UNE QUESTION ? Contactez-nous gratuitement
Connaître les raisons de la hausse du kwh en France
Dans quel type de logement résidez-vous ?
A
Une maison
B
Un appartement
En bref
  • Le prix du kWh d'électricité en France a augmenté de plus de 30% au cours des 10 dernières années, avec une hausse semestrielle de 4% en février 2023.

  • Le prix du kWh varie en fonction du fournisseur, de la puissance du compteur et de l'option tarifaire choisie.

  • Les composantes du prix d'un kWh comprennent les taxes (34%), le coût du réseau (31%) et les coûts de production (35%).

  • Les principales raisons de l'augmentation des prix sont la reprise économique post-COVID, l'obsolescence du parc nucléaire français, la guerre en Ukraine et le développement des énergies renouvelables.

  • Le bouclier tarifaire a été mis en place pour plafonner les prix de l'électricité et du gaz, offrant une protection contre l'inflation.

Lisez la suite pour en savoir plus 👇

Le prix du kWh en France : une augmentation continue

Ça ne vous aura pas échappé au moment de payer votre facture d’électricité, mais il y a une augmentation du prix de l'électricité. Et j’ai une mauvaise nouvelle pour vous, ça risque bien de continuer encore en 2023 et même après…

Vous voulez savoir à quoi vous attendre concernant votre facture d’électricité dans l’avenir ? Vous voulez savoir à quoi est due cette augmentation croissante ? Alors c’est parti. Faisons déjà le point sur l’évolution du prix au cours des dernières années.

Comment ont évolué les prix de l’électricité en France ?

Les prix de l’électricité n’ont fait qu’augmenter ces dernières années. C’est bien simple, depuis 10 ans, le prix du kWh d’électricité a pris plus de 30 % en France. Et février a marqué une hausse semestrielle inédite avec 4 % d’augmentation du tarif réglementé.

Vous voyez donc qu’on ne parle pas d’une mini hausse, mais d’une vraie augmentation. Je vous ai mis l’évolution année après année. Comme ça, vous pourrez voir ce que ça donne plus précisément.

Vous voyez donc que sur 10 ans notre facture a beaucoup augmenté… Mais du coup, à combien est le kWh aujourd’hui ? C’est ce que je vais voir avec vous tout de suite.

Quel est le prix du kWh aujourd’hui en France ?

Toutes ces évolutions font qu'aujourd'hui le prix du kWh atteint des records inégalés qui font mal au portefeuille.

Mais tout le monde ne paye pas le même prix. En réalité, ça dépend :

  • De votre fournisseur (EDF, Vattenfall, Urban Solar…).
  • De la puissance de votre compteur (exprimée en kVA = kilo Volt Ampère).
  • Et de l’option tarifaire souscrite (base ou heures pleines/heures creuses).

Je ne vais pas détailler les offres de tous les fournisseurs, mais je vais vous donner les tarifs réglementés d’EDF. En fait, ce sont les tarifs de référence fixés par la CRE (Commission de Régulation de l'Énergie).

EDF est donc obligé de proposer une offre qui ne dépasse pas ce tarif à ses clients.

Je vous ai mis ces tarifs dans ce tableau, car c’est ce qu’il y a de plus fiable. Comme ça, ça vous permettra de comparer avec les offres des autres fournisseurs.


Alors c’est sûr qu’avec de tels tarifs vous versez pas mal d’argent tous les mois à EDF. Mais l’intégralité de ce que vous payez ne va pas dans leur poche. En fait, c’est un peu plus compliqué que ça. Je vous explique.

Comment se décompose le coût d’un kWh d’électricité ?

En France, le prix du kWh se décompose principalement en 3 parties :

  • Les taxes.
  • Le coût du réseau.
  • Les coûts de production.

Je commence par les taxes. Vous allez voir que ça représente quand même une bonne partie du montant de la facture.

Les taxes

Il existe plusieurs taxes appliquées à l'électricité en France, les voici :

Les différentes taxes appliquées à l'électricité
Les différentes taxes appliquées à l'électricité

Je vous ai fait un tableau qui vous présente précisément la part de chacune d’elles sur votre facture totale.

Comme vous pouvez le constater, les taxes représentent donc un tiers du prix d’un kWh. Mais ce n’est pas la seule chose à prendre en compte.

Le coût du réseau

Ce coût correspond à l’acheminement de l’électricité jusque chez vous. Cette part sert à rémunérer les entreprises qui gèrent le réseau.

Elle représente 31 % du prix d’un kWh. Si vous faites un calcul rapide, il y a donc encore 35 % du prix à expliquer.

Je vais donc vous parler de la part restante.

Les coûts de production

Comme leur nom l’indique, les coûts de production englobent la production de l’électricité, mais aussi sa vente. Ce qui veut dire que le montant de cette part varie selon le fournisseur que vous choisissez (EDF, Total…).

Je vous ai fait un petit tableau pour récapituler tout ce qu’on vient de dire. Comme ça, vous aurez un aperçu de la répartition globale.

Maintenant, on comprend un peu mieux comment se constitue le prix d’un kwh. Mais ça ne nous dit pas pourquoi il a tant augmenté ces derniers temps…

C’est justement ce que je vais aborder avec vous tout de suite.

Pourquoi le prix du kWh a-t-il tant augmenté ?

Si le prix de l’électricité a autant augmenté, c’est un peu la faute à pas de chance. En fait, plein d'événements pas forcément liés sont arrivés en même temps et ont fait exploser les prix.

