être autonome en eau, il faut installer des récupérateurs d'eau
Vous pouvez récupérer l’eau de pluie en positionnant un collecteur proche de vos gouttières.

Pour ça il existe différents procédés :

  • le traitement chimique
  • le traitement mécanique
  • le traitement UV
  • l’oxydation
  • la distillation

Pour éradiquer les virus et les bactéries c’est le traitement chimique qui est le plus sûr. Par contre il peut laisser passer les polluants chimiques.

Je vous conseille d’opter pour des toilettes sèches comme ça, vous gaspillez moins d’eau.

C’est bien beau d’être autonome en eau, mais c’est mieux d’avoir de l’eau chaude. À moins que vous soyez adepte des douches froides, ça peut s’avérer compliqué.

Devenir autonome en eau chaude et en chauffage

Ce qui est super pratique quand on installe des capteurs solaires c’est qu’on peut alimenter n’importe quel appareil électrique. C’est le cas pour les cumulus.

Du coup si vous êtes autonome en électricité vous pouvez facilement produire de l’eau chaude.

Pour ce qui est du chauffage je vous conseille d’opter pour de l’hybride. Par exemple, les panneaux solaires dualsun produisent de l’électricité et aussi de la chaleur. Comme ça avec une seule installation vous pouvez chauffer votre maison et l’alimenter en électricité.

Petit aparté pour l’eau chaude : un cumulus électrique ça consomme beaucoup. Du coup le mieux si vous visez l’autonomie c’est d’installer un ballon thermodynamique. C’est beaucoup plus économe et tout aussi efficace.

Si ça vous intéresse j’ai comparé les 5 meilleurs chauffe-eau thermodynamiques ici.

Maintenant vous savez comment devenir autonome en énergie, on récapitule tout ça avant de se quitter.

Vivre en autonomie énergétique : bilan

Vous êtes arrivé(e) à la fin de ce guide sur l’autonomie énergétique. On résume ensemble les principales infos à retenir :

  1.  L’autoconsommation électrique offre trois avantages : elle est rentable, durable et bonne pour la planète.
  2. La puissance de votre installation et le nombre de modules photovoltaïques dépendent directement de vos besoins.
  3. Avec l’autoconsommation, plusieurs options s’offrent à vous et vous pouvez tirer un revenu grâce à la revente de votre surplus.
  4. Il existe des aides de l’État et des collectivités locales pour que toutes les familles françaises puissent rendre leur maison autonome.
  5. Vous pouvez consommer l’eau de pluie à condition de la traiter et de la déclarer.
  6. Le chauffage de votre maison peut être assuré grâce à l’énergie photovoltaïque.

Évaluez notre guide

4.7
/5
16
vote(s)
Merci !
Rafraîchir
Oops! Something went wrong. Check all fields.