L’écran de votre onduleur solaire est allumé

L’onduleur photovoltaïque est une pièce électronique plutôt complexe et il n’est pas toujours évident de s’assurer de son bon fonctionnement.

Comment savoir si votre onduleur est au maximum de ses capacités de production ?

Nous commençons par le b.a.-ba, mais si l’écran de votre onduleur est éteint c’est qu’il ne produit plus.

Vérifiez donc que l’écran soit bien allumé et que les données affichées sont celles que vous avez d’habitude.

Si l'écran de votre onduleur solaire n'est pas allumé c'est qu'il ne produit plus.
Exemple d’un écran d’onduleur allumé.

Si votre production baisse c’est qu’il y a effectivement un problème. Dans ce cas, vous aurez peut-être besoin d'un dépannage d'onduleur photovoltaïque.

Si vous voulez tester votre onduleur j’ai écrit un contenu qui permet de déceler l’origine d’une panne sur un onduleur.

Voilà pour ce qui était du premier contrôle à effectuer. Tout est en ordre ? On passe à la suite. Nous allons voir ensemble ce que doit produire un onduleur en fonction de différents facteurs.

Quels sont les chiffres clés pour un onduleur en bonne santé ?

Beaucoup de progrès technologiques ont été réalisés du côté des énergies renouvelables. Les onduleurs photovoltaïques atteignent aujourd’hui les 98% de rendement.

À quoi correspond le rendement de l’onduleur ? Et bien c’est le rapport entre la puissance de sortie (la puissance qui va être injectée dans votre réseau électrique) et la puissance d’entrée (celle qui est générée par les panneaux solaires).

Vous pouvez donc calculer votre rendement en divisant votre puissance de Sortie AC par votre puissance d’entrée DC. Si vous obtenez un pourcentage trop faible c’est qu’il y a effectivement un problème avec votre onduleur ou avec vos panneaux solaires.

Petit aparté, le rendement de 98% est un rendement maximal. Nous tablons en moyenne sur le rendement européen qui est légèrement moins élevé.

Pour celles et ceux qui veulent s’amuser à calculer le rendement européen de leur onduleur voici la formule à appliquer (pour effectuer ce calcul vous avez besoin de connaître la courbe de rendement de votre appareil) :

ηeuro = 0.03 × η5 % + 0.06 × η10 % + 0.13 × η20 % + 0.10 × η30 % + 0.48 × η50 % + 0.20 × η100 %

Voilà pour ce qui était de la partie chiffrée. D’autres signes peuvent témoigner d’un dysfonctionnement de votre boîtier.

" title="Être rappelé(e)">Être rappelé(e)

Quels sont les autres signes d’un dysfonctionnement d’onduleur photovoltaïque ?

Il se peut que votre onduleur vous dise lui-même qu’il dysfonctionne. Il a les moyens de communiquer avec vous, on voit ça de suite.

Codes erreurs et LEDs clignotantes

Il existe des signaux d’alerte beaucoup plus visibles, comme un code erreur par exemple. Si vous avez remarqué la présence d’un code mais que vous ne savez pas s’il s’agit d’un code erreur vous pouvez télécharger notre répertoire des codes erreurs.

Outre les codes erreurs, des LEDs peuvent se mettre à clignoter. En général, elles sont de couleurs rouge ou orange.

Dans ce cas référez-vous à votre fiche produit ou à votre notice si vous l’avez. ll vous sera expliqué pourquoi telle ou telle LED s’allume.

L’appareil émet un bruit

L’onduleur photovoltaïque est conçu de façon à ne pas faire trop bruit. En général un boîtier qui fonctionne normalement ne dépasse pas les 30 décibelles (ce qui équivaut au bruit d’une légère brise de vent).

Petite exception, si votre onduleur possède un transformateur il peut cependant émettre un léger ronronnement. Donc avant de vous alarmer vérifiez bien que votre onduleur ne soit pas équipé d’un transformateur.

Mais dans tous les cas si vous remarquez qu’il émet plus de bruit que d’habitude je vous conseille d’agir. Le plus sûr c’est de le faire réviser par un professionnel.

Si votre appareil émet plus de bruit que d'habitude, contactez un technicien.
En général, un onduleur est assez silencieux.

Vous pouvez contacter votre entreprise installatrice, si celle-ci est fermée contactez le fabricant de l’onduleur. Sinon vous pouvez également passer par nous, on intervient partout en France pour la maintenance des boîtiers photovoltaïques.

L’état visuel du boîtier

Vous pouvez procéder vous-même à une petite vérification visuelle.
Votre appareil est branché à différents câbles, si l’un d’eux commence à se dénuder c’est mauvais signe.

Autre aspect visuel à prendre en compte : la poussière. Si votre onduleur n’est pas propre son fonctionnement peut être altéré.

L'état visuel du boitier doit être vérifié régulièrement.
Exemple d’un onduleur recouvert de poussière.

L’âge de l’onduleur

Pour les panneaux solaires on ne s’inquiète plus vraiment. Aujourd’hui leur garantie atteint les 25 ans.

Mais il n'en est pas de même avec l’onduleur photovoltaïque. En effet, la durée de vie d’un onduleur est estimée à 10 ans en moyenne. Surveillez votre boîtier plus régulièrement s’il a dépassé les 8 ans.

N’oubliez pas que des petits contrôles réguliers vous permettront d’être sûr(e) que votre onduleur fonctionne bien.

Voilà pour ce qui était des signaux d’alertes.

Un onduleur qui fonctionne correctement vous assure une bonne production

Ce guide est maintenant terminé, j’espère qu’il vous a été utile.
Faites bien attention à ce petit boîtier, il est essentiel au bon fonctionnement de votre installation solaire.

Surveillez régulièrement votre production photovoltaïque, vous serez capable de déceler les petits problèmes avant qu’ils ne deviennent trop importants. Il faut effectuer un dépannage d’onduleur dès les premiers dysfonctionnements pour ne pas pénaliser votre production.

Si vous avez d’autres questions ou besoin de conseils, n’hésitez pas à me contacter via le chat en ligne en bas à droite de votre page ou directement par téléphone. Je serais ravie d’échanger avec vous.

Évaluez notre guide

4.7
/5
4
vote(s)
Oops! Something went wrong. Check all fields.