Parmi les principales causes de la hausse exponentielle des tarifs, il y a notamment :

  • La volonté de développer les énergies renouvelables.
  • La reprise économique suite à la crise du COVID.
  • L'obsolescence du parc nucléaire français.
  • La guerre en Ukraine.

La reprise économique

Vous le savez, en 2020 l’économie a connu un coup d’arrêt spectaculaire avec les confinements successifs liés au COVID.

Le problème, c’est que, quand l’activité a repris, la demande a été très forte. Les capacités de production n’ont donc pas réussi à suivre. Du coup, vu qu’il y a maintenant plus de demandes que d’offres les prix ont augmenté.

L’obsolescence du parc nucléaire français

La majorité des centrales nucléaires françaises sont issues de politiques menées dans les années 70. Le problème, c’est que la durée de vie d’une centrale nucléaire est d’environ 40 ans.

Alors aujourd’hui, on arrive au moment crucial où il faut soit les rénover soit les arrêter définitivement.

Donc, forcément, on produit moins d’énergie, mais il y a toujours autant de besoins.

Ce qui fait qu’aujourd’hui la France est un peu à la peine pour sa production électrique. Cette baisse des capacités de production a donc mécaniquement engendré une hausse des prix.

Et comme si ça ne suffisait pas, un autre élément est venu perturber un marché déjà tendu.

La guerre en Ukraine

L’invasion de l’Ukraine a poussé l’Europe à prendre de fortes sanctions contre la Russie.

Les pays de l'Union européenne ont donc décidé de boycotter l’importation de gaz russe.

Le problème, c’est que l’Europe était très dépendante de ce gaz. Pas mal de pays se sont donc retrouvés privés de gaz du jour au lendemain.

La demande en énergie a donc augmenté sur les marchés de gros et le prix du mWh s’est envolé.

Cette pénurie soudaine a donc poussé les pays européens à repenser et accélérer leur autonomie énergétique.

Le développement des énergies renouvelables

En vrai, cette cause d’augmentation n’est pas entièrement liée à la cause précédente, mais ça n’a rien arrangé.

Beaucoup de pays, comme l’Allemagne, avaient déjà bien anticipé le développement des énergies renouvelables. En fait, ils ont mis en place dès les années 2000 des taxes dédiées exclusivement au financement des énergies renouvelables.

En France, on n’a pas de taxe exclusivement dédiée à ça, mais on a quand même la CSPE.

Comme je vous l’ai dit tout à l'heure, elle sert en partie à financer le développement des énergies renouvelables. C’est donc une bonne nouvelle à long terme puisque ça augmente notre autonomie énergétique.

Du coup, on peut espérer que ça fera baisser les coûts de production à l’avenir.

Oui, mais voilà, en attendant, l'électricité grimpe en flèche. Mais ça pourrait être bien pire…

Le bouclier tarifaire pour nous protéger contre l’inflation

En 2021 le Gouvernement a mis en place une mesure pour plafonner les prix de l’électricité et du gaz. Cette mesure, c’est le bouclier tarifaire.

En fait, il s'agit d’un plafond que les prix ne doivent pas dépasser. Et mine de rien, ça nous permet ne pas trop mal nous en sortir par rapport à nos voisins européens.

Pour vous donner une idée :

  • En février 2022, le Gouvernement a fixé un plafond d’augmentation à 4% alors que normalement le prix aurait dû augmenter de 44%.
  • En 2023, les prix de l’électricité vont aussi augmenter, mais la mesure a été reportée. Du coup, le Gouvernement a fixé un plafond à 15 % alors que l’augmentation réelle estimée risque d’être de 120 %.

Donc 15 %, c’est énorme, mais pour le moment, on s’en sort bien par rapport aux autres pays européens.

Les Français les plus modestes pourront aussi bénéficier d’une aide supplémentaire, le chèque énergie. C’est un chèque distribué automatiquement aux ménages modestes pour leur permettre de payer une partie de leurs factures d’électricité.

Mais bon même avec tout ça les augmentations sont énormes. Et vous avez bien compris que ça n’allait pas s’arrêter. Alors que faire ? J’ai une solution et elle pourrait bien vous plaire… Je vous la présente tout de suite.

Les panneaux solaires : une solution économique et durable contre la hausse des prix

Le meilleur moyen de s’affranchir des hausses des prix du marché de l’énergie, c’est de produire sa propre énergie. Comment ? Eh bien tout simplement en installant des panneaux solaires chez vous.

Alors c’est vrai que quand on voit les prix ça peut faire peur. Mais je vous rassure, c’est un investissement rentable.

Déjà, parce que l’État a mis en place pas mal d’aides au financement. Et ensuite parce que l’énergie solaire, c’est gratuit et ça le sera toujours.

Ce qui veut dire qu’une fois que vous aurez remboursé votre installation, vous serez autonome et produirez votre énergie gratuitement.

C’est donc clairement le meilleur moyen de faire des économies sur le long terme.


Photo de l'auteur de l'article
Cet article a été validé par 
Lola
Youtubeuse énergies renouvelables.
LinkedIn

Lola est responsable de notre chaîne Youtube. Le secteur des économies d'énergie n'a plus aucun secret pour elle. C'est avec bienveillance qu'elle vous partage les meilleures astuces pour faire un max d'économies.

🤷 Aucun commentaire pour le moment. Rédigez le premier !
Laissez un commentaire
Merci ! Votre commentaire sera ajouté après validation par notre équipe !
Oups ! Une erreur est survenue.
Contactez nos Techniciens Experts Photovoltaïques 7j/7 de 8h à 20h.
Demandez un devis gratuit et sans aucun engagement ou posez nous vos questions.
Appel gratuit
09 88 99 98 00