Pourquoi ajouter des panneaux solaires ?

Quel que soit votre objectif, l’installation de panneaux photovoltaïques nécessite de bien réfléchir à vos besoins en amont. C’est en fonction de ces derniers que vous pourrez bien dimensionner votre installation et savoir de combien de panneaux solaires vous aurez besoin pour votre maison. Néanmoins, il peut arriver que vous ayez besoin d’ajouter des panneaux solaires. Si vous vous trouvez dans ce cas, je vais vous présenter les avantages de cette option, et la comparer à la création d’une seconde installation sur le même bâtiment. 

Vous pouvez avoir besoin d’ajouter des panneaux solaires à votre installation existante pour plusieurs raisons : 

  • Vos besoins en autoconsommation ont augmenté. Vous pouvez par exemple avoir plus d’habitants vivant sous le même toit, ou avoir réalisé une extension de votre logement. 
  • Vous avez acheté de nouveaux équipements (air conditionné, voiture électrique, etc.) et vous souhaitez les faire fonctionner grâce à une énergie verte ;
  • Votre installation photovoltaïque est destinée à produire de l’électricité que vous revendez ensuite auprès d’EDF OA. En réalisant une extension, vous souhaitez ainsi augmenter vos revenus. 

Quels sont les critères à prendre en compte avant d’ajouter des panneaux solaires ?

Avant de raccorder de nouveaux panneaux solaires à votre installation actuelle, vous devez savoir qu’il n’y a aucune limite sur la quantité de panneaux que vous pouvez installer sur une maison individuelle. 

Vous devez néanmoins tenir compte de certains détails avant d’installer de nouveaux panneaux solaires :

La marque des panneaux solaires

Il est parfaitement possible de relier des panneaux de marques différentes. Néanmoins, il est important que ces derniers aient les mêmes caractéristiques électriques. Concrètement, cela veut dire que vous ne pouvez pas combiner des panneaux de technologies différentes.

La puissance 

Là encore, il est possible d’associer des panneaux de puissances et d’intensité différentes. À condition qu’ils aient la même tension ! Sachez néanmoins que vos modules s'adapteront à la production la plus faible. 

‍‍

Le type de fixation

Essayez d’utiliser le même type de fixation. Si cela n’est pas possible et que vous devez absolument changer de support, alors il sera plus intéressant d’opter pour une seconde installation (comme nous le verrons un peu plus bas) ;

La capacité de votre onduleur 

Si vous décidez d’ajouter de nouveaux panneaux solaires, il est possible que la capacité de votre onduleur ne soit pas suffisante. Vous devrez donc :

  • le changer pour un modèle plus puissant si vos panneaux ont les mêmes caractéristiques, 
  • ou en raccorder un deuxième, s’ils ont des caractéristiques différentes. 

Extension ou ajout d’une seconde installation photovoltaïque : quelle est la meilleure option ?

Raccorder de nouveaux panneaux solaires sur votre installation existante n’est pas votre seule option. Vous pouvez en effet opter pour une seconde installation photovoltaïque. Mais quelle est la différence et dans quel cas l’ajout d’une nouvelle installation est plus intéressante qu’une simple extension ?

Pour commencer, on parle de seconde installation (c’est à dire indépendante de la première) lorsque celle-ci à son propre onduleur et sa propre puissance nominale. 

Les deux installations doivent également être séparées de plus de 100 mètres, sauf si les bâtiments sur lesquels elles sont implantées appartiennent à deux propriétaires distincts. Vous pouvez par exemple avoir une installation solaire sur le toit de votre domicile, et une autre sur celui de votre dépendance. 

Faire le choix d’une deuxième installation photovoltaïque (plutôt que d’ajouter de nouveaux panneaux solaires) peut présenter plusieurs avantages. 

Deux installations : deux contrats différents 

Le premier est de pouvoir faire un usage différent de l’électricité que vous allez produire avec cette seconde installation. Votre première installation solaire peut par exemple répondre à vos besoins en énergie tandis que la seconde sera destinée à la revente (ou à l'autoconsommation avec revente du surplus si vos besoins ont augmenté). 

