Tout savoir sur l’empreinte carbone des panneaux solaires

Les panneaux solaires permettent une utilisation d’énergie plus écologique, toutefois, ils font partie de ceux dont l’empreinte carbone reste importante.

Dans ce guide, je vous explique :

  • Ce qu’est l’empreinte carbone ;
  • Quelle est l’empreinte carbone des panneaux solaires ;
  • Ce qui en est la cause ;
  • Si cela va évoluer positivement ou non.

Si vous souhaitez aller plus loin et trouver des solutions pour réduire l’empreinte carbone de vos panneaux solaires, voici un de nos articles sur le recyclage des panneaux solaires.

C’est parti, je commence tout de suite !

Qu’est-ce que l'empreinte carbone ?

L’empreinte carbone n’est autre que la quantité d’émission de gaz à effet de serre générée par une certaine activité. Cette dernière est considérée comme un guide qui permet d’évaluer l’impact environnemental de cette même activité. 

La plupart du temps, on entend parler de dioxyde de carbone ou de CO2

Sont pris en compte : 

  • Le gaz à effet de serre produit par les foyers : combustion de leurs véhicules, chauffage du logement, etc. ; 
  • Le gaz à effet de serre d’origine intérieure : biens et services pour l’Hexagone ; 
  • Le gaz à effet de serre provenant des biens et services importés : entreprises ou particuliers.

On considère que les origines principales du CO2 sont : 

  • La combustion des énergies fossiles ; 
  • L’agriculture et l’élevage intensif ; 
  • La déforestation.

D’autres GES existent tels que le Perfluorocarbure ou même le Protoxyde d’Azote qui sont tout aussi importants.

Les panneaux solaires font partie des équipements de production d’énergie les plus écologiques, cependant, eux aussi sont pris en compte dans l’empreinte carbone. 

Quelle est l’empreinte carbone des panneaux solaires ?

Les panneaux photovoltaïques présentent un bilan carbone encore loin d’être satisfaisant. Leurs matériaux de construction y sont pour beaucoup. 

Il est important de prendre en compte que l’impact carbone de cet équipement ne sera pas le même durant toute la durée de vie de l’appareil.

En moyenne, selon l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie), le PV émet 55 g de CO2/kWh produit.

Cette même étude de l’ADEME nous explique que le mix électrique du photovoltaïque est différent selon son origine : 

Ce mix électrique est utilisé pour concevoir et apporter le module solaire jusqu’à votre domicile. 

Cette empreinte carbone existe pour plusieurs raisons.

À quoi est due cette empreinte carbone ?

Il y a 2 raisons principales à la création de cette empreinte carbone. 

L’installation des panneaux 

Les composants d’un panneau photovoltaïque ne sont pas la première cause, ill s’agirait plutôt des composants de l’installation de ces derniers : 

  • Cadre en aluminium ; 
  • Verre ; 
  • Plastique ; 
  • Cellules photovoltaïques qui sont composées de tranches de silicium ; 
  • Connexion en cuivre et/ou argent. 

Les matériaux utilisés sont donc, pour la plupart, recyclés à près de 90 %, mais au moment de leur phase de fabrication, ils deviennent polluants. 

Le transport

Comme je vous l’ai indiqué précédemment, il y a une différence importante entre le mix électrique Chinois et Français par exemple. Il est donc facile d’en conclure que l’impact environnemental est plus ou moins considérable en fonction du lieu ou pays d’origine des panneaux solaires. Plus c’est loin, plus l’empreinte carbone est élevée. 

Cependant, au fil des années, nous avons pu constater une nette amélioration.

Le bilan carbone va-t-il s’améliorer à l’avenir ?

Si vous prenez la troisième génération de panneaux photovoltaïques, son bilan carbone est bien meilleur que la première génération. Cela est dû au respect apporté aux terres d’extractions, mais aussi à une responsabilité sociale plus importante. 

La première génération étant beaucoup plus énergivore. 

Il faut également prendre en compte que depuis 2012, la récupération des panneaux est beaucoup plus réglementée en Europe. 

Les produits sont de plus en plus réutilisés, les techniques employées pour l’affinage et l’extraction deviennent elles aussi recyclables. Et le silicium cristallin qui n’est autre que le matériau principal du panneau est 100 % recyclable. 

Ce qui est une belle avancée. 

Ce qu’il faut retenir 

Le bilan carbone des panneaux solaires est en constante amélioration. Cet équipement a été créé pour fabriquer de l’énergie de la façon la plus écologique possible. 

Même si son utilisation est plus qu’intéressante en termes d’impact environnemental, il reste néanmoins quelques petits couacs sur son installation et son transport. 

Les professionnels continuent de rechercher des solutions pour pallier ces points négatifs, et continuer le développement de ce matériel.

Il est donc bien plus intéressant de privilégier le panneau photovoltaïque d’origine européenne ou française pour éviter un transport créant une empreinte carbone plus importante. 

Si vous souhaitez plus d’informations sur les panneaux photovoltaïques, n’hésitez pas à remplir ce formulaire pour que les professionnels de NouvelR-Énergie vous recontactent et répondent à vos questions !

Ce texte a été validé par
Maëlig

Maëlig travaille à nos côtés depuis le début. Sa curiosité et son envie de faire bouger les choses la pousse à vous proposer des solutions toujours plus fiables et accessibles. Comptez sur elle pour réaliser de belles économies d'énergie.

Évaluez notre guide

5.0
/5
1
vote(s)
Oops! Something went wrong. Check all fields.