Tout savoir sur les panneaux solaires sur un bâtiment industriel

Vous l’avez peut-être remarqué, de plus en plus d’industriels se lancent dans l'investissement photovoltaïque. Il n’est plus rare de découvrir le toit d'une usine recouvert de panneaux solaires ou la création d’un parking solaire photovoltaïque. 

Dans ce guide pratique, je vous explique pourquoi un tel engouement. Je vous donnerai aussi quelques conseils pour que cet investissement soit rentable. 

Voici en détail les points que j'aborderai : 

  • Pourquoi installer des panneaux solaires sur un bâtiment industriel ? 
  • Quel modèle économique choisir pour installer ces panneaux solaires ?
  • Panneaux solaires sur un bâtiment industriel : rentable ?

Commençons par comprendre pourquoi il est intéressant d'installer des panneaux solaires sur la toiture de votre entreprise.

Pourquoi installer des panneaux solaires sur un bâtiment industriel ? 

Les particuliers ne sont plus les seuls à investir dans le solaire (plus de 100 000 installations annuelles). Les entreprises franchissent aussi le pas. Découvrons-en les raisons :     

Faire des économies sur la facture énergétique

La crise énergétique sert de piqûre de rappel. Beaucoup d'entrepreneurs décident de se lancer dans le solaire afin de réduire la facture énergétique de leur entreprise. La baisse est généralement comprise entre 20 et 50%. Les charges de votre société seront ainsi allégées qu’il s’agisse de la consommation d’électricité et du chauffage, mais aussi de l’eau chaude sanitaire dans le cadre d’une installation hybride.

Et puis, n’oubliez pas que si vous décidez de la vente d’une partie de votre production électrique, celle-ci fera aussi baisser d’autant les charges fixes de votre société.

 

Prendre le chemin de la transition écologique (RSE)

Faire le choix du solaire, c’est aussi préférer une énergie propre et respectueuse de l'environnement. Ces panneaux solaires réduiront radicalement l’empreinte carbone de votre entreprise. 

C’est aussi une manière pour vous de vous mettre en conformité avec les normes en vigueur, et plus particulièrement avec la réglementation environnementale du bâtiment (RE 2020).

Tout aussi important pour votre entreprise, vous deviendrez ainsi un acteur responsable en matière sociétale et environnementale (RSE). Une démarche à ne pas négliger auprès de vos collaborateurs, mais aussi de vos clients et de vos prospects.   

Convaincu ? 

Se conformer à la loi

Eh bien, pour ceux qui ne le sont pas encore, l'État a décidé de passer la vitesse supérieure en obligeant les entrepreneurs à un certain nombre d'aménagements. Un dispositif qui est détaillé dans la loi Climat du 22 août 2021. 

Dès juillet 2023, le gouvernement renforce l’obligation d’installer des panneaux photovoltaïques en toiture. Jusqu’à présent, cette obligation concernait les constructions de plus de 1 000 m2 d’emprise au sol. Eh bien, la loi Climat étend désormais l’obligation aux constructions de plus de 500 m2 et aux bureaux avec une emprise au sol supérieure à 1 000 m2. Ces panneaux photovoltaïques devront couvrir au moins 30% de la surface.

Autre point important : la loi Climat oblige aussi certains parkings extérieurs à s’équiper d’ombrières solaires. Cette loi rend obligatoire la pose de centrales photovoltaïques sur au moins la moitié de la surface des parkings de plus de 80 places de stationnement. Les parkings existants ont 5 ans pour se mettre en conformité avec la loi. 

Quelles que soient vos motivations, investir dans le solaire doit se faire en choisissant le bon modèle économique. Je vous en dis plus.  

Quel modèle économique choisir pour installer des panneaux solaires sur un bâtiment industriel ? 

En tant qu'entrepreneur, votre choix est relativement simple, soit vous investissez en fond propre, soit vous établissez un bail de construction ou un bail emphytéotique. 

Investir en fond propre (avec les aides de l’État)

Vous pouvez décider d’investir en fond propre dans une telle installation. Sachez que c’est une opération relativement onéreuse. On considère que le tarif moyen est de 1 500€ à 2 500€ par kWc installé. Un prix qui dépend évidemment de la complexité du chantier. Si on s'en tient à ces prix moyens, comptez donc environ 150 à 250 000€ pour un projet de 100 kWc. 

Précisons tout de même que votre entreprise va pouvoir faire baisser substantiellement le budget d’un tel projet avec les aides disponibles. Parmi ces aides pour faciliter la transition écologique, citons : 

  • La prime à l'autoconsommation. C’est une prime qui favorise les installations sur le toit de l’entreprise, ses entrepôts, ses parkings ou encore ses hangars.

  • La réfraction photovoltaïque. Il s’agit d’une réduction sur le coût du raccordement.

  • L'obligation d’achat. Ce mécanisme oblige les opérateurs de réseaux à acheter l’électricité des producteurs à un tarif fixé par arrêté. 

  • Les aides locales (commune, communauté de communes, département ou région). 

Attention, il est important de préciser que depuis 2021 toute entreprise qui s’équipe en solaire est obligée de choisir entre obtenir des aides locales ou revendre sa production au tarif d’achat préférentiel. 

Hormis les aides, l’État a aussi prévu des avantages fiscaux. Parmi eux : 

  • L’exonération d'impôt. 
  • La réduction de l’IFER et de la TVA.

 

Pour autant, vous pouvez faire un tout autre choix en contractant un bail de construction ou un bail emphytéotique. Je vous dis de quoi il s’agit. 