Cela n’est pas possible avec une extension, car votre contrat sera identique. Et même s’il est en théorie autorisé de modifier un contrat de revente totale (pour passer à un contrat en autoconsommation avec revente du surplus), l’opération n’est généralement pas rentable. Vous serez, en effet, contraint de rembourser EDF OA de tous les versements qui ont eu lieu depuis le début du contrat. 

Les aides disponibles en cas de seconde installation photovoltaïque 

L’autre avantage significatif d’une seconde installation est que cette option vous donnera le droit à certaines aides financières. Vous devrez certes respecter certaines conditions (que nous allons détailler juste après). Mais ces aides ne sont généralement pas disponibles en cas d’extension. Par exemple, la prime à l’autoconsommation ne s’applique pas si vous choisissez d’installer de nouveaux panneaux solaires. 

Les lois à respecter pour une seconde installation 

Opter pour une seconde installation plutôt qu’une extension vous donne donc droit à des aides. Mais pour éviter les abus, ces dernières sont désormais encadrées. 

Pour savoir si vous avez le droit à des aides financières pour votre seconde installation, vous devez tenir compte d’un facteur. Votre première installation a-t-elle plus ou moins de 18 mois ?

Si elle a été installée il y a plus de 18 mois, alors aucune règle spécifique ne s’applique. Vous pouvez bénéficier des aides disponibles pour une installation solaire classique sans restriction. 

Si elle a moins de 18 mois, alors vous allez devoir additionner les puissances nominales de vos deux installations

  • Si le total est supérieur à 9 kWc, vous ne pourrez pas bénéficier de tarifs d’achats ou de prime ; 
  • S’il se situe entre 3 kWc et 9 kWc, le tarif de rachat de la seconde installation sera de 85 % du tarif en vigueur pour la vente totale. Vous aurez également droit à 75 % du montant des primes en vigueur. Pour le surplus, il n’y aura aucun changement. 
  • Si le total est inférieur à 3 kWc, il n’y aura également aucun changement. 

Faut-il changer de contrat avec EDF en cas d’ajout de nouveaux panneaux solaires ?

Comme on l’a déjà évoqué, votre contrat avec EDF restera le même si vous décidez d’ajouter de nouveaux panneaux solaires. Ce n’est d’ailleurs pas avantageux d’en changer puisque vous devrez rembourser tous les versements qui ont eu lieu depuis le début du contrat. 

Par contre, vous devrez faire une demande de raccordement puisque l’ajout de nouveaux panneaux solaires consiste en une augmentation de puissance. Cette nouvelle demande conduira à l'élaboration d'un nouveau contrat d'achat aux conditions et tarifs en vigueur.

Ce nouveau contrat sera de plus associé à l'existant et la production de votre installation sera répartie au prorata des puissances installées. Une fois que la mise en service sera faite, vous aurez deux périodes de facturation distinctes. 

Est-ce rentable d’ajouter des panneaux solaires ?

De manière générale, il est plus simple et plus économique d’installer directement la puissance qui vous convient que d’ajouter de nouveaux panneaux solaires. C’est pour cette raison qu’il est très important de bien réfléchir à vos besoins sur le long terme et à la manière dont ils pourraient évoluer (nouveaux habitants, nouveaux appareils, etc.).

Je vous conseille également de bien calculer la rentabilité de votre projet d’extension avant de vous lancer. Tenez compte des avantages que peut présenter une seconde installation. Et optez plutôt pour cette option si vous avez pour objectif une autre utilisation de l’énergie que vous allez produire, ou que vous avez besoin des aides étatiques pour financer votre projet.

Cet article a été validé par
Damien
Responsable Technique
LinkedIn
YouTube
YouTube

Damien bénéficie de plus de 15 ans d'expérience dans le secteur du photovoltaïque. Il occupe le poste de Directeur Technique National et supervise tous les chantiers d'installation de panneaux solaires pour Nouvel'R Énergie.