UNE QUESTION ? Contactez-nous gratuitement
combien de panneaux solaires pour un onduleur
Estimez vos futures économies d'énergie en quelques questions
Dans quel type de logement résidez-vous ?
A
Une maison
B
Un appartement

Comment connaître le nombre de panneaux solaires à brancher avec un onduleur ?

Vous êtes en pleine étude de votre projet solaire. Vous avez commencé par réfléchir au nombre de panneaux solaires nécessaires pour votre maison. C’est un bon début ! Mais vous devez aussi calculer le nombre de panneaux solaires à associer avec votre onduleur. C’est une partie un peu technique. Et justement dans ce guide, je vais tout vous expliquer à ce sujet. Je vais même détailler pour vous un cas pratique pour vous mettre en situation. On y va.

Quelle différence entre un onduleur et un micro-onduleur ?

Je vais commencer par rappeler les bases. On va donc définir l’onduleur et le micro-onduleur. Ensuite, je vous expliquerai comment choisir entre l’un ou l’autre.

L’onduleur

C’est un terme qui revient souvent quand on parle de parc solaire. On parle aussi de convertisseur solaire ou de régulateur solaire. C’est une pièce maîtresse de votre installation.

L’onduleur transforme le courant continu produit par vos panneaux en courant alternatif indispensable à votre réseau électrique domestique.

Un seul onduleur peut être raccordé à plusieurs panneaux. Entre 8 et 10 environ qui seront donc reliés en série. C’est la principale différence avec le micro-onduleur.

Le micro-onduleur

Le micro-onduleur remplit le même rôle que l’onduleur.

La différence est qu’il est raccordé à un seul panneau. Si votre installation comporte 5 ou 6 panneaux, vous devrez avoir autant de micro-onduleurs.

Mais alors, comment savoir si vous devez préférer un onduleur ou un micro-onduleur ? Je vous donne la réponse tout de suite.

Comment choisir entre onduleur et micro-onduleur ?

En réalité, le choix entre onduleur et micro-onduleur va dépendre de votre parc solaire.

Avec un onduleur, si un ou plusieurs panneaux sont ombragés pendant la journée, toute votre installation sera à l’arrêt. Il faut que tous les panneaux soient en état de recevoir les rayons solaires pour produire de l’électricité.

Ce n’est pas le cas avec un micro-onduleur. Chaque module solaire est autonome puisqu’il est relié à un micro-onduleur. Si l’un ne fonctionne pas (ombre portée, panne), cela n’empêche pas les autres de produire de l’électricité. Mais c’est un investissement plus lourd. Vous devez acheter un appareil pour chaque module solaire.

Vous devez donc bien réfléchir aux éventuels obstacles qui gêneraient la réception des rayons solaires. Cela vous guidera pour faire votre choix entre onduleur et micro-onduleur.

Passons maintenant en détail sur les points à étudier pour bien dimensionner votre parc photovoltaïque.

Quels éléments faut-il prendre en compte pour dimensionner son installation solaire ?

Plusieurs aspects de votre installation doivent être étudiés pour bénéficier d’un rendement maximal.

La puissance de l’onduleur

Déjà, vous devez réfléchir à la puissance nécessaire de votre convertisseur. Elle est exprimée en volt ampère (VA) ou en watts (W).

Vous ne pouvez pas prendre n’importe quel modèle. La puissance est à déterminer en fonction de celle de vos panneaux.

Une méthode simple permet de faire le bon calcul. Généralement, on dit que l’onduleur doit représenter 80 % de la puissance totale du parc solaire.

Exemple : si vous avez une installation photovoltaïque de 3 kWc, l’onduleur devra faire 2 400 W environ.

Le type de panneaux

Avant de vous lancer dans un achat solaire, vous devez savoir différencier les panneaux existants sur le marché.

Les panneaux monocristallins sont fabriqués à partir d’un seul cristal de silicium. Ils sont noirs.

Les panneaux polycristallins sont issus de plusieurs cristaux de silicium. Ils sont plutôt bleu foncé.

Les modules monocristallins sont plus chers, mais plus efficaces que les polycristallins. À vous de choisir selon votre budget.

La pose par rapport au soleil

Pour obtenir une efficacité maximale de votre parc, il faut réfléchir à son emplacement.

Si vous le pouvez, il est préférable d’orienter vos panneaux plein sud. Et pour bien capter les rayons solaires, vous devez les incliner entre 30 et 35 °C environ.

Si vous le pouvez, redressez-les davantage en hiver et allongez-les horizontalement en été. Le rendement sera encore meilleur !

