UNE QUESTION ? Contactez-nous gratuitement
Professionnel qui installe un kit solaire autoconsommation
Estimez vos futures économies d'énergie en quelques questions
Dans quel type de logement résidez-vous ?
A
Une maison
B
Un appartement

L'essentiel à retenir sur le kit solaire en autoconsommation :

  1. Un kit solaire, par définition, c'est une installation solaire que vous posez vous-même. C'est-à-dire qu'aucun professionnel n'intervient pour vous aider à réaliser l'installation.
  2. Il existe des kits conçus pour optimiser au maximum l'autoconsommation. Ces kits sont souvent équipés de solution de stockage et d'onduleurs spécifiques.
  3. Pour qu'une installation de kit solaire soit viable, il faut avoir de bonne connaissance en électricité.
  4. Avec un kit solaire en autoconsommation, il est plus délicat d'obtenir le droit de revente sur le réseau. Ce qui veut dire que votre surplus ne sera pas automatiquement racheté par un fournisseur d'électricité.
  5. Si l'installation de votre kit est parfaitement réalisée, celui-ci aura la même rentabilité qu'une installation classique.

Rappel sur l’autoconsommation :

 

En ces temps où le tarif de l’électricité est en hausse, vous êtes peut-être tenté(e) par une alternative plus économique.

L’autoconsommation en est une. De quoi s’agit-il ?
C’est une pratique qui vous permet de produire de l’énergie grâce à un équipement autonome installé à votre domicile.

Pour vous donner une définition simple : Autoconsommer, c'est le fait d'utiliser son énergie au moment précis où elle est produite.

Il existe ensuite deux modes d'autoconsommation :

  1. Autoconsommation totale : si vous produisez du surplus, il est injecté gratuitement dans le réseau public.
  2. Autoconsommation avec vente de surplus : le surplus est acheté par un fournisseur (pas EDF OA, vous n'y avez pas le droit avec un kit).

Autoconsommer avec kit de panneau solaire est tout à fait faisable (c'est même plutôt évident).
À savoir qu'il n'y a pas vraiment de différence entre une autoconsommation avec un kit ou avec une installation plus classique.

Attention cependant, si vous vous lancez dans l'aventure du kit, il faut connaître les différentes options.

Un kit autonome ou un kit en autoconsommation ?

Un kit solaire qui vous rend autonome est un kit en autoconsommation.
Mais l'inverse n'est pas vrai, un kit solaire pour autoconsommation ne vous rend pas forcément autonome.

Le kit solaire autonome, qu'est-ce que c'est ?

Un kit solaire qui a pour but de rendre le consommateur autonome est précisément composé de :

  • Panneaux solaires
  • Batterie (obligatoire)
  • Régulateur de charge
  • Onduleur

En fait, avec ce genre de kit, on doit pouvoir se passer du réseau électrique.
Ce qui veut dire, qu'il doit être capable de fournir de l'électricité pendant plusieurs jours même sans soleil.

C'est là, tout la difficulté avec ce genre de kit. C'est que le solaire reste une énergie qu'on ne peut pas contrôler.
Les jours de mauvais temps, la batterie doit pouvoir prendre la relève.

Si ce sujet vous intéresse, je vous conseille de lire notre comparatif sur les meilleurs kits solaires autonomes.

Le kit solaire en autoconsommation, quelle différence ?

Un kit solaire pour faire de l'autoconsommation est souvent relié au réseau public.
C'est là, la grande différence avec le kit solaire autonome.

Avec cette option, le but du jeu est d'utiliser le moins d'électricité publique possible, mais on en utilise quand même.

Du coup, avec un kit pour autoconsommation, on n'a pas forcément besoin de solution de stockage.
Là où, le kit autonome, ne peut pas se passer de batterie.

Avec la différenciation de ces deux types de kit, vous pouvez déjà faire un premier choix en fonction de vos besoins.

Si vous souhaitez réduire votre consommation d'énergie, le kit en autoconsommation est fait pour vous.

Si vous souhaitez être totalement indépendant(e) des fournisseurs, c'est le kit autonome qu'il faut choisir.

On continue avec le kit solaire pour autoconsommation.

Comment choisir le meilleur kit pour autoconsommer ?

 

Comme pour un projet photovoltaïque classique, le mot d'ordre est "adapté à vos besoins".

Quelque soit votre investissement, tant que la puissance est adaptée à votre consommation, l'investissement reste rentable.

Les critères pour choisir votre matériel :

C'est très simple, en 3 étapes, vous pouvez avoir une idée précise du kit qu'il vous faut :

  1. Quelle est votre consommation d'électricité annuelle ? (Vous avez l'information sur votre dernière facture)
  2. Quel est votre objectif ? (une rentabilité rapide ? un investissement sur le long terme ?)
  3. De quelle surface disposez-vous pour votre future installation ?

La question de la puissance adaptée va être détaillée juste après.

En ce qui concerne l'objectif, une seule chose à retenir.
Si vous souhaitez avoir un retour sur investissement très rapide, il faut limiter au maximum les options et prendre du matériel entrée de gamme.

Par exemple :

  • Des panneaux solaires classiques de 375 kWc
  • Pas de batterie
  • Un onduleur centralisé
  • Pas d'option de domotique.

Pour ce qui est de la surface, c'est aussi très simple : plus vous en avez et moins vos panneaux ont besoin d'être puissant.

Moins vous avez de place pour installer vos panneaux et plus ils devront être puissants pour compenser.

Voici un tableau qui vous donne le nombre de panneaux à installer en fonction de la puissance désirée :

Comment choisir la bonne puissance pour autoconsommer avec un kit ?

Attention, si la puissance est mal choisie, vous pouvez vous retrouver dans l'une de ces deux situations :

  1. Si elle est trop élevée : vous aurez payé trop cher pour ne pas utiliser tout le potentiel de l'installation.
  2. Si elle est trop faible : vous utiliserez encore trop d'énergie publique et votre facture ne sera pas allégée au maximum.

À choisir, la deuxième option est la plus confortable.
C'est d'ailleurs ce que je vous conseille de faire. Il vaut mieux partir avec une petite puissance.

Consommer de l'énergie solaire est une habitude à prendre. Au début, vous n'allez peut-être pas réussir à consommer le plus possible de votre production.
Il est donc préférable de commencer avec un plus petit investissement et apprendre les bons réflexes.

Vous pouvez ajouter de la puissance plus tard.

Si c'est votre premier pas dans l'énergie photovoltaïque, voici la puissance que je vous recommande de choisir :

  • Ma consommation annuelle avoisine les 3 000 kWh = Un kit solaire de 2,5 kWc
  • Ma consommation annuelle avoisine les 3 500 kWh = Un kit solaire de 3 kWc
  • Ma consommation annuelle avoisine les 4 000 kWh = Un kit solaire de 3,5 kWc
  • Et ainsi de suite...

Quelle marque de kit solaire choisir pour faire de l'autoconsommation ?

Comme pour la composition, la marque de votre kit dépend de vos besoins.

Pour de l'autoconsommation, voici les marques les plus fiables et connues aujourd'hui :

Panneaux solaires :

  • Les kits solaire Dualsun
  • JASolar
  • Longi Solar

Ce sont les 3 marques les plus courantes sur le marché quand on veut s'équiper d'un kit. À savoir que votre choix doit se faire sur les garanties produit proposées.
C'est souvent l'inconvénient avec l'option kit, vous ne bénéficiez pas des garanties de l'installateur.

Onduleur solaire :

  • Enphase (qui propose le plus souvent des micro-onduleurs)
  • Kehuwa
  • Fronius
  • SMA

Pareil ici, regardez bien les garanties produit.
Attention, au niveau de la mise en place, il est plus simple d'installer des panneaux avec micro-onduleurs intégrés. Le prix est par contre plus élevé.

Pour ce qui est de la batterie, tout dépend de votre budget.
Si vous souhaitez installer une batterie, je vous conseille de me laisser un commentaire à la fin de ce guide en m'expliquant votre projet.
Le type de batterie dépend de pas mal de facteurs. Si vous la choisissez mal, la rentabilité de votre projet sera impactée.

Je vous ai listé avec plus de détail un kit choisi pour les différentes puissances 3 et 6kWc.

Deux modèles de kits solaires en autoconsommation :

 

J’ai sélectionné trois modèles de kit solaire avec des caractéristiques différentes. Ils n’ont pas les mêmes capacités et peuvent correspondre à des usages particuliers.

 

Les kits solaires recommandés pour 3 000 Wc :

 

Voici les kits que nous sélectionnons généralement pour une puissance de 3kWc :

Attention, il s'agit ici d'une liste non exhaustive des kit solaire de 3000w.
N'hésitez pas à me demander plus d'informations dans la partie commentaire. Vous pouvez aussi avoir l'un de nos conseillers au téléphone en laissant vos coordonnées ici.

Kits solaires pour 6 000 Wc :

 

Pour une puissance de 6 000 Wc, vous verrez que vous trouverez beaucoup de kits avec batterie.
Passé un certain seuil de puissance, la solution de stockage est automatiquement proposée.

Vous pouvez bien évidemment commander un kit sans batterie.


Voici donc le kit dualsun :

Et le kit de la marque Qcells :

 

Kit solaire pour 9 000 Wc :

 

Pour ce seuil de puissance, je ne peux que vous recommander de passer par un pro.
Plus l'investissement est conséquent, plus vous prenez de risques quant à la rentabilité.

Est-ce qu'un kit solaire est rentable ?

 

Vous comptez certainement sur votre installation solaire pour alléger votre facture d’électricité. C’est en effet un des bénéfices que procure ce matériel d’autoconsommation.

Mais comment faire le calcul de sa rentabilité ?

Si vous installez votre kit solaire vous-même, voici les éléments à prendre en compte :

  • Pas de coût sur la main-d'œuvre
  • Vous ne bénéficiez pas de la prime à l’autoconsommation photovoltaïque (qui peut monter jusqu'à 3 330 €).
  • Le surplus d’électricité n'est pas acheté aux tarifs subventionnés (de 0,067 à 0,1313€ le kWh).  

La rentabilité de votre kit solaire dépend aussi d’un autre facteur : votre taux d’autoconsommation. Il s’agit de la proportion de la consommation d’électricité couverte par votre production en énergie photovoltaïque.

Évidemment plus le taux d’autoconsommation est élevé, plus la facture d’électricité se réduit.
Si vous la suivez tout au long de l’année, vous remarquerez que cette donnée n’est pas constante. Elle fluctue en fonction de l’ensoleillement et de l’utilisation des appareils ménagers.

Si vous avez bien évalué vos besoins en énergie avant d’acheter votre kit solaire, vous pouvez atteindre jusqu'à 60% d'autoconsommation facilement.
Bien-sûr ce pourcentage peut-être bien plus élevé comme bien plus faible. Tout dépend de vous et de votre potentiel de production.

Je vous ai calculé quelques moyennes de rentabilité. Voici un tableau qui vous donne le retour sur investissement en fonction de l'installation choisie (par un pro ou en installant vous-même un kit) :


La variation du prix de l'électricité est prise en compte dans ce tableau.
Plus les tarifs augmentent, plus votre installation se rentabilise rapidement.

Comment s'installe un kit solaire ?

Voici les différentes étapes pour installer un kit solaire :

  1. Choisir un emplacement ensoleillé (le mieux c'est de choisir une exposition plein sud si possible)
  2. Monter le support de votre kit (soit au sol, ce que je recommande, soit sur la toiture, ce que je ne recommande pas).
  3. Fixer les rails livrées avec le kit.
  4. Fixer les panneaux solaires aux rails.
  5. Raccorder vos micro-onduleurs si vous avez opter pour des onduleurs intégrés aux panneaux.
  6. Brancher vos panneaux à l'onduleur centralisé, si vous n'avez pas choisi les micro-onduleurs.
  7. Faire la mise à la terre.
  8. Raccorder le kit au tableau électrique de votre maison.
  9. Si vous souhaitez vendre le surplus, faire passer le consuel pour attester de la conformité de votre installation.

Attention, si le consuel ne valide pas votre installation, impossible de vendre votre surplus.

Pour récapituler, dans quel cas faut-il opter pour un kit ?

Voici très concrètement les profils adaptés à l'installation d'un kit solaire :

  • Vous ne souhaitez pas faire de revente et vous installez votre kit au sol (ou en façade).
  • Vous êtes bricoleur ou bricoleuse.
  • Vous avez de bonnes connaissance en électricité.
  • Vous êtes prêt(e) à profiter de garanties produit limitées (par rapport aux garanties offertes par un installateur professionnel).

Et pour les moins bricolos d'entre nous, il existe aussi une solition de kit clé en main : le kit plug and play.

Quelle est la différence entre un kit plug and play et un kit solaire ?

Très simple.
Le kit solaire plug and play est prêt à l'emploie. Vous n'avez qu'à le brancher sur une prise pour qu'il injecte sa production dans votre foyer.
C'est très pratique.

À la différence, un kit solaire n'est ni plus ni moins qu'une installation classique que vous installez vous-même.

Bon, la puissance offerte par un plug and play est moindre. C'est une solution qui permet d'effacer la consommation tampon. Le plug and play ne permet pas vraiment de faire de l'autoconsommation à proprement parler.

Nos derniers conseils avant d'acheter un kit solaire en autoconsommation :

Si vous souhaitez installer un système d’autoconsommation en kit, je vous conseille de :

  • Privilégier une installation au sol si vous installez le kit vous-même.
  • Vous rapprocher d'un professionnel pour avoir une étude de rentabilité.
  • Lire attentivement les garanties de chaque produit.
  • Commencer avec une petite puissance.

Si vous n'êtes pas sûr(e) de vous, vous pouvez :

  • Commencer avec un kit plug and play.
  • Vous rapprocher d'un installateur pour étudier des devis.

Enfin, je vous ai tout récapitulé dans un tableau qui vous donne les avantages et inconvénient d'un kit par rapport à une installation classique :

Photo de l'auteur de l'article
Cet article a été validé par 
Jonathan
Installateur RGE
LinkedIn

Jonathan est installateur de panneaux photovoltaïques chez Nouvel'R Énergie. Son expérience terrain et sa connaissance de la technique le rendent expert sur le sujet du photovoltaïque.

🤷 Aucun commentaire pour le moment. Rédigez le premier !
Laissez un commentaire
Merci ! Votre commentaire sera ajouté après validation par notre équipe !
Oups ! Une erreur est survenue.
Contactez nos Techniciens Experts Photovoltaïques 7j/7 de 8h à 20h.
Demandez un devis gratuit et sans aucun engagement ou posez nous vos questions.
Appel gratuit
09 88 99 98 00
Logo RGE
Logo QualiPV
Logo QualiSol