 

Établir un bail de construction ou un bail emphytéotique

En effet, face à l'obligation d’installer des panneaux solaires sur votre entreprise, vous pouvez très bien proposer l’exploitation de votre toit ou de votre parking à un tiers. C’est lui qui installera le système photovoltaïque à ses frais. 2 types de baux sont dans ce cas-là adéquats : le bail emphytéotique et le bail de construction. 

Le bail emphytéotique

 

Le bail emphytéotique est un bail immobilier qui doit être conclu pour au moins 18 ans (99 ans au maximum). Ainsi, l'entité avec laquelle vous passez l’accord (le preneur) sera gestionnaire du projet solaire et exploitant de votre toiture. En contrepartie, vous percevrez un loyer (appelé canon emphytéotique).

Coup double pour vous puisque le preneur, en contrepartie de la mise à disposition du bâtiment, s’engage aussi à aménager et à entretenir le bien tout au long du bail.

 

À la fin du bail, vous récupérerez la jouissance exclusive de votre bien. Vous aurez le choix de devenir propriétaire de l’installation photovoltaïque ou en demander la désinstallation.

 

Le bail de construction 

Vous pouvez aussi faire le choix d’un bail de construction. Conclu pour la même durée que le bail emphytéotique, “le preneur s’engage à édifier des constructions sur le terrain du bailleur et à les conserver en bon état d’entretien pendant toute la durée du bail” (article L. 251-1 du Code de la construction et de l’habitation)

On le voit c’est un bail particulièrement intéressant si vous souhaitez par exemple la construction d’une ombrière solaire au-dessus de votre parking ou l’édification d’un hangar photovoltaïque sur un terrain vous appartenant. 

À noter qu’à la fin du bail, vous deviendrez propriétaire de l’ombrière ou du hangar solaire et ce gratuitement et sans indemnité. 

Bail emphytéotique ou bail de construction, ils sont généralement conclus pour une longue durée (de 20 à 30 ans) afin d’en faciliter la rentabilité. Justement, il est temps d’en parler.

Panneaux solaires sur un bâtiment industriel : rentable ?

Oui, sur le long terme, les panneaux solaires sont très rentables. Pour une entreprise, on considère que le seuil de rentabilité est atteint aux alentours de la 15ème année. 

Et quand on sait que la durée de vie des panneaux photovoltaïques est de plus de 30 ans, vous pourrez profiter largement de cette énergie renouvelable, gratuite et parfaitement écologique.    

Et puis, je vous rappelle que l’État français a mis en place une rémunération pour les entreprises qui ont opté pour l'électricité d'origine solaire. Si vous le souhaitez, votre fournisseur d'énergie s'engagera en effet à vous racheter votre surplus d'électricité. 

L’aventure du solaire est tentante. D'ailleurs, nombreuses sont les entreprises qui ont déjà franchi le pas : 

  • Citons la Cave du Marmandais située à Cocumont, dans le Lot-et-Garonne. Cette cave coopérative vinicole a installé un système solaire d’une puissance de 128 kWc et est désormais autonome à 25%.

  • Autre exemple avec un menuisier industriel, Préfal, installé à Mouans-Sartoux, dans les Alpes-Maritimes. Ce pionnier de la maîtrise de l’énergie à une installation d’une puissance de 150 kWc et est autonome à 50%. Pour en arriver là, il a équipé son installation d'une batterie de stockage Tesla. 

  

  • Terminons par Les Aqueducs Valsophia. Ce mini-quartier (complexe de bureaux) dans les Alpes-Maritimes est un bâtiment tertiaire à énergie positive qui produit plus qu’il ne consomme. 

 

Résumons ce guide pratique. 

Panneau solaire industriel, en résumé

Voici ce qu’il faut retenir de ce guide pratique :

  • Installer des panneaux solaires sur votre entreprise vous fera faire des économies d'énergie (de 20 à 50%) et vous montrerez l'exemple en termes de politique RSE.   

  • La loi Climat du 22 août 2021 renforce l’obligation d’installer des panneaux photovoltaïques en toiture. 

  • Une obligation pour les constructions de plus de 500 m2 et aux bureaux avec une emprise au sol supérieure à 1 000 m2. Ces panneaux photovoltaïques devront couvrir au moins 30% de la surface 

  • La loi Climat oblige aussi certains parkings extérieurs (plus de 80 places) à s’équiper d’ombrières solaires. 

  • Vous pouvez investir en fond propre. L’État est là pour vous aider : La prime à l'autoconsommation, la réfraction photovoltaïque, l'obligation d’achat, l’exonération d'impôt et la réduction de l’IFER et de la TVA.

 

  • Vous pouvez aussi proposer l’exploitation de votre toit ou de votre parking à un tiers grâce à un bail emphytéotique ou à un bail de construction. 

  • Ils sont généralement conclus pour une longue durée (de 20 à 30 ans) afin d’en faciliter la rentabilité. 

Vous êtes entrepreneurs ? Contraint ou de bonne grâce, vous avez décidé de franchir le pas du solaire ? Sachez qu'il est important d'être accompagné dans une telle démarche. Ainsi, n’hésitez pas à me poser vos questions en commentaire. J’y répondrai rapidement.

 

Je vous rappelle que vous avez aussi la possibilité de nous contacter afin que nous travaillions de concert à établir un devis pour votre installation solaire. La marche à suivre est simple : cliquez ici afin de nous laisser vos coordonnées. Je vous contacterai très vite.

Ce texte a été validé par
Maxime

Directeur commercial et co-fondateur de Nouvel'R Énergie, Maxime est un expert des énergies renouvelables. Son objectif ? Vous partager toutes ses connaissances pour vous aider à faire les meilleurs choix.

Évaluez notre guide

5.0
/5
1
vote(s)
Oops! Something went wrong. Check all fields.