Et en fonction de votre lieu de vie, votre production ne sera pas la même.

Passons maintenant à la pratique.

Associer le bon nombre de panneaux solaires avec un onduleur : étude de cas

Je vais vous parler d’une installation classique. C’est un pavillon de 100 m2 occupé par 4 personnes.

Le parc solaire est d’une puissance totale de 3 kWc (kilowatts-crête) pour 300 Wc par panneau. L’onduleur fait 2,4 kW, soit 80 % de la puissance totale de l’installation.

Pour savoir combien de panneaux poser pour cet onduleur, il suffit d’appliquer le calcul suivant :

  • Puissance de l’onduleur/Puissance d’un panneau = nombre de panneaux possibles

Ici, cela fait donc :

  • 2400 W/300 W = 8 panneaux.

Pour cette maison, l’onduleur permet d’accueillir 8 panneaux de 300 W.

À savoir : sur le marché, la puissance d’un panneau est généralement comprise entre 300 et 400 Wc.

Quelles erreurs éviter lors du dimensionnement de son installation solaire ?

Plusieurs pièges pourraient freiner votre autoproduction électrique.

Un mauvais calibrage du nombre de panneaux photovoltaïques

Déjà, vous devez estimer correctement le nombre de modules solaires nécessaires. Inutile de surdimensionner votre parc. Sauf si vous pensez faire de la revente du surplus de production ou si vous avez un système de stockage (batterie).

Dans l’autre sens, si vous avez un budget serré et que vous sous-dimensionnez votre installation, vous devrez compléter avec l’électricité du réseau.

À propos d’argent, savez-vous que vous avez droit à des aides financières pour installer votre parc solaire ?

Un mauvais choix de panneaux solaires

Monocristallin, polycristallin : vous avez compris qu’il existe plusieurs types de panneaux à différents prix.

Il n’est pas toujours évident de s’y retrouver dans le marché du photovoltaïque. D’autant qu’il ne suffit pas de regarder les prix. Examinez également la puissance des modules. Le rendement de votre parc en dépend.

Là encore, un mauvais choix pourrait vous être préjudiciable.

Un mauvais positionnement des modules solaires

Enfin, une erreur courante consiste à placer son parc solaire à la va-vite. Vous avez vu que son orientation et son inclinaison sont primordiales pour obtenir un bon rendement. Il ne faut donc pas négliger cette étape et bien réfléchir à l’endroit envisagé pour la pose.

En plus, l’installation de vos panneaux demande des compétences techniques particulières. Je vous conseille donc de faire appel à un artisan qualifié RGE (Reconnu garant de l’environnement). Cela vous évitera d’endommager votre matériel en essayant de bricoler vous-même.

Maintenant que je vous ai donné toutes ces informations, on va faire le point. Vous retiendrez ainsi les éléments importants de ce guide.

Combien de panneaux solaires pour un onduleur : le récapitulatif

Vous devez garder en tête les éléments suivants :

  • Un convertisseur solaire est un appareil plus économique qu’un micro-onduleur ;
  • Il doit être bien calibré à 80 % de la puissance totale du parc solaire ;
  • Il est primordial de bien choisir les éléments de son installation et de les poser correctement ;
  • Plusieurs pièges simples doivent être évités pour garantir l’efficacité de ses modules solaires.

 

Vous aurez compris que la configuration et la pose d’une installation solaire ne s’improvisent pas. Il est préférable de se faire accompagner par un professionnel. Alors pour dimensionner et mettre en place votre parc solaire, n’hésitez pas à remplir notre formulaire de contact en cliquant juste ici. L’un de nos superviseurs-techniques vous accompagnera dans la réalisation de votre projet.

Photo de l'auteur de l'article
Cet article a été validé par 
Maxime
Directeur Commercial
LinkedIn

Maxime suit de près toutes les équipes techniques de Nouvel'R Énergie et occupe le poste de directeur commercial. Il a également passé beaucoup de temps sur les toitures avec les installateurs. Le photovoltaïque est un sujet qu'il maîtrise depuis plus de 10 ans maintenant.

🤷 Aucun commentaire pour le moment. Rédigez le premier !
Laissez un commentaire
Merci ! Votre commentaire sera ajouté après validation par notre équipe !
Oups ! Une erreur est survenue.
Contactez nos Techniciens Experts Photovoltaïques 7j/7 de 8h à 20h.
Demandez un devis gratuit et sans aucun engagement ou posez nous vos questions.
Appel gratuit
09 88 99 98 00
Logo RGE
Logo QualiPV
Logo QualiSol