Une pompe à chaleur fait-elle beaucoup de bruit ?


La plupart des pompes à chaleur émettent entre 45 et 65 dB(A) . C’est à peu près l’équivalent d’une conversation tranquille entre adultes.

Il faut aussi savoir que la PAC est aujourd’hui l’un des équipements les plus accessibles et économes. Et comme le prix de l’énergie ne fait qu’augmenter, on est nombreu(se)x à s’équiper. 

Mais, il faut aussi savoir qu’il faut respecter une réglementation d’installation pour la pompe à chaleur. Pour limiter le bruit principalement.

Du coup, pour que votre système de chauffage ne soit pas trop bruyant, j’ai écrit ce guide. 

À la fin de votre lecture vous aurez toutes les infos pour limiter au maximum les nuisances sonores d’une pompe à chaleur. 

On commence tout de suite avec le point le plus important : l’emplacement.


Le choix de l’emplacement de sa pompe à chaleur


Bien choisir l’emplacement de l’unité extérieure va être la première chose à faire. 

Le mieux c’est de ne pas la poser trop proche de vos voisins. Histoire d’éviter les disputes inutiles…

Cette technique va déjà améliorer votre confort.

Pour agir sur le bruit plus concrètement, je vous ai préparé une liste de 6 conseils.

6 solutions rapides pour réduire le bruit de votre pompe à chaleur 


Certaines nuisances sonores ne sont pas compliquées à éliminer. 

Avant de faire contrôler votre PAC vous pouvez déjà effectuer ces 5 actions : 

  1. Vérifier que les boulons de montages sont tous bien serrés 
  2. Installer des coussinets qui absorbent les vibrations 
  3. Nettoyer les pales du ventilateur 
  4. Vous assurer que la pompe à chaleur est bien à plat sur son support 
  5. Surélever l’unité extérieure 
  6. Installer un mur anti bruit autour de l’unité extérieure. 

Si la PAC est toujours bruyante après avoir fait ces améliorations, il va falloir l’examiner de plus près. 


Quand faut-il s’inquiéter du niveau sonore d’une pompe à chaleur ?


Attention, certains bruits indiquent que votre équipement a besoin d’un contrôle. J’ai recensé 3 niveaux de sons inquiétants. 


1. Son de métaux qui s’entrechoquent  


Si vous avez l’impression que des morceaux de métaux s’entrechoquent, il faut arrêter la PAC.  


Ça veut dire qu’il y a quelque chose au niveau du ventilateur.
Si vous laissez l’équipement tourner vous pouvez vous retrouver avec une pompe à chaleur hors d’usage.


La solution c’est de faire appel à un technicien qualifié

Malheureusement vous ne pouvez pas régler ce problème seul(e). 


2. Des grincements  


Cette fois-ci, certaines pièces ont besoin d’être nettoyées et lubrifiées


Là encore je vous conseille de contacter un professionnel. 

Si vous abîmez votre pompe en le faisant vous-même, elle ne sera plus sous garantie.


D’ailleurs si vous n’arrivez pas à identifier un bruit, vous pouvez me le décrire dans les commentaires. Je vous aiderai à y trouver une explication. 

3. Sifflement 


Un sifflement peut signifier qu’il y a une fuite quelque part.

Il faut arrêter la pompe à chaleur et contacter un professionnel. 


J’insiste bien, vous ne devez pas intervenir vous-même.

Il faut avoir une attestation de capacité de manipulation des fluides frigorigènes


Je vous rassure tout de suite, ce cas de figure reste très rare


Bien évidemment, le conseil le plus important pour éviter ces situations, c’est de recourir à un entretien régulier


Une pompe à chaleur entretenue est une pompe à chaleur silencieuse 


Ça peut paraître évident mais tant que l’équipement ne dysfonctionne pas, on peut vite oublier la partie entretien.

Pourtant vous devez le faire au moins une fois tous les deux ans

Si votre pac est très puissante c’est une fois par an. 


L’entretien est obligatoire. 

Comme je vous l’ai dit plus haut, si vous ne le faites pas, votre garantie peut sauter. 


C’est un petit budget à prévoir : 


Vous pouvez aussi souscrire à un contrat de maintenance. La plupart des installateurs en proposent.


Une maintenance de pac régulière préserve l'appareil.
Maintenance d'une PAC en cours


Bref, un équipement entretenu ne devrait pas poser de problème pour ce qui est du niveau sonore. 

Je vous ai préparé un petit récapitulatif pour terminer ce guide. 


Bruit et pompe à chaleur, ce qu’il faut retenir : 


Si votre installation fait plus de bruit que d’habitude, c’est qu’il faut agir. 


  • Le bruit ne fait pas partie des sons inquiétants listés plus haut : 

Vous pouvez agir vous-même en tentant les 6 astuces que je vous ai données. Ça devrait déjà réduire le niveau sonore de votre pompe à chaleur.


  • Le bruit fait partie de la liste des sons inquiétants : 

Contactez un professionnel qualifié RGE + Quali’pac. Il faut que votre installation soit vérifiée et sûrement réparée.  

Je vous conseille de bien régler ce genre de souci. Les conséquences peuvent être plus embêtantes qu’un simple arrêt de chauffage. 

Vous êtes tenu(e) de respecter l’article R1334-31 du Code de la Santé Publique.


Pour aller plus loin : Que se passe-t-il si ma pompe à chaleur fait trop de bruit ?


Mise à part la panne de votre installation, vous pouvez vous retrouver en conflit avec le voisinage


Vos voisins ont la possibilité de porter plainte si vous ne réglez pas le problème des nuisances sonores


Au mieux vous pouvez être “condamné(e)“ à déplacer votre unité extérieure.


Au pire vous risquez de payer des indemnités. Ça reste très rare, en général un arrangement à l’amiable est possible.

Évaluez notre guide

5.0
/5
1
vote(s)
Oops! Something went wrong while submitting